30/03/2012

A la bourre !

Punaise, ça fait pratiquement une semaine que je n'ai plus posté Surpris ! Et pas vraiment parce que je n'ai rien fait...

Lundi, repos, comme d'hab.

Mardi, entraînement en fin de journée avec une météo très agréable et printanière.  Séance similaire à la semaine dernière, de l'endurance sur rythmes variés avec des déboulés pour finir.  Les sensations étaient bonnes malgré un entraînement après le boulot, le début est toujours un peu dur, plutôt la mise en route, mais après tout était OK Sourire.

Mercredi, là, j'avoue...  Pas d'entraînement Déçu.  Si ce n'est qu'un entraînement gastronomique Bouche cousue (no comment).

Jeudi, programme VTT, mais je ne bossais pas (chouette).  Fin février, ayant pris (enfin) la décision de consulter un médecin et de faire des examens complémentaires pour un problème que je traîne depuis 2010, cette satanée pubalgie Criant, je devais passer une IRM dans une clinique bruxelloise.  Donc, vu la météo sèche mais moins ensoleillée que les jours précédents, j'ai enfourché le VTT pour me rendre à cet examen.  J'avais équipé le VTT en version "F1", pneus étroits et slicks pour filer comme le vent Clin d'œil, puisque même en passant par la forêt de Soignes, les chemins allaient être secs et pratiquables avec ce genre de pneumatiques.  Pour l'aller, trajet quasi rectiligne via la chaussée de Bruxelles, la drève de la Meute (ça sent la forêt Clin d'œil), un petit coup à gauche pour rejoindre la Puntegeveld dreef, encore un coup à gauche pour rejoindre la drève de Lorraine (version forestière d'bord et puis route carrossable), un coup à gauche sur la chaussée de la Hulpe, un coup à droite sur la chaussée de Waterloo et un coup à gauche sur l'avenue de Fré et arrivé à destination...  45' d'effort environ en prenant un petit détour.  En voiture, il faut compter 25' et le prix du parking ! Pour le retour, je suis passée par le bois de la Cambre, ensuite entrée en forêt de Soignes directement où j'ai fait des tours et détours, dans des coins que je ne connais pas bien avec des décors magnifiques Sourire.  1h30' pour le retour, avec le vent de face et nettement plus de côtes et de kilomètres Langue tirée.

Les commentaires sont fermés.