29/04/2012

Longue sortie

Aujourd'hui, entraînement matinal malgré que je devais pas aller au boulot...  Départ à 7h en direction de la forêt de Soignes.  Début en endurance, avec augmentation progressive du rythme, ensuite une bonne partie dynamique.  A cette heure-là, la forêt était déserte, et pas fort peuplée d'animaux.  Mis à part une attaque d'une buse variable, qui devait avoir un nid dans les environs.  Elle fut moins agressive que celle qui m'avait attaquée à Butgenbach l'an dernier, c'était plus une mise en garde qu'une attaque puisqu'elle ne m'a pas touché Langue tirée.

Côté sensation, nettement mieux que la veille, il faut dire que j'ai bien dormi et que finalement le rhume s'était bien amélioré sur la journée de samedi.  Les jambes ont bien tourné.

28/04/2012

Endurance

Avec deux entraînements sous le déluge, le rhume qui allait pourtant mieux, a reflambé cette nuit, à moins que ce ne soit une surinfection bactérienne sur un terrain déjà miné par les virus Criant...  La seule certitude, c'est que je n'ai pas bien dormi, grrr...

Entraînement du jour, une sortie en endurance avec quelques déboulés pour finir.  Et enfin, un peu de soleil mais dans une atmosphère lourde et toujours du vent.  Les chemins étaient boueux et assez meubles, avec des portions assez glissantes.

Côté sensation, ce n'était pas terrible vu le mal de gorge, la fatigue, les jambes n'étaient pas extraordinaires Incertain.

27/04/2012

Semaine mitigée

Lundi, repos...

Mardi, une journée full et surtout un retour tardif au bercail, et l'entraînement est passé à la trappe Déçu.

Mercredi, jour des fractionnés sur piste.  Donc, direction Nivelles sous les averses et avec pas mal de vent.  Arrivé au stade, il faisait dégueulasse, pluie +++, vent +++, il n'y avait que les températures qui était relativement correctes.  Finalement, le plus dur était de si mettre dans des conditions pareilles ! Echauffement dans le parc, pas encore trop boueux.  Ensuite éducatives et déboulés sur le terrain de foot et toujours sous la pluie Incertain.  Passage au plat de résistance, des fractionnés longs pour un bon nombre de kilomètres au total, occasion pour tester mes nouvelles spikes.  Il y a eu 1km de trop, je me suis explosé les pieds, ou plutôt arraché un peu de peau Bouche cousue...  Donc, je ne mettrai pas celles-là pour les CB de 10000m.  A part ce souci technique, le fait d'avoir fait les fractionnés en spikes, le vent n'a pas trop influencé les chronos (adaptés par Fernand vu Eole), sur la dernière partie, j'ai même fait les chronos initialement prévus Sourire.  Autrement dit, j'ai vraiment tourné, les jambes fonctionnaient au super Clin d'œil...  Pour clôturer, un petit retour au calme avec un retour timide du soleil.

Jeudi, VTT.  Excellent plan, parce qu'avec la séance de la veille costaud et surtout humide, la pubalgie était réveillée En pleurs.  Au matin, temps sec mais beaucoup de vent, températures ttrès correctes.  Chemin direct pour aller au boulot, via champs et petites rues campagnardes.  Au soir, c'est sous la drache et sur des routes inondées que j'ai été chez le kiné pour une séance (plus que nécessaire) d'étirements.  Le pire a été le retour, 42' sous une pluie battante, des routes toujours inondées et surtout le vent de face ! Après 20', j'avais les mains gelées, donc arrêt pour enfiler les gants hiver (ouf, je les avais dans mon sac) qui fut complexe vu que mes mains étaient trempées.  J'ai eu tout de même un peu de soleil sur les 10 dernières minutes.  Mais cela n'a pas évité que les pieds passent par le mode "glaçon", il faut dire que les chaussures étaient saturées en flotte ! Là, franchement, j'étais dégoûtée, deux entraînements sous la drache à être trempée jusqu'à l'os...  Trop is te veel Criant !

A nouveau une journée full, et donc un entraînement de plus loupé, grrr... 

22/04/2012

Vélo, course à pied... Duathlon ?

Drôle d'entraînement ce jour ! Un peu de vélo, un peu de course à pied...  Non, je ne prépare pas un duathlon !

Le vélo, je l'ai fait en version rouleaux, au chaud, au fond du garage avec un épisode de séries US sous les yeux.  La course à pied, j'ai pris la direction des champs, sous un ciel d'alternance, soleil, nuages et surtout beaucoup de vent.  Les jambes avaient bien digéré le 2000m polaire de la veille, mais le rhume était toujours au même stade que la veille, et donc la respiration était un peu laborieuse.  J'avais mis les chaussures trail, mais finalement, il n'y avait pas tant de boue dans les champs.  J'ai quasi évité la pluie, juste quelques gouttes à deux reprises.  Pour terminer, quelques déboulés avant de rentrer au bercail Sourire...

Meeting d'ouverture au CABW

Hier après-midi, se déroulait le premier meeting de l'année organisé par le CABW.  Pas vraiment une météo digne d'un meeting sur piste, juste bon pour un cross ! 9°C au thermomètre, un peu de soleil, du vent et des giboulées...  Fallait juste espérer de passer entre les gouttes Clin d'œil.

Côté courses pour les demi-fondeurs, un 2000m, qui au passage sert de test pour Fernand, comme ça, il peut évaluer le niveau de ses athlètes Sourire.

Perso, je ne savais pas comment j'allais tourner vu que j'étais encore enrhumée, avec le nez encore bien bouché (tout comme les trompes d'Eustache) et une bonne toux.  A l'échauffement, les sensations n'étaient vraiment pas bonnes, les jambes un peu lourdes, la respiration laborieuse et le cardio qui affichait une fréquence cardiaque plus haute que d'habitude.  Pas de bonne augure pour la suite Incertain...  Echauffement dans le parc avec le soleil et peut-être quelques couches de trop, car j'ai sué abondamment, faut dire que le soleil étant de la partie, il réchauffait un peu l'atmosphère.  Mais le ciel s'assombrissait...  Et...  A peine de retour dans la tribune pour éliminer les couches, enfiler le singlet et les spikes, qu'un orage éclate au-dessus du stade avec des grêlons Déçu ! Meeting à l'arrêt, et il ne restait plus qu'à se couvrir en attendant de terminer l'échauffement sur la piste.

Il restait encore deux séries de 200m avant notre départ, juste le temps de faire quelques éducatives et quelques déboulés, mais surtout encore le temps de bien se refroidir vu que le tartan était inondé et recouvert de grêlons et que la pluie redoublait Criant.

13 filles au départ, dont 11 athlètes du CABW.  Fernand nous avait donné, à Céline et à moi, comme consigne de se relayer alternativement sur une base de 6'40", Julie voulait également participer en prenant à son compte le premier 400m parce qu'après ce serait plus dur pour elle.

IMG_8423.jpg

Le peloton après 300m de course.

Comme convenu, je me suis placée en tête au 2e tour pour imprimer le tempo.  Vu la pluie qui tombait, on aurait mieux fait d'enfiler les palmes Rigolant...

IMG_8439.jpg

Au 3e tour, Céline n'était pas capable de passer et donc je suis restée devant.  Les conditions étaient vraiment dantesques, la pluie ne diminuait pas, il faisait glacial, au fil des tours, j'avais les mains, les bras qui gelaient de plus en plus.  Les muscles des cuisses et des jambes durcissaient à cause de ce froid polaire, dur, dur...  Par contre, au niveau respiratoire, tout allait bien.

IMG_8450.jpg

Chorégraphie de nage synchronisée Sourire.  Julie, tu n'es pas sur la bonne jambe (lol) !

4e tour, je donnais toujours le tempo, et finalement les jambes ne tournaient pas mal, mais je commençais à être anesthésiée par le froid...  Que dire de Céline et Julie qui en plus d'avoir l'eau de l'à-haut, se prenainet les projections de flotte d'en-bas...

IMG_8469.jpg

Julie avait un peu décroché, mais a fait un bon retour dans le dernier tour Sourire.  C'est super pour elle, qui au final fera un très bon chrono...  Les entraînements vont devenir plus durs Clin d'œil...

Dans l'ultime ligne droite, Céline a accéléré pour me dépasser, et moi, j'étais déjà bien contente d'avoir pu tourner sur ce tempo-là vu mon rhume et la météo, j'ai même levé le pied dans les 10 derniers mètres.  Julie termine dans la même seconde que moi Rigolant.

Résultats : www.cabw.be

 

1

1293

DRAUX CELINE

6'44"69

 

CD

1997

CABW

2

3638

VAN DROOGENBROECK VIRGINI

6'46"25

 

W40

1971

CABW

3

3051

CASTREMAN JULIE

6'46"82

 

SCD

1996

CABW

4

2871

DELBRUYERE CLARA

7'12"17

 

SCD

1996

CABW

5

1747

BERTOUX MARIE

7'17"48

 

SEND

1990

CABW

6

475

FOLIE LARISSA

7'26"81

 

JD

1994

CABW

7

9983

VANDENBERGH MARGAUX

7'28"67

 

SCD

1995

CABW

8

1795

DROFIAK SOPHIE

7'29"08

 

SEND

1990

CABW

9

1265

HOUREZ LEA

7'32"41

 

CD

1998

CABW

10

2896

DUPONT MARION

7'44"23

 

SCD

1995

MOHA

11

1522

LABEAU OPHELIE

7'53"73

 

CD

1997

ATH

12

1540

MAROYE CHARLOTTE

7'54"94

 

CD

1997

CABW

13

1746

D'HERDE GISELE

8'45"33

 

SEND

1991

CABW

 

1866

CADENAS VELARDE CRISTINA

DNS

 

SEND

1988

RCAS

 

1705

GILLOT GAELLE

DNS

 

SEND

1990

CABW

J'espère avoir congelé les miasmes qui m'habitent, j'étais complètment anesthésiée par le froid, je ne sentais plus mes bras, mes mains, mes cuisses, mes jambes, ...  Finalement, il restait les pieds qui n'étaient pas anesthésiés, heureusement, pour courir c'était utile...  Gros risque de blessures musculaires tellement il faisait froid, les muscles ne répondaient plus tellement bien sur le final.

Fernand était très satisfait de nos chronos, vu les conditions cela valait bien 6'40" Clin d'œil...

IMG_8503.jpg

Le trio de tête en après-course, en version surgelé Rigolant...  Julie, moi et Céline

21/04/2012

Trépasse ou passe

Le rhume va mieux, mais n'est pas encore fini.  Le summum a été passé mardi, avec un "plateau" mercredi, une mini amélioration jeudi et une nette amélioration vendredi.  Il en subsiste encore le nez encombré et donc abonnement aux "Kleenex" Rigolant...

J'ai été très raisonnable cette semaine, boulot tous les jours (ce qui était moins raisonnable Clin d'œil (lol)), pas d'entraînement ni mardi, ni mercredi, ni vendredi.  Mais j'avoue, je n'ai pu m'empêcher de succomber au jour "VTT" du jeudi Bouche cousue.  J'avais vraiment besoin de prendre l'air et de bouger un peu.  Faut dire qu'au boulot, l'air est plutôt confiné et concentré en virus et bactéries en tout genre, rien de tel qu'une bonne oxygénation au grand air pour éliminer quelques miasmes Clin d'œil.  Au total, 1h30 de VTT en 3 parties, aller boulot au matin en tenue hiver intégrale (sauf les chaussures) sous une météo fraîche, légèrement humide et aucune giboulée.  Fin d'après-midi, direction le kiné avec le soleil et le vent dans le dos, il fasait très agréable.  Ensuite, retour au bercail avec une portion vent de face, mais toujours le soleil.  Evidemment, les cuisses n'étaient pas au top, surtout dans les côtes, mais c'était très agréable de prendre l'air et finalement cela a été bénéfique puisque vendredi, il y avait une nette amélioration du rhume Sourire.

Cet après-midi, j'irai au meeting d'ouverture du CABW, cela me permettra de voir à quel point ma condition est entamée.  Wait and see, surtout que la météo sera dans l'air du temps, giboulées, soleil, vent et fraîcheur...

17/04/2012

Repos forcé

Et pas pour la raison qu'on pourrait croire Sourire...

J'ai tout simplement attrapé un bon rhume, avec la gorge qui gratte, le nez qui coule, les yeux gonflés,...  Enfin, c'est à la mode pour le moment Bouche cousue...  Autrement dit, quelques jours de patience avant de pouvoir reprendre l'entraînement...

15/04/2012

Entraînement dominical

Aujourd'hui, j'ai surtout vu des nuages, eu quelques gouttes, aperçu le soleil et surtout "bouffé" du vent...  Météo printanière par excellence avec un vent frais et des températures pas très élevées Déçu.

Au programme, un entraînement dépassant l'heure, mais pas une séance longue, avec des changements d'allure pour explorer les différentes filières Clin d'œil.  Par chance, j'avais des jambes nettement meilleures que la veille, elles tournaient rond et non carré Langue tirée...  J'ai été courir dans les champs et quelques servitudes du côté du grand Lasne.  Circuit varié et vallonné, c'était assez sympa.  Et comme écrit précédemment, les sensations étaient bonnes.

14/04/2012

Endurance

Ce matin, j'avais le choix entre vélo ou course à pied, j'ai pris la seconde option, car faire du vélo avec une météo pareille, je me les caille Déçu...  Bien que lorsque j'ai démarré ma séance, le soleil se partageait le ciel avec les nuages, et quand il était présent, il réchauffait l'atmosphère, mais uniquement vent dans le dos Clin d'œil.

J'ai fait un circuit du côté du Lion de Waterloo, de N.D. de Fichermont et du golf de Waterloo.  Les chemins n'étaient pas trop boueux, quelques flaques par çi par là, mais franchement relativement sec et ce, à cause du vent...

Côté sensation, c'était vraiment très neutre, pas extraordinaire du tout Langue tirée.

Retard et encore retard...

Pourtant après le week-end de Pâques, je n'étais pas en vacances Clin d'œil, mais presque Bouche cousue...

Mardi, je n'ai pas été m'entraîner car je n'avais plus de programme.  Fernand était un peu débordé avec le retour de stage du CABW et les programmes à envoyer à ses athlètes.  J'aurais pu faire une séance d'un mardi antérieur, mais finalement comme j'avais eu un gros coup de mou au boulot dans l'après-midi, le repos ne pouvait faire que du bien Sourire.

Mercredi, j'étais en récup au boulot, et j'ai reçu mon nouveau programme dans la matinée.  Et en étant en congé, je n'ai même pas trouvé le temps pour m'entraîner Criant ! Entre, le kiné, le shopping un peu improvisé, le toubib (puisque j'allais voir un médecin du sport pour mon problème de pubalgie),...  Je pensais que j'aurais encore eu le temps d'aller courir après mon retour de Louvain, même pas Incertain !

Jeudi, j'ai enfourché le VTT pour mon traditionnel aller-retour maison-boulot.  VTT remonté en pneus tout-terrain, ça valait mieux vu les conditions météo du moment.  En fait, mercredi soir, j'ai eu juste le temps de changer de pneumatiques sur le VTT.  J'accorde qu'avoir plusieurs jeux de roues seraient une très bonne idée, mais rien à faire, je préfère rouler avec mes Fulcrum Red Metal.  Et si je cange de roues, je dois modifier la position des mâchoires des freins à disque car la position est légèrement différente entre les roues d'origine et les Fulcrum...  Donc, je passe mon temps à janter et déjanter des pneus Clin d'œil.  La météo n'était franchement pas chaude en ce jeudi, 3°C au matin, peut-être 8°C l'après-midi mais avec un vent très désagréable.  Ce qui fait qu'autant au matin qu'au soir, j'ai roulé équipée "hiver".  Au matin, j'ai eu le temps de faire des détours pour allonger le circuit.  Au soir, chemin direct car j'avais encore un tas de choses à faire au bercail Rigolant.  Les quadriceps étaient un peu raplapla, je pense que les 3 jours de repos, ce n'était pas top Incertain...

Vendredi, entraînement piste.  J'ai pris la direction de Nivelles après le boulot, quelle joie sans embouteillage Clin d'œil.  Pas grand monde sur la piste ce jour-là, juste le groupe de Noël et Micheline, ainsi que ceux de Geoffrey et des épreuves multiples.  Tout le couloir 1, rien que pour moi Sourire...  Mais avant cela, échauffement dans le parc, suivi des éducatives et déboulés.  Ensuite, j'avais des tours de piste à faire, avec des récupérations actives et courtes.  Le vent était un peu gênant, mais tout s'est bien déroulé.  Il y avait même un peu de soleil qui chauffait en début de séance, par contre à 19h30, ça rafraîchissait bien...

09/04/2012

Entraînements du week-end de Pâques

Samedi, programme full pour la journée ! D'abord, boulot, suivi de la séance "éducation canine" de Kéo, qui débordait d'énergie et qui n'écoutait pas vraiment...  Il n'a rien à envier à "Bill" de la BD, tout aussi gaffeur Rigolant ! J'ai tout de même trouver le courage d'aller pédaler à 21h Surpris, évidemment en prenant la direction du garage et vélo sur rouleau avec une série US sous les yeux Clin d'œil.

Dimanche, entraînement matinal à 7h30 avant d'aller bosser.  Météo pas très encourageante, 3°C, ciel couvert, humidité ambiante et vent frais...  Direction les champs, qui malgré les quelques averses de la nuit, étaient encore secs.  Circuit varié et vallonné, avec une petite frayeur car j'ai tordu le pied droit, un peu de la même manière qu'à Erpent, et donc ça a fait "Aïe !" sur quelques mètres.  Mais visiblement, je n'ai rien bloqué...  Côté sensation, ce n'était pas mauvais, pas vraiment de séquelles de la course du vendredi, par contre, je n'avais pas très chaud, c'était vraiment limite Criant...

Lundi, marathon boulot et repos course à pied Bouche cousue...

07/04/2012

Corrida du Vendredi Saint

Hier soir, j'ai pris la direction de Dinant afin de participer à la "corrida du Vendredi Saint", un parcours de 10km très rapide.

Côté météo, températures fraîches (7-8°C), couvert mais sec et un petit vent du nord piquant.  Côté parcours, un tour de 1km, suivi de 4 boucles de 2,250km dans le centre de Dinant.  Départ et arrivée face au casino, le tour prenait d'abord la direction d'Anseremme, avec un faux-plat descendant qu'on empruntait sur 200m environ, ensuite virage à 180° au niveau d'une pompe d'essence pour reprendre une rue commerçante de Dinant, avec faux-plat en montée pendant environ 200m, ensuite plat mais avec le vent de face.  Retour côté Meuse mais pas sur le chemin de halage mais sur la chaussée avec une petite côte avant d'arrivée au casino.  Le macadam présentait pas mal de pièges, rainures, nids-de-poule, rustines...

IMG_8289.jpg

Echauffement dynamique Clin d'œil.

Beaucoup de monde sur la ligne de départ, la course homme allait être très relevée, vu les athlètes présents (El Hachimi, Brandebourg, Marrion,...).  Par contre côté femme, je n'avais pas vu vraiment d'adversaires coriaces.  De toute façon, il fallait absolumment que je fasse une bonne course, car les sensations des dernières compétitions étaient vraiment détestables et je n'avais pas couru à ma valeur à Wibrin, où je m'étais lamentablement traînée à 4'10" au kilomètre Déçu.  Donc, pas vraiment d'alternative, c'était "à fond" et qu'adviendra...

Je m'étais placée en seconde ligne, le départ a été un peu moins nerveux qu'en 2009, où j'avais participé également à cette course et où il y avait eu une chute au départ juste devant moi, probablement car c'était en faux-plat descendant.  Le premier kilomètre a été malgré tout très rapide, comme souvent dans les corridas Rigolant

IMG_8314.jpg

Premier passage, après environ 600m.

Ensuite le tempo s'est stabilisé, dans le premier tour de 2,250km, j'étais accompagné d'un gars du NAC, mais visiblement il n'avait pas l'intention de me protéger du vent (d'accord, j'avais les couleurs de Training7 et non du CABW), il est resté à côté ou en léger retrait.  Qu'importe, au tour suivant, je l'ai largué... 

IMG_8347.jpg

Après 3500m de course...

A partir de ce moment-là, je me suis retrouvée seule avec quelques athlètes à une vingtaine de mètres devant et des athlètes plus loin en arrière.  Le 3e tour fut sûrement le plus dur, le cap des 5kms étaient passés mais pas encore les 8 Clin d'œil

IMG_8360.jpg

A l'entame du dernier tour, au milieu des doublés Langue tirée.

Dans le dernier tour, bizarre, mais il est passé plus facilement, alors que l'effort était toujours aussi intense, qu'il y avait de plus en plus de doublés, et que j'ai bénéficié d'un lièvre dans le dernier km, Nicolas (athlète du CABW et entraîné par Fernand).  J'ai bouclé ce 10km en 36'16" sur mon Polar, au niveau résultat officiel 36'24", un fameux écart probablement à cause du temps "perdu" entre le passage de la ligne et le scanning du dossard Incertain.  Dommage, car c'est vraiment une superbe organisation, il devrait adopter un système à puce pour avoir un chrono plus correct et en plus, vu le nombre de tours, plus facile de vérifier que les coureurs ont bien effectué les 10km.

IMG_8364.jpg

L'arrivée Sourire.

Evidemment, un chrono pareil m'a remis un peu de baume au coeur.  J'ai pu courir à mon niveau réel, avec une moyenne de 3'37"/km, qui prouve que j'ai encore des capacités et qui valide mes résultats aux tests de terrain.  Il est fort probable que mon problème de pubalgie m'empêche de tout donner sur des terrains accidentés, comme m'a dit Fernand après Wibrin.  Le coach a toujours raison Clin d'œil...

IMG_8376.jpg

Les 2 vainqueurs, homme (El Hachimi) et femme.

Les résultats : www.jogging.org

 

06/04/2012

VTT et endurance

Mercredi, j'avais le choix entre faire du vélo ou de la course à pied.  J'ai choisi la première option, par facilité et surtout gain de temps Avare ! Aller-retour maison-boulot, avec au matin, une météo fraîche avec de la brume, mais sèche malgré qu'il avait un peu plu la nuit.  Par contre, je n'avais pas changé de pneumatiques sur le VTT et j'étais toujours équipé de pneu slick Surpris ! Par chance, la pluie de la nuit n'avait pas détrempé les chemins, ils étaient toujours un peu poussiéreux, secs avec l'une ou l'autre flaque.  Juste un petit passage boueux, où évidemment je n'avais aucune adhérence...  Chemin direct à l'aller.  En fin de journée, le vent s'était levé, il ne faisait pas bien chaud et j'ai même eu quelques gouttes.  Petits détours pour rester sur des chemins plutôt recouverts de graviers pour avoir une adhérence correcte.  Les jambes ont bien tourné surtout qu'avec les pneus slick, il y a moins de résistance Sourire.

Jeudi, j'ai été m'entraîner en soirée.  Météo fraîche, le vent était glacial...  Entraînement relativement cool, mais les sensations étaient loin d'être terribles.  J'avais les muscles raides, quelques douleurs au niveau de la pubalgie Incertain...  Faut dire que j'avais arrêté les AINS depuis dimanche car je n'avais plus vraiment mal, donc...

Ce soir, la corrida du Vendredi Saint à Dinant, wait and see...

03/04/2012

Fractionnés

Lundi, repos.

Aujourd'hui, j'avais une séance de fractionnés sur piste prévue.  Exceptionnel pour un mardi, mais ce n'est pas le jour qui me convient le mieux Incertain...  Résultat, lever bien avant que le soleil ne pointe à l'horizon.  Direction le stade Gaston Reiff, en mode "échauffement" un peu raccourci (sinon, je n'arrivais pas à l'heure au boulot), éducatives sur l'aire de saut en hauteur et déboulés sur la piste.  Le programme fractionnés était vraiment très costaud surtout à 6h du mat' Surpris ! Faire des 1000m en 3'25" à cette heure-là, ça dégomme les soupapes, encore faut-il y arriver Bouche cousue...  Dans le noir, pas aisé de contrôler les temps de passage au 100m.  De toute façon pour réaliser ce type de chrono aux petites aurores, c'est à fond Langue tirée.  Ensuite, il y avait encore des fractionnés plus courts mais sur le même rythme.  Entraînement intense et sensations plus que correctes.  Tout ce qu'il faut pour être boosté pour la journée Clin d'œil...

01/04/2012

Endurance

Ce matin, contraste côté météo, beau ciel bleu et plein soleil, par contre Eole était toujours de la partie et les températures très fraîches.

Je n'avais pas vraiment de séquelles de la veille, juste l'une ou l'autre petite raideur musculaire.  J'ai été arpenter les chemins agricoles pour profiter du soleil et du vent également.  Séance en endurance qui s'est très bien déroulée, et les sensations étaient bonnes.  Fin d'après-midi, étirements intensifs pour tenter d'assouplir la bête Clin d'œil...

Wibrin

Samedi après-midi, j'ai pris la direction de la province du Luxembourg pour me rendre dans un patelin du nom de Wibrin.  Il s'y déroulait une course de 15,3km avec un dénivelé positif de 330m, essentiellement sur des chemins forestiers.  Décor sublîme, mais malheureusement une météo m....que.  Bruine, vent glacial et 6°C, soit quasi 10°C perdu en 2 jours ! Pas top du tout, surtout que je n'avais pas vraiment prévu qu'il allait faire aussi frais Incertain.  Cette course faisait sa grande première dans le Delhalle, avec une organisation correcte, des parkings à profusion, un parcours nature et très sélectif digne du Delhalle, mais malheureusement un manque cruel de place au sec et de places assises pour avant et après la course...

Sur la ligne de départ, les habitués du Delhalle et quelques coureurs du coin.  Cette fois-ci, comme à Erpent, Louise allait être mon adversaire, surtout qu'elle "surfe" toujours sur la vague de la forme Clin d'œil.  Personnellement, malgré des tests de terrain très bons, depuis que je me suis blessée au pied à Erpent, ça ne va pas fort.  Bien qu'à l'entraînement, tout se déroule bien, les paramètres sont bons...

Vu le profil du parcours, les 2 premiers tiers durs et le dernier tiers plus roulant, j'ai préféré démarrer prudemment en restant avec Louise.  Sur la première difficulté, Louise m'avait déjà pris une vingtaine de mètres, mais l'écart est resté stable jusqu'au 8e km.  Par la suite, l'écart ne cessera pas de se creuser de plus en plus et vers le 11e km, je n'avais plus Louise en point de mire.  Sentence à l'arrivée, 1'30" dans la vue Déçu...

Après analyse des fréquences cardiaques pendant la course, je n'ai pas été à fond, avec une FCmoy de 173 et une FCmax de 180, c'était quasi une séance très dynamique.  Effectivement, j'avais l'impression de ne pas être à 100%, par peur d'avoir encore plus mal après la course et de me retrouver au milieu du parcours avec les jambes complètement verrouillées.  Mais certitude, hier, mes points forts (longues côtes) étaient devenus mes points faibles à cause d'une foulée étriquée dans laquelle je n'arrivais ni à lever les genoux et ni à propulser correctement, d'où l'impossibilité de changer de rythme.  Et je ne risquais pas de faire des différences dans les descentes, je n'excelle pas du tout dans ce genre d'exercice Criant.  Actuellement, je tourne 5 à 10" plus lentement...  C'est la bérézina...  Ou le début de la fin ou la fin du début Langue tirée.

Résultats sur : www.chronorace.be

Endurance

Vendredi, séance courte en endurance avec quelques déboulés pour conclure.  Météo nettement moins ensoleillé et nettement plus fraîche, mais sec.  Direction les champs pour un petit tour relax, mais Eole était bien présent sur ces chemins "peau de fesses".  Les sensations étaient relativement bonnes.