18/06/2011

CB Marathon à Torhout

Hier soir, je participais aux Championnats de Belgique de Marathon, qui se déroulait à Torhout dans le cadre de "Nacht van Vlanderen".  Grosse organisation très bien huilée, comme souvent de ce côté-là de la frontière linguistique Sourire.

Un départ commun se faisait avec les coureurs du 100km (également CB), mais les dossards nous différenciaient bien.  Le parcours comportait deux boucles, légèrement différentes, la première étant un peu plus longue puisque le départ s'effectuait devant le centre sportif, ensuite nous ne repassions plus là.  Parcours quasiment plat, rapide dans les petites rues de campagne entre champs et prairies, rarement sur des nationales, avec passage dans le centre de Torhout et de Lichtevelde.  Côté météo, pas top Déçu...  Le vent n'a fait que se lever tout au long de la soirée, le ciel était menaçant et les averses se succédaient, et les températures limites fraîches, surtout avec un départ à 20h Surpris !

Côté concurrence, chez les femmes, étaient présentes : Bekele Alemitu, Els Rens (toutes deux seniores), Ria Thienpondt et Kathleen Steenhaut (masters),...  Bekele avec un RP de 2h35' (2010) et Els Rens avec un RP de 2h49' (Rotterdam 2011) étaient mes concurrentes les plus sérieuses, surtout que pour moi, depuis ma pubalgie et cette satané année 2010, le marathon ne fut pas dans mes grâces...  Aucun en 2010 et abandon à Rotterdam en 2011 avec de très mauvaises sensations...

Le départ a été donné à l'heure précise, et d'emblée Bekele Alemitu a pris le commandement de la course féminine.  Pour ma part, j'ai couvert les 2 premiers kms en 3'51", tempo légèrement supérieur à ce que je devais faire, donc j'ai relâché.  A ce moment-là, je me suis retrouvée avec deux hommes, mais leur tempo avait chuté, 4'04" sur le kilomètre suivant...  Alemitu était dans un peloton conséquent, une bonne dizaine d'hommes et ne me précédait que de 75-80m.  J'ai donc entrepris de revenir sur ce beau peloton, un des hommes m'accompagnera, mais n'a quasi assuré aucun relais.  Nous sommes revenus au km5, et entre-temps le groupe s'était scindé en deux : trois hommes étaient partis avec Alemitu.  Bien m'a pris de revenir dans le groupe, puisqu'un des athlètes servait de lièvre et tirait sur un tempo de 2h45'.  Ok, tout bon pour moi, en plus il me connaissait Rigolant.  Il y avait énormément de vent sur le circuit, et il valait mieux bien se protéger et ce, le plus longtemps possible.

IMG_4027.jpg

Passage au 22e km dans mon petit peloton Cool...

J'avais eu un passage un peu plus dur aux environs des 12-15 kms, mais ces sensations désagréables étaient bien loin au passage sur le Markt de Torhout.  Et comme souvent, si il y a deux boucles, je me sens meiux dans la deuxième boucle.  Vers le 29e km, notre lièvre du soir a commencé à lever le pied puisqu'il stoppait au 30e km.  Lors de cette "passe d'armes", cela a beaucoup discuté entre les hommes du groupe, tandis que je continuais sur le même tempo.  Partie pour 12 kilomètres en solitaire, contre le vent et la pluie, et surtout avec Alemitu en point de mire, à 400m environ.  Visiblement, elle craquait ou alors surveillait bien sa course, mais la seconde option était peu probable, elle payait ses efforts solitaires de la première partie...  L'écart se maintiendra enccore pendant quelques kilomètres, mais entre le 35e et 39e, je suis revenue à 100m.  Mais...  Un petit souci me taraudait l'esprit depuis quelques kilomètres et je devrai me résoudre à m'arrêter dans un champs Bouche cousue...  Après cet arrêt, Alemitu n'était plus en point de mire, surtout que les routes devenaient de plus en plus sinueuses à l'approche du centre de Torhout.  J'ai terminé les derniers 3 kms à fond pour terminer seconde à 35" d'Alemitu, un écart minime...

Mais nullement déçue, malgré ces conditions pas très idéales, je fais un excellent chrono, 2h46'44" (temps brut 2h46'49").  Et surtout, j'ai eu des sensations terribles du début jusqu'à la fin, et surtout à la fin.  Un très bonne foulée efficace et souple jusqu'à la ligne d'arrivée Sourire.  Et comme toujours, c'est en grande partie grâce à Fernand que j'ai pu courir à ce niveau, malgré un manque de spécifique (dixit Fernand)...  Merci Fernand Sourire Sourire Sourire

Et bien sûr, comme c'était le CB, je suis vice championne de Belgique toutes catégories et championne de Belgique masters40.

IMG_4067.jpg

Le podium du Championnat de Belgique, toutes catégories femmes et masters femmes Rigolant.

Les résultats sur : www.nvv.be

1. Gyno VAN GEYTE                      2h22'16" (2h22'16") 1M40

2. Stijn FINCIOEN                         2h22'18" (2h22'20") 1SEN

3. NARDOZZA                               2h30'46" (2h30'49") 2SEN

 

17. Alemitu BEKELE                       2h46'12" (2h46'16") 1DAM

18. Virginie VANDROOGENBROECK 2h46'44" (2h46'49") 1V40

26. Els RENS                                 2h51'40" (2h51'45") 2DAM

 

Commentaires

Félicitations Virginie !
Content de lire que tu aies retrouver les sensations et les joies de la course sur cette distance...

Écrit par : Pirlouit | 19/06/2011

Et un de plus avec des sensations qui te font plaisir !! C'est certains 2010 est derrière toi;-)Bon repos!

Écrit par : robert72 | 19/06/2011

Bravo pour ce super résultat Virginie...et 2011 n'est pas fini!

Écrit par : Pierre Deneve | 19/06/2011

Merci :-)
Et oui, je suis vriament rassurée pour la suite de 2011 ;-) Mais il n'y a pas de secret, un bon entraîneur, assiduité à l'entraînement et pas de bobos = résultat...

Écrit par : Virginie | 19/06/2011

Bravo pour cette belle perf, encore un titre de plus à ton palmarès (et même 2 en fait ) ;-)
Vraiment tout près de Bekele au finish. Tu aurais sans doute gagné sans la petite pause technique, mais c'est déjà super !

Écrit par : LaurentP | 19/06/2011

Merci Laurent !
Super tes pompes oranges ;-), j'ai eu les mêmes l'année dernière... Si tu as remarqué, je me suis mise au vert flashy ! Comme j'ai stoppé mon sponsoring chez NB, je peux choisir en fonction des affinités de mes pieds ;-)... Et j'ai trouvé la pompe de compétition qui me convient au poil : les Adidas Adizero Adios, terrible ! J'avoue, elles sont très proches des NB RC600 qui m'ont permises d'etablir mon RP sur marathon, mais NB ne les font plus :-( Dommage...

Écrit par : Virginie | 20/06/2011

oui sympa ces Adizéro, elles flashent pas mal aussi ;-). C'est vrai que c'est super léger comme chaussure, on doit gagner du temps avec ça, mais il doit falloir une bonne foulée pour pouvoir supporter l'amorti réduit sur longues distances je suppose.

Écrit par : LaurentP | 20/06/2011

Je les trouve nickel chrome au niveau poids et amorti, c'est une chaussure pour coureurs neutres et légers, mais pour le 2e point, je ne pense pas que tu sois très lourd ;-). A essayer peut-être sur des distances plus courtes ? P.S. : j'utilisais les NB 828 qu'à l'entrainement...

Écrit par : Virginie | 21/06/2011

En effet je n'ai pas de problème de surpoids ;-). J'ai des chaussures plus légères (mizuno wave revolver) mais si la course dépasse 5 kms j'ai l'impression de fatiguer plus avec le manque d'amorti...

Écrit par : LaurentP | 22/06/2011

Les commentaires sont fermés.