23/04/2011

Fractionnés

Entraînement dans la fraîcheur matinale, des conditions presque parfaites, juste un peu trop d'humidité, relique du petit orage de la veille.

Au programme, des fractionnés longs.  J'ai pris la direction du stade G. Reiff à 7h, en faisant quelques détours dans les rues environnantes en guise d'échauffement.  Arrivée sur la piste, le tartan était humide, un petit vent léger et le soleil qui se levait.  Comme le stade était complètement désert, j'ai alterné le sens de course, un 1000 à contre-sens de la piste, un 1000 dans le bon sens,...  Comme ça, les contraintes étaient équilibrées Langue tirée ! Cela a peut-être fonctionné puisque le mollet ne s'est pas manifesté alors que la séance était bien dynamique Sourire.

En tout cas, rien à voir avec les fractionnés de mercredi, cette fois-ci, j'ai super bien tourné, c'était presque trop facile...  Et pourtant, je n'ai eu qu'une nuit pour digérer l'entraînement de la veille Rigolant...

Les commentaires sont fermés.