28/08/2011

La Descente de la Lesse

Ce matin, direction Houyet pour participer a la "Descente de la Lesse", pas en kayak mais bien à pied Clin d'œil.
Jusqu'au dernier moment, les organisateurs nous avaient laissé sur le "Point fun" de la 31e édition, qui consistait au choix entre la "Lesse mouillée" et son passage à gué ou la "Lesse sèche" avec son kilomètre supplémentaire et la côte de Walzin. Mais le débit de la Lesse en a décidé autrement, "Lesse sèche" et donc 21,9 km et la côte de Walzin.
Sur la ligne, les meilleurs athlètes masculins du Delhalle et côté femmes, Louise Deldicque, Sabine Vanderzwalmen et d'autres. Pour ma part, j'étais en bien meilleure condition qu'en 2010, mais avec le stage dans les pattes Rigolant.
J'ai pris un départ prudent, mais c'était assez nerveux sur la route et encore plus lorsqu'on s'est retrouvé dans les chemins bien détrempés et boueux. Arrivé au passage du gué après 3 kms, toujours difficile à négocier, ça glissait pas mal, mais le pire n'était pas là !

IMG_4689.jpg

Départ de Houyet.


A partir de là, le peloton avait complètement explosé et on se retrouvait par petits groupes ou à la queue leu leu. Toujours des chemins boueux et détrempés. Quelques côtes et descentes, des caillasses, de la boue, des flaques...

IMG_4791.jpg

Passage à Gendron avec slalom entre les cônes Clin d'œil.

Après Gendron, une longue portion sur route, bien roulant avant d'attaquer les escaliers pour accéder à la ligne de chemin de fer afin de changer de rive. Avant la côte de Walzin, le chemin était transformé en véritable bourbier, une bonne glaise glissante et collante. J'y ai eu quelques soucis d'adhérence et surtout de propulsion, je me suis retrouvée a la vitesse 0, mais pas de chute, ce qui ne fut pas le cas pour tout le monde.
Après la longue côte de Walzin, plus de réelles difficultés sauf peut-être le vent défavorable, et plus de boue puisque les derniers kms sont en asphalte. Comme l'an dernier, j'ai terminé fort sur ces portions roulantes, en dépassant un athlète dans les derniers mètres Bouche cousue.

IMG_4886.jpg

Le sprint final...


Malgré le stage, les sensations étaient bonnes. J'ai pu gérer ma course du début jusqu'à la fin.
J'ai fini dans le top 25 et 1e féminine en 1h30'30". Louise termine seconde en 1h34'55", il faut dire qu'elle n'apprécie pas la boue.

IMG_4907.jpg

Podium scratch féminin.

Les résultats complets sur : www.chronorace.be

1. Pochet Anthony  1h18'29"

2. Galerin Denis 1h20'35"

3. Vanderbeck Yves 1h21'17"

 

1. Vandroogenbroeck Virginie 1h30'31"

2. Deldicque Louise 1h34'54"

3. Favier Anne 1h42'27"

 

 

 

 

 

Commentaires

Félicitation pour la 1ere place... et d'être restée debout dans le bourbier aussi. J'en ai vu plusieurs faire des jolis vols planés, tête la première dans la boue!
Et record certainement pour ta durée sur le podium. Plus que 10 minutes je pense :p

Écrit par : Filou | 28/08/2011

;-))Après un stage bien soutenu tu arrives avec 4 minutes d'avance sur la seconde! Bravo et maintenant bonne récupération avec une semaine certainement plus légère;=))

Écrit par : robert72 | 28/08/2011

Effectivement, c'était une performance de rester debout dans le bourbier ;-). Le podium était un peu original également.

Finalement, je n'avais pas trop le stage dans les pattes. Un peu dur au démarrage, mais après... Quel bonheur de patauger dans l'eau et la boue ;-)... Pour la suite, ???, programme "made in Fernand" !

Écrit par : Virginie | 28/08/2011

Les commentaires sont fermés.