29/11/2011

Reprise sérieuse ;-)

Aujourd'hui, Fernand m'a envoyé mon plan pour le mois de décembre...  Du sérieux Clin d'œil !

J'ai été m'entraîner en soirée, puisqu'au matin, j'étais en "panne" d'entraînement...  Et pour un début de reprise, la séance était bien dynamique et d'une bonne longueur.  Evidemment, il faisait déjà sombre au démarrage et noir après quelques minutes Déçu.  Allez, courage ! Bientôt, les jours vont rallongés Sourire.

En tout cas, pour un entraînement en soirée, les sensations étaient plus que correctes, même bonnes.

27/11/2011

NYC Marathon (lundi 7/11)

Ou le lendemain de la veille...

Paradoxalement, malgré les quadriceps très douloureux, j'avais su dormir de manière très correcte de 22h30 jusqu'à 6h15 du mat', d'une traite Sourire.

Après le marathon, qu'importe de se fatiguer les jambes, elles l'étaient déjà Pied de nez...  Après un petit dej' copieux, direction Central Park, et en particulier "Tavern on the Green, pour le "Marathon Monday" où l'on pouvait acheter la collection "Finisher" de l'ING New York Marathon, ainsi que des vêtements Asics aux couleurs du marathon à prix réduits.  J'en ai profité pour acheter un hoody technique, une veste imperméable, ainsi qu'un t-Shirt "Finisher".  Manu a également dépensé quelques dollars pour un sweat à capuche et un t-Shirt, mais raisonnablement, comme moi Innocent.  Quant à Mapi, elle a presque dévalisé les rayons Clin d'œil (lol).

De là, on est remonté quelques rues pour aller au Musée des Sciences et Histoires Naturelles.  Ce musée était vraiment gigantesque, dans le hall d'entrée, trônait deux squelettes de dinosaures, grandeur nature.  Et contrôle de sécurité avec inspection des sacs...

IMG_6272.jpg

Quelques minutes de file, le temps de changer nos réservations "Expédia" pour les tickets d'entrée, un peu complexes.  Et oui, une partie du musée était accessible de manière libre, quant à d'autres, il fallait se présenter à une heure précise.  Heureusement, il y avait le Wifi gratuit et une appli pour iPhone avec plan et fonction presque GPS pour s'orienter dans ce dédale de pièces et couloirs sur plusieurs étages Sourire.

Première étapes à 11h30, les papillons.

IMG_6273.jpg

Après quelques recommandations, nous voilà dans le monde multicolore des papillons.  Tout d'abord, des spécimens morts, épinglés dans des cadres, du classique.

IMG_6278.jpg

Ensuite, nous sommes rentrés dans une serre, une véritable étuve avec des plantes en tout genre et un tas de papillons qui volaient librement dans cet espace.  De temps en temps, l'un ou l'autre venait se poser très près voire sur nous, trop cool Rigolant...

IMG_6312.jpg

Là, j'étais déjà cuite, au sens propre (vu la chaleur) et figuré (l'après marathon, cuisses explosées, pieds surchauffés).  Résultat, puisqu'on avait le temps, on a été à la cafétaria pour casser la croûte.  Et visiblement, il n'y avait que moi qui avait la dalle, j'ai englouti un sandwich au thon avec une bouteille de Coca (je faisais encore le plein de sucres Clin d'œil).

Après cette pause, direction les grenouilles.

IMG_6430.jpg

Un tas de panneaux explicatifs sur le mode de vie des grenouilles, l'anatomie des grenouilles,...  Présentation de spécimens vivants dans des terrariums, jeux interactifs, une guide qui nous a expliqué le transport d'oeufs ou de têtards par certaines espèces.  Vraiment très sympa cette expo et le plus impressionnant, les grenouilles toxiques ! Minuscules, très colorées, on dirait presque des jouets en plastique...  Mais très dangereux Criant !!!

IMG_6359.jpg

Bon, les cuisses et les pieds étaient toujours dans le même état, voire pire...  Donc nous avions progressé au ralenti et pas le temps de faire une pause avant l'expo suivante, grrr Criant !

Direction, le Monde des Géants, autrement dit les dinosaures. 

IMG_6485.jpg

Grosse bête, son fémur était aussi grand que moi et nettement plus lourd que moi Rigolant ! Certainement pas un marathonien. 

L'expo "décortiquait" le système respiratoire, circulatoire, digestif, reproductif de ces grands mammifères, avec toujours des jeux interactifs. 

J'avoue qu'après ce stade-là, j'ai baissé pavillon, j'étais complètement HS...  Manu était parti faire le paparazzi, pour ne pas changer.  Il a photographié des squelettes, des squelettes et encore des squelettes.  C'était l'origine des mammifères, avec les dinosaures et des animaux d'aujourd'hui.

Pour terminer, dernière étape programmée, un petit film sur l'origine du système solaire, notre galaxie, le soleil, la terre et les étoiles.  Là, c'était plutôt cool, assis, le nez en l'air Clin d'œil.

Et voilà ma tête après un marathon et une visite de musée qui a duré de 11h30 à 16h.

IMG_6643.jpg

Pas terrible Bouche cousue.

Retour à l'hôtel via Central Park, toujours baigné d'un soleil couchant avec les couleurs de l'automne, encore quelques magnifiques clichés dans la boîte pour Manu.  Au soir, on a été mangé dans un resto Thai, très sympa et très bon.

A suivre...

 

Endurance

Hier, j'aurais dû aller m'entraîner, mais au final, je n'ai rien fait Déçu...  Entre le 3/4 temps au boulot, le dressage de Kéo (le cocker bêtise Innocent), et autres...  Résultat, j'étais à la maison à 19h passée...

Aujourd'hui, même programme qu'hier, du moins pour le 3/4 temps boulot, donc retour à la maison vers 14h35 pour voir en partie la course hommes de la Crosscup de Roulers.  A 15h, j'ai enfilé le short, la veste et les runningshoes pour un entraînement en endurance sur différents tempos.  Direction les champs sous un ciel plombé, sans pluie mais avec pas mal de vent.  J'ai pris un circuit "habituel" et vallonné, sans boue puisqu'il n'a pas vraiment plu ces derniers jours.

Côté sensation, plutôt neutre, ni mauvaise ni bonne.  Juste en manque de forme, ce qui est tout à fait normal Clin d'œil.

24/11/2011

VTT

Aujourd'hui, j'ai décidé d'enfourcher le VTT pour aller bouloter Clin d'œil...

Au matin, un peu de fraîcheur avec pas mal d'humidité, mais nettement moins de brouillard que la veille.  J'ai emprunter un chemin relativement direct.  En fin d'après-midi, j'ai d'abord pris la direction opposée au bercail pour une séance d'étirements.  Solide parcours pour y aller, avec une belle côte à prendre quasi à froid...  Et pour le retour...  Il faisait déjà noir.  Retour presque rectiligne, via petites rues, champs, rues et champs,...  Par contre, le profil était loin d'être rectiligne.  Descente vertigineuse (celle montée à l'aller), puis remontée longue avant d'être sur une portion plus plate.

Les sensations étaient bonnes et le cardiofréquencemètre n'a pas déconné, avec mon système D Sourire.

23/11/2011

Entraînement

Reprise toujours en douceur Clin d'œil...  Lundi et mardi, repos.

Aujourd'hui, entraînement en soirée, j'ai vraiment du mal à retrouver mon rythme matinal.  Maintenant, je n'ai pas encore vraiment eu l'occasion de prendre le rythme matinal, mis à part pour aller au boulot Langue tirée.

Séance bien dynamique, tempo de base en endurance dynamique avec quelques portions en endu extensive, et pour finir quelques déboulés.  Et franchement, sensations pas mauvaises du tout, les jambes ont bien tourné.  Juste le cardiofréquencemètre qui déconnait, encore plus que d'habitude depuis que je suis rentrée de NY, 12000m d'altitude ne doit pas convenir au Garmin Bouche cousue.  Non, sérieusement, je crois que j'ai trouvé une astuce...  La ceinture textile de Garmin ne vaut rien, l'élastique se détent dès la première utilisation et termine en mode "dentelle".  Et ce soir, j'ai testé la ceinture Wearlink de Polar avec l'émetteur Garmin (les pressions sont compatibles Rigolant), et hop, fini les déconnades !

Un super entraînement Sourire.

20/11/2011

Cross de la Thyle

Cet après-midi se déroulait le cross organisé par le CABW à Sart-Dames-Avelines.  Une météo sèche et ensoleillée, avec un petit vent discret.  Résultat, le parcours était roulant puisqu'il n'y avait pas de boue Sourire.

Cette année, il servait de cadre au Championnat provincial du Brabant Wallon.  L'an dernier, je n'y avais pas participé car la manche de Roulers se tenait le même jour, donc j'ai été étonner de trouver un parcours changé.  Toujours la même prairie mais on tournait en sens inverse par rapport à 2009.  La zone de départ avait changé, départ en côte vers le haut de la prairie, on revenait rapidement sur le parcours "habituel" mais dans l'autre sens, avec toujours autant de relances, de virages et de montées et descentes.  Boucle supplémentaire dans la portion la plus éloignée de l'arrivée, mais sur une zone relativement plate et roulante.  Après une descente vertigineuse pour nous ramener vers le bas de la prairie, il s'en suivait encore quelques virages, bosses et fosses pour revenir vers l'arrivée ou le tour suivant.

J'avais décidé de prendre le départ en seniores, 4900m au programme sur 4 tours de circuit, tout en sachant bien que même si je prenais la distance la plus longue, de toute manière, je manquais de rythme à 15 jours du marathon de New York.  Je ne commencerai les entraînements sérieux qu'après le 27 novembre, donc je serai en forme pour janvier Clin d'œil.

Départs concommitants des scolaires, juniores, seniores et masters, ce qui faisait un beau petit peloton.

IMG_1859.jpg

Peloton après 250m de course, avec Julie (scolaire 1e année) et Larissa (juniore 1e année) aux avant-postes.

Dès le départ, j'avais repéré que Nancy Van den Driessche était présente, et courait dans la catégorie seniore (puisque c'est la sienne) et constituait pour moi, une adversaire coriace, d'autant plus en phase de récupération post-marathon Sourire.  Et comme prévu, après 500-600m de course, nous étions toutes deux, au coude à coude.  Nancy restait une épaule derrière et je n'avais pas l'intention de donner le tempo, donc je temporisais sur un rythme où j'étais bien.

IMG_1861.jpg

Dans le troisième tour, j'ai donné un petit coup d'accélérateur à la fin d'une portion ascendante, peu avant la portion très roulante du fond du circuit.  L'effet fut immédiat, Nancy a rendu un peu de terrain.  Mais l'effet sur mes muscles a été quasi instantané...  Après 400-500m, j'avais de l'acide lactique dans les pattes et les bras Langue tirée.  Preuve que l'entraînement n'était pas là...

IMG_1862.jpg

Et donc, je n'étais plus capable de creuser un écart plus conséquent sur Nancy, qui s'accrochait à une trentaine de mètres.  Pas question de relâcher l'effort, j'allais devoir aller jusqu'au bout et même sprinter dans les derniers 200m Criant...

IMG_1863.jpg

L'arrivée Cool.

Au final, je remporte la course mais ce ne fut pas aisé.  Je n'ai pas du tout le rythme "cross", d'ailleurs je ne sais pas encore de quoi sera faite ma saison hivernale Innocent...

Les résultats sur : www.cabw.be

CROSS 4900 METRES SENIORES DAMES      

 

1 3638 VAN DROOGENBROECK VIRGINI 19'22"7M   W40 1971 CABW  
2 1089 VANDEN DRIESCH NANCY 19'27"1M   SEND 1979 OEH  
3 9883 MARIEN JESSICA 21'34"3M   SEND 1992 USBW  
4 1705 GILLOT GAELLE 21'34"8M   SEND 1990 CABW  
5 1795 DROFIAK SOPHIE 23'06"8M   SEND 1990 CABW  
6 9845 DAMAN CELINE 23'26"3M   SEND 1978 NA  
7 1701 LACROIX BRIGITTE 24'06"0M   SEND 1978 USBW  
8 1724 DRUART FANNY 24'30"7M   SEND 1991 RIWA  
9 9875 HAUSTENNE LAURIE 24'37"3M   SEND 1988 NA  
10 9869 SWERTVAEGHER MAELLE 24'43"2M   SEND 1988 NA  
11 1746 D'HERDE GISELE 25'25"1M   SEND 1991 CABW  
12 9865 VANFLETEREN VIRGINIE     SEND 1984 CABW

 

19/11/2011

Marathon de New York, le jour J

Voilà, dimanche 6 novembre 2011 ! Le D-day Sourire, un rêve allait se réaliser !

Ce fut une journée de ouf Surpris !!! Lever à 4h45, heureusement, on passait à l'heure d'hiver pendant la nuit du 5 au 6 novembre, et donc on bénéficiait d'une heure de plus de dodo (non négligeable).  Après avoir enfilé la tenue de course, avoir enfilé un tas de couches plus ou moins chaudes avec la possibilité de les jeter dans le village de départ, direction le petit-déjeuner à l'hôtel à 5h15.  Pas vraiment évident de s'enfiler des tartines à une heure pareille, mais bon fallait bien.  J'ai fait petit dej' d'avant-course habituel : 2 tranches de pain au jambon cuit et 2 tranches de pain à la confiture, avec un bol de lait car le thé n'était pas terrible et je ne bois pas de café.  J'avais pris une banane dans mon sac pour la manger plus tard, car le départ n'était qu'à 9h40 ! 6h, les bus venaient nous chercher pour nous conduire à Staten Island.  Après 1h30 de route via le New Jersey, car le Verrazano Bridge était fermé, nous sommes arrivés sur les sites de départ.  Soleil, 2°C, du givre sur les pelouses, brrrr...  Pas très chaud tout cela ! Mapi et moi avions des dossards bleus, donc village de départ bleu, son collègue était vert et nous a donc quitté pour rejoindre le village vert.

Dès l'arrivée dans le village, j'ai été déposer mon sac UPS au camion qui correspondait à mon numéro de dossard : 1-413.  Rien à redire, j'avais vraiment le look avec des jerseys de plâtre comme jambières et manche, encore que pour l'étage supérieur, j'avais pris un vieux sweat plein de trous et une veste coupe-vent des années 80-90...  Mapi ne démarrait qu'avec la 3e vague càd à 10h40, soit 1 heure après mon départ.  A un certain moment, on s'est séparée et on ne s'est jamais retrouvée...  J'ai été en "éclaireur" pour localiser les "corrals", et je suis passé par le coin cantine, au choix : donuts ou Powerbar pour le petit dej' Déçu...  No comment, j'ai essayé les Powerbar et ce n'est pas passé ! Je me suis cantonnée au thé sucré et à l'eau, et en attendant l'ouverture du corral, j'ai été m'installer sur un tapis de feuilles mortes, ça tenait chaud Clin d'œil.

Mon corral, le 1, s'ouvrait 1h10 avant le départ et fermait 50' avant le départ.  A 8h40, je suis rentrée dans mon corral ou parc où nous étions entre 150-200 coureurs, pas de risque de se bousculer.  Une dizaine de toilettes étaient alignées, mais à part cela, il fallait rester debout ou s'asseoir sur le macadam.  Vers 9h05, les bénévoles nous ont fait avancé jusqu'à la zone de départ, au rythme de la marche lente.  Vers 9h15, on était rassemblé sur le site de payage du Verrazano Bridge, bien plus serrés que dans le corral, pas qu'on était plus nombreux, mais la ligne de départ était toute proche et la tension augmentait Rigolant.  A 9h20, les femmes élites ont pris le départ sous nos regards, un peloton d'une quarantaines d'athlètes du top.

9h35, le maire de New York, Bloomberg, a fait son petit discours de bienvenue, ensuite l'hymne national américain chanté en live, suivi de la présentation des athlètes masculins de l'élite.  Peu après 9h40 (et oui, il y avait du retard), le départ a été donner.

A mon niveau, cela a un peu frotté et bousculé pendant 300-400m, mais ensuite, il n'y avait plus aucun problème pour choisir sa trajectoire ou son rythme de course.  J'avais décidé de profiter un maximum du parcours, du décor, et le chrono était accessoire Sourire.  Sur le Verrazano Bridge, j'ai pu voir la Statue de la Liberté, de loin, ainsi que la vue que l'on peut avoir de ce pont en plein milieu de l'eau.  Un mile en montée et un mile en descente, soit plus de 3 kms de long le Verrazano Bridge Surpris ! Arrivé dans Brooklyn, une avenue rectiligne à perte de vue, et là, constatation, ce n'était jamais plat, tout le temps des tobbogans.  Pas de gros pourcentages, mais continuellement des bosses.  Parfois, un mile complet en montée ou l'inverse, en descente, pas évident d'avoir un tempo régulier.  Et sur le bord de la route, une foule généreuse et qui encourageait tous les coureurs.  Vers le km3,5, le groupe orange nous rejoint, mais en restant sur le côté gauche de cette longue avenue.  Ce n'est que vers le km6 ou 7, que le dernier groupe nous rejoint, mais de notre côté, sur la droite.  Pour le gros du peloton, cela pouvait faire "embouteillage", mais pas à mon niveau, d'ailleurs, je ne pouvais pas m'imaginer le foule qui était derrière.  J'avais simplement l'impression d'être dans le peloton des "20km de Bxl" pendant les 10 premiers kms, du moins pour la densité de coureurs.  Et ce n'était qu'après 11kms que tous les coureurs pouvaient se mélanger, quasi lorsqu'on rentrait dans le Queens.  Belle surprise dans le Queens, avec une belle côte avec du pourcentage pendant 500m, cela devait être aux alentours du 15e km Langue tirée...  Grosse difficulté suivante, Queensboro Bridge.  C'était là, que l'on quittait le Queens pour rejoindre Manhattan.

IMG_6138.jpg

Le Queensboro Bridge, comme ça, il n'a pas l'air si terrifiant !

Il devait bien faire un peu plus d'un kilomètre, en plein vent, avec vent dans le nez et à l'ombre, je n'ai vraiment pas eu chaud sur cette portion.  J'ai fini par me cacher derrière un homme qui était revenu sur moi, au sommet de la montée, il a craqué, j'ai relancé dans la descente pour en finir de ce satané pont Clin d'œil.

IMG_6182.jpg

Entre Queensboro Bridge et la 1th Avenue = km25,7 (je suis toute à droite derrière les oranges Bouche cousue.

Je savais que Manu devait être dans les environs, à la sortie du Queensborro Bridge, mais je n'e l'ai pas vu.  Et lui, ne m'a pas manqué Rigolant.  Il avait une super place, au milieu de la presse, parce qu'il avait un gros appareil photo...  Le flic l'a pris pour un photographe de la presse !

La 1th Avenue, comme dans Brooklyn, à perte de vue et sur le mode tobbogan.  Le parcours remontait vers le nord en direction du Bronx.  Après le passage d'un pont presque ridicule, nous étions dans le Bronx pour 2 kms, plats ceux-là Pied de nez...  Encore un pont pas très long et pentu pour revenir sur Manhattan.  Après une portion plutôt descendante, le parcours faisait le tour d'un square pour revenir sur la 5th Avenue (je n'ai pas vu les magasins de luxe Clin d'œil), et là, une vue presque "apocalyptique"...  La 5th Avenue s'élevait tout doucement, et je n'apercevais à peine quelques arbres de Central Park, et encore que le début.  En sachant que Central Park fait 4kms de long et que le parcours tournait dans Central Park vers le milileu...  Cela faisait plus de 2 kms de montée, vent de face en plus ! La 5th Avenue devenait au fur et à mesure le point de rupture pour plusieurs coureurs, je n'ai même pas commencé à compter le nombre de gars qui arrêtaient, perclus de crampes.  Pour ma part, la banderole du 24e mile fut une étape supplèmentaire dans la douleur.  J'avais déjà les quadriceps qui montraient des signes de fatigue au km25, mais alors que dire au 37e ! J'ai les quadriceps qui ont bétonné complètement, ce n'était pas des crampes, mais les muscles n'avaient plus aucune élasticité, et n'avait plus trop envie de travailler.  Probablement qu'à partir de ce moment-là, j'ai été explorer la filière énergétique protéique et que j'ai "bouffé" du muscle.  Il faut dire que j'ai démarré le marathon, la faim au ventre et les réserves de glycogène ne devaient pas être au top ! Arrivée dans Central Park, je n'ai même pas profité des quelques descentes, à la limite, j'allais moins vite dans les descentes que dans les montées...  Banderole 25e mile, celle-là me rappelait quelque chose Innocent...

IMG_6239.jpg

IMG_6243.jpg

IMG_6247.jpg

Central Park South Avenue, plus qu'un petit kilomètre Langue tirée.  Je n'avais pas l'air d'être trop à la ramasse, en fait, d'autres coureurs étaient bien plus mal que moi...

Autant, les derniers hectomètres m'avaient paru long lorsque j'avais été voir l'arrivée le vendredi matin.  Autant, ils m'ont paru si court.  Il faut dire que j'avais réussi à un peu relancer la machine pour le final, surtout avec un public pareil, difficile de faire autrement...  Voilà la ligne était franchie, les 26,2 miles parcourus.  26,2 miles de pur bonheur, de magie, d'ambiance...  Difficile de le décrire CoolRigolantSourire !

Une fois la ligne franchie, pas question de s'arrêter, il fallait avancer pour évacuer la zone d'arrivée le plus vite possible, afin de pouvoir "absorber" le gros du peloton qui allait arriver plus tard.  Cette zone, complètement coupée du public, nous permettait de recevoir la médaille, de faire une photo, de recevoir sa couverture de survie, de recevoir son sac de récupération (eau, boisson de récup, barre protéinée, fruits secs).  Un peu plus, j'ai bifurquer vers la 77th street pour récupérer mon sac UPS qui contenait un collant et une polaire pour ne pas prendre froid jusqu'à l'hôtel.  J'ai retrouvé Manu, comme convenu au coin de Colombus Avenue et de la 72th street.  Là, on a demandé à un policier de nous tirer le portrait, ce qu'il a fait avec plaisir Sourire.

IMG_6259.jpg

Petite photo avec notre maillot spécial New York Clin d'œil.

Après quelques détours, entre-autres pour éviter Colombus Circle et surtout trouver un Duane Reade pour des pansements spéciaux ampoules.  En plus des quadriceps explosés, j'avais deux ampoules pour un Compeed...

Après la douche, ravitaillement obligatoire...  Direction McDo, qui se trouvait à 100m de l'hôtel, autrement dit, c'était dans mes capacités pour y arriver...  Un bon hamburger au poulet, des frites et un énorme Coca plein de sucre ! Génial pour la récupération Bouche cousue.

Côté résultat, 555e au général, 30e femme, 1e de la catégorie femmes 40-44.  Côté chrono (officiel) : 2h52'42" (10" de mieux que sur mon Garmin) Sourire.

To be continued...

 

 

Endurance

Vendredi, repos.

Aujourd'hui matin, j'ai été au CABW à Nivelles, non pas pour faire des fractionnés ou autres côtes dans le parc.  Pour le moment, c'est encore très cool comme entraînement, repos relatif post-marathon Sourire.  J'ai simplement fait 4 tours complets du parc de la Dodaine pour faire un total de 38'...  Le parc de la Dodaine n'a évidemment rien à voir avec la superficie de Central Park Langue tirée, là je n'avais couvert que les 2/3 et encore sans faire de zig-zags ! Après cela, j'ai été faire 4 déboulés sur le terrain de foot.  Les muscles ont complètement récupéré du marathon de New York, et bientôt les entraînements sérieux vont reprendre...  Demain, reprise des cross avec celui organisé par le CABW, on verra où en est la forme Clin d'œil.

17/11/2011

NYC Marathon (samedi 5/11)

Samedi matin, Mapi (mon amie Française), son collègue, Manu (paparrazzi attitré Rigolant) et moi sommes retournés à Central Park.  Les coureurs, pour un entraînement cool.  Mapi et son collègue étaient partis pour 35', quant à moi, j'avais 45' à faire.  Le soleil était bien présent, mais ne faisait pas décoller les températures, il devait faire 5°C et avec le vent, la sensation était polaire Déçu...  En 45' en endurance, j'ai parcouru les 2/3 de Central Park, départ au coin sud-ouest à Colombus Circle, direction le coin sud-est par des petits allées macadamisées.  Ensuite, j'ai suivi la "marathon route" en sens inverse, je suis passée sous la banderole "25 miles". 

IMG_6054.jpg

 

Ensuite, j'ai rejoint un chemin en terre et gravier qui faisait tout le tour du plus grand étang de Central Park, le "Réservoir".  Du côté nord du Réservoir, je suis passée devant le club de tennis.  Ensuite, j'ai repris la direction du sud par le côté ouest, tout en restant sur des chemins de terre.  J'ai terminé par quelques déboulés.

Pendant ce temps-là, Manu a encore tiré des clichés dans Central Park. 

IMG_6032.jpg

Photo "carte postale"

IMG_6038.jpg

La patinoire.

IMG_6040.jpg

Un coin vallonné Rigolant.

IMG_6041.jpg

Un des pavillons très typiques de Central Park.

IMG_6072.jpg

Une petite balade en calèche...

IMG_6085.jpg

La faune locale, l'écureuil qui est gris et non roux et point farouche Sourire.

IMG_6106.jpg

Et une autre faune locale Bouche cousue ! Central Park est le paradis des coureurs, j'ignore si c'était à cause du marathon, mais je n'ai pas arrêté de croiser des coureurs de tous les niveaux.

Après cet entraînement en matinée, on a fait après-midi "shopping" et "lèche-vitrine" sur Broadway.  Avec une pause repas au Subway où les sandwichs sont énormes et super bons Sourire.

Le soir venu, on est allé à la "Pasta Party" du marathon de New York.  Et comme pour tout le reste, super bien organisée.  Aucune bousculade, une gestion de la foule extraordinaire.  La Pasta Party se déroulait à la "Tavern on the Green" dans Central Park, bien sûr sous d'énormes tentes ! Plus de 50000 personnes se sont probablement succédées dans ces tentes, puisque la famille et accompagnateurs avaient la possibilité d'y manger.  Franchement, ce n'était pas mauvais pour de la cuisine communautaire et chaud.  Dans l'assiette, on recevait une portion de salade de blé Ebly avec des légumes, une portion de pâtes au fromage, une portion de pâtes à la tomate et une portion de salade verte, avec possibilité de repasse.  Côté boisson, une bouteille d'eau et une cannette de bière (j'ai pris la Coors light, pas terrible Bouche cousue).  Et à la sortie, une belle pomme rouge étincellante comme dessert Clin d'œil.

Prochainement le D-day...

 

Reprise

Hier, j'ai repris la course à pied, en mode mineur Clin d'œil.  "Micro" séance en soirée, sur le tapis de course, une demi-heure à 11 km/h, ce qui me faisait de l'endurance cool.  Et je confirme, les quadriceps sont rétablis, le marathon digéré Sourire.  Maintenant, où en est la forme ? That's the question ?

Aujourd'hui, j'ai enfourché le VTT pour le traditionnel aller-retour maison-boulot.  La météo était moins fraîche que les jours précédents, mais la brume et le vent étaient présents.  J'ai pris le même parcours à l'aller qu'au retour, parcours relativement direct et vallonné.  Les sensations étaient excellentes sur le vélo Cool...

14/11/2011

NYC Marathon (vendredi 4/11)

Avant le marathon, j'avais décidé de la faire "cool".  Après un bon petit déjeuner copieux, direction le nord pour Central Park.  L'hôtel se situait à 800m de Colombus Circle, ce qui correspondait au coin sud-ouest de Central Park.

Quelques clichés de Colombus Circle

IMG_5885.jpg

Un éléphant et un monument à la gloire de Christophe Colomb.

IMG_5894.jpg

Tiens ! Un éléphant avec une Big Apple Clin d'œil.

IMG_5903.jpg

Et encore un monument, à l'entrée sud-ouest de Central Park.

Dans Central Park, une véritable fourmilière, surtout sur le final du marathon.  Les barrières nadars installées, les banderoles et panneaux publicitaires en place, les bénévoles attachaient les drapeaux nationaux à intervalle régulier aux barrières.

IMG_5905.jpg

Et oui, j'y suis dans J-2 Sourire.

IMG_5910.jpg

L'arrivée est là-bas, tout au-dessus, ça promet Incertain...

IMG_5924.jpg

Just for fun ! Pas sûr que le jour J, j'aurai cette tête-là Bouche cousue.

Après ce repérage de la ligne d'arrivée, on a sillonné Central Park, du moins le coin sud-ouest.  Parce que Central Park, c'est 4kms de long sur 800m de large, de quoi passer toute la journée.  Quelques clichés de cet espace vert.

IMG_5937.jpg

IMG_5942.jpg

IMG_5967.jpg

IMG_5980.jpg

IMG_5982.jpg

L'automne à Central Park, c'est vraiment magique, surtout avec le soleil Rigolant.

Début d'après-midi, retour à l'hôtel pour une petite "sieste", disons plutôt une pause TV, mais avant... 

IMG_6011.jpg

Dégustation de la cuisine U.S. ! Le Hot dog.  Juré, je n'en ai mangé qu'un...  Et délicieux Clin d'œil.

Et notre programme du soir, une comédie musicale à Broadway

IMG_6013.jpg

Sister Act, le méga show à l'américaine...  On s'en est pris plein les oreilles et les yeux Cool.

A suivre...

 

 

VTT

Hier, repos.

Aujourd'hui, je reprenais le boulot donc aller-retour maison-boulot.  Au matin, il faisait vraiment frais, 2°C et du givre sur l'herbe.  Comme d'habitude et même si c'était mon premier jour, j'étais à la bourre Bouche cousue.  Résultat, un chemin relativement direct pour rejoindre le boulot.  Les chemins étaient roulants et pas du tout boueux, juste une ou deux flaque(s).  En fin de journée, le soleil déclinait déjà bien mais il ne faisait pas encore sombre.  Chose rare, il n'y avait pas de vent, ce qui était génial puisque je l'ai souvent de face pour rentrer au bercail.  J'ai fait un petit détour vers Plancenoit avant de prendre la direction du bercail.  Toujours les chemins bien roulants et encore plus sans le vent Sourire.  Les jambes ont super bien tourné, j'ai vraiment filé pour le retour...

12/11/2011

NYC marathon (jeudi 3/11)

Jeudi 3 novembre, j'embarquais à Zaventem dans un Airbus A330-200 de la JetArways, direction l'aéroport JFK de New York.  L'avion était plein et majoritairement par des marathoniens Sourire...  Un vol d'un peu plus de 8 heures, occupées comme on peut, avec les deux repas distribués, il y avait possibilité de voir des films, des séries, de jouer ou même d'écouter de la musique via un petit ordinateur personnel équipant chaque dossier de siège Cool.  Finalement, je me ferai 3 épisodes "Esprits Criminels" sur mon portable.  Arrivée à JFK vers 13h15 (heure locale), et s'en suit le contrôle de sécurité...  Une attente de 1h30 avant de passer devant l'agent qui vérifie passeport dans lequel il appose le cachet du visa, l'ESTA, la déclaration de douane.  Ensuite, prise des empreintes digitales et photo, me v'là fichée au FBI Clin d'œil ! Avec une attente pareille, un pauvre gars avait dû retirer toutes les valises des tapis.  Après avoir récupérer la valise, second passage "sécurité", plus cool, juste vérification du passeport et...  Même pas de vérification des bagages.  Un bus privé nous prenait en charge de l'aéroport jusqu'à l'hôtel, puisque j'étais partie avec un tour operator (quasi la seule option pour avoir un dossard pour le marathon de NY), Janet Tours.  Après une bonne heure quart, débarquement à l'hôtel, le Novotel Broadway à l'angle de la W 52nd Street et Broadway, à quelques pas de Times Square.

IMG_0210.jpg

Vue de la fenêtre de la chambre, orientée ouest, donc vers l'Hudson River.

IMG_0212.jpg

25e étage, ça donne le vertige Clin d'œil...

Après une bonne douche, direction le Jarvitz Center pour aller retirer le dossard...  Toujours sécurité, il fallait montrer patte blanche pour aller chercher le précieux sésame.  Un petit tour dans  le "Marathon Expo", pas trop peuplé en ce jeudi soir.

Retour à l'hôtel en remontant la 7th Avenue pour tomber sur Times Square, tout illuminé.  C'est de la folie, il y fait aussi clair qu'en plein jour, tellement les enseignes publicitaires sont illuminées Rigolant !

IMG_0225.jpg

Times Square (côté sud)

IMG_0227.jpg

Times Square (côté nord).

To be continued Clin d'œil...

 

 

Tout a une fin...

Et oui ! Hier matin, je suis arrivée sur le territoire belge après un vol de nuit qui est passé à la vitesse vv' Sourire.  Pourquoi le retour va toujours plus rapidement que l'aller ? Pourtant, je n'ai pas l'impression d'avoir dormi des masses dans l'avion...

Aujourd'hui, le décalage était bien amorti.  Mais les cuisses n'avaient pas encore récupéré complètement du marathon ! Cela devient long Criant...  Certes, ça va mieux, mais il reste un petit quelque chose...  Donc, changement de programme, la course à pied s'est transformée en vélo.  Et comme la journée fut bien occupée, j'ai faitune bonne demi-heure de rouleau en endurance.  Tout ce qu'il faut pour entretenir le moteur et faire un peu tourner les jambes.

10/11/2011

Last training in Central Park

La recuperation post-marathon est tres difficile.  Il y a longtemps que je n'ai plus eu mal aux jambes et surtout aux cuisses comme maintenant.

Les jours qui ont suivi le D-day, ont ete fort charge, NY etant une ville gigantesque ! Le lendemain du marathon, visite du Musee des Histoires Naturelles, on y est passe quasi la totalite de la journee...  J'etais completement HS Langue tirée ! Mardi, une meteo estivale avec 21 degres, et programme visite de NY en velo.  Vraiment genial, ce type de transport, certes un peu perilleux dans NY (mais il existe des pistes cyclables) est vraiment chouette.  En une journee, on a su faire tout le tour de Manhattan, ainsi que prendre le pont de Manhattan et celui de Brooklyn.  Des vues magnifiques sur la Sky Line Clin d'œil.  Mercredi, toujours une meteo lumineuse, direction "Top of the Rock", 68e etage du Rockfeller Center pour une vue sur 360 degres de New York.  Et puis, balade sur la 5th Avenue et Broadway, encore une journee eprouvante pour les pattes Rigolant.

Aujourd'hui, jeudi, dernier jour ou plutot demi-jour a NY.  Ce matin a 7h, j'ai pris la direction de Central Park pour un petit footing leger.  Les cuisses n'ont pas apprecie du tout, apres 10' j'avais les cuisses dans le meme etat qu'en fin de marathon.  J'ai stoppe apres 25', avec des sensations completement nulles.  No stress, c'est logique.  Mais pas sur que les 8 heures d'avion qui nous attendent seront benefiques pour les muscles Langue tirée...

Bye, bye NY...

06/11/2011

NYC Marathon

Aucun mot pour decrire cette aventure. Quelle ambiance, formidable !

Une organisation a l'américaine, bien huilée. La journée commence tôt le jour J, petit dej' a 5h15 du mat ' a l'hôtel, bus a 6h pour un trajet d'une heure quart environ pour arriver a Staten Island. 2 petits degrés, pas chaud du tout... Des milliers de toilettes portatives, petit déjeuner,... Seul inconvénient, l'attente dans le corral, quasi une heure a rester debout... La fatigue se faisait sentir.

Cote parcours, tres, tres dur, avec des cotes et des descentes non-stop.  J'avais deja les cuisses explosees vers le 20e km.  Un vent assez fort surtout dans le final avec vent de face pour revenir sur Manhattan apres le petit tour dans le Bronx.  En plus, la 5e Avenue grimpe bien, il ne restait plus que les bosses de Central Park, pour achever les cuisses... Chrono final : 2h52'52" Langue tirée...

Et alors le public, que dire de plus, super ! Des encouragements tout le long du parcours. Et après l'arrivée, encore plus génial, tous les bénévoles, secouristes, policiers, nous félicitaient. Comme inscrit sur la médaille, "a New York, tout le monde gagne" :-)... Maintenant, place au Mac Do' ;-), pour la récupération.

05/11/2011

Endurance

Hier, j'ai ete me balader dans Central Park.  Vraiment magnifique sous une meteo fraiche mais super lumineuse.  J'ai pu aller reperer la ligne d'arrivee, et franchement ce n'est pas plus...  Les derniers 400m seront d'enfer Langue tirée !

Aujourd'hui, petitentrainement cool en endurance suivi de quelques deboules.  Central Park ete rempli de joggeurs, promeneurs et toutous en tout genre.  J'ai pris le direction est et donc parcouru une partie du parcours du marathon, et a l'est ce n'est pas plus plat qu'a l'ouest ! Toujours un splendide soleil, mais un vent glacial et des temperatures de 5 degres.  Pas chaud du tout, meme polaire !

Demain, la meteo annonce moins de vent...  Wait and see Rigolant.

04/11/2011

New York City, ...

Nous y sommes !

Voyage sans embauche, quelques embouteillages pour arriver dans Big Apple, sans oublier les embouteillages au controle de securite a l'aeroport...

Une meteo agreable et deja quelques decouvertes, jusqu'au Jarvitz Center ou on a ete retirer le dossard.

Vraiment une ville fantastique Sourire...

A plus pour d'autres infos...

02/11/2011

Entraînement dynamique

Aujourd'hui, un bon entraînement dynamique au programme, avec un bon petit rythme de "base" et quelques changements de rythmes.

Direction le champ de bataille de Waterloo, ses champs labourés, ses chemins, ses bosses et ses fosses.  Certes un beau soleil malgré la brume matinale et le taux d'humidité très élevé.  Mais côté sol, de la boue lourde, collante et glissante.  Fallait bien négocier les virages sous peine de se prendre la gamelle Innocent !

Après deux jours de repos, les sensations étaient terribles.  J'ai été vachement plus vite sur ce circuit que d'habitude ! J'ai dû faire quelques détours pour arriver à la durée de la séance Rigolant...  Vraiment chouette, la surcompensation...

 

Demain, décollage de Zaventem à 10h15 en direction de New York, où l'on aura "que" 5 heures de décalage puisque les Américains passent à l'heure d'hiver le week-end prochain ! Une heure de sommeil en plus la veille du marathon Sourire...

01/11/2011

A évènement très spécial...

Equipement spécial Langue tirée...

IMG_0204.jpg

Voici en primeur, le maillot que je porterai au marathon de New York ! Je ne sais pas encore si je prendrai l'option singlet ou T-shirt, ce sera en fonction de la météo Rigolant.  Ce n'est pas flashy, mais je pense qu'au milieu de 45000 coureurs, il sera très difficile de se faire remarquer au départ.  Mais qu'importe, ce sera un souvenir...  Je m'imagine bien à 85 ans, ressortir ce maillot et me dire que j'y étais, enfin s'il me restera encore suffisamment de mémoire Bouche cousue !

It's so funny for Raving Rabbit (me Clin d'œil) !