15/08/2010

Cycling in the rain

Quelle météo de m...e, on se croirait en automne, excepté les températures qui sont relativement douces (pour un mois d'octobre Clin d'œil).

Une chose était certaine, c'est que j'allais pédaler sous la pluie...

Equipée comme il se doit, à savoir au moins une veste imperméable (plus ou moins), je suis partie en "express" et résultat, après 5 kms, j'avais joué au petit poucet...  Mon sac de selle était resté ouvert, bye, bye capsules de CO2 et chambres à air.  J'ai pu revenir sur mes pas pour retrouver la moitié de l'effectif Déçu.

Et repassage au bercail car de toute façon j'avais oublié les clés à déjanter et l'adaptateur pour valve presta.  Donc, changement d'itinéraire...  Au départ, je voulais passer par Ohain, Chapelle, Céroux, Maransart, Ways, Lillois et retour Braine.  Et finalement, j'ai fait un aller-retour Braine-Ohain, suivi d'un tour partant vers Plancenoit, Maransart, Ways, Lillois et Braine.  La pluie n'a pas été trop généreuse, je n'ai pas essuyé une grosse drache, mais de temps en temps quelques gouttes (pas assez pour être mouillée), néanmoins les routes restaient bien mouillées.  Et le plus gênant fut le vent, qui n'a cessé de forcir tout au long de l'entraînement.  Latéralement, c'était plutôt épique et de face, dur, dur, le nez dans le guidon Langue tirée.

Les sensations étaient bonnes, et pas de crevaison au menu, si j'avais su...

Les commentaires sont fermés.