12/05/2012

Interclubs division Honneur à Dampicourt

Cet après-midi, j'ai pris la direction de la Gaume, avec un arrêt à Saint-Mard, fief du club d'athlétisme de Dampicourt.  Tout simplement, car c'est le grand week-end pour tous les clubs d'athlé du pays, nord, sud et toutes les divisions en même temps sur des stades différents.  Samedi, pour les équipes femmes et dimanche pour les équipes hommes...

L'équipe était constituée de jeunes, de seniores et de quelques masters, dont Sophie Detienne (sur 800m), Maryam Amellal (sur 400 haies, 4x100m et 4x400m).  Pour ma part, j'étais alignée sur la distance la plus longue courue dans ce type de meeting, un 3000m (un peu court Incertain).

Dès l'échauffement, j'avais repéré mes futures adversaires, et quasi que du beau monde ! Le top 5 de la Crosscup presque...  Almensh Belete pour le VAC, De Schrijder pour le RCG, Veerle Vanlinden pour le DCLA, la récente championne de Belgique de 10000m, Gamachu Tulu du RFCL.  J'ai croisé également des filles de mon niveau comme Lauwaerts de VOLH et Vandendriesche de l'OEH et des filles que je ne connaisais pas du tout.  Ce qui voulait dire que la course allait être très rapide, avec soit un écumage par la queue, soit une scission rapide du peloton.  Avec dans les deux cas, toujours une course tactique puisque ce n'est pas le temps final qui compte, mais bien la place Avare !

12 athlètes sur la ligne pour 12 clubs représentés.

IMG_9307.jpg

Le départ a été très rapide avec formation de deux pelotons d'emblée.  Le groupe des gazelles, étant constitué de Almensch Belete qui donnait le ton, de De Schrijder, Gamachu Tulu, Vanlinden et l'athlète de l'ACW qui a craqué assez rapidement, mais a su conserver son avance car dans mon peloton ce fut très tactique.

Après 120m de course, on s'est retrouvée quasi à l'arrêt car aucune athlète ne voulait donner le tempo Surpris, faut dire que le vent était relativement fort et gênant sur la piste.  Finalement, ce sera une petite jeune du KAAG qui imprimera le tempo du groupe, quasi le même que sur mon 10000m de la semaine passée Incertain... 

IMG_9340.jpg

Evidemment, comme c'est la place qui compte et non le chrono, c'était tactique, surtout que j'étais accompagnée de deux athlètes qui me connaissaient et que je connaissais, et, on a pratiquement le même niveau sur cette distance.  Donc, c'était à celle qui conserverait le plus de jus pour le final Rigolant.  La jeune athlète du KAAG s'est fait remonter le bretelles pour son coach qui la sommait d'arrêter de tirer.  Et oui, c'est ça l'expérience, ou la différence entre 16 ans et 41 ans Clin d'œil.

La première a attaqué, fut Lauwaert de VOLH, qui a accéléré avant le dernier kilomètre.  Je me suis calée dans sa foulée, car avec ce vent, c'était vraiment suicidaire de vouloir partir seule...

IMG_9389.jpg

J'ai attendu les derniers 500m pour porter mon estocade.  Une bonne accélération vent de face pour faire le trou sur mes deux adversaires.  Après 200m à ce rythme-là, le trou était fait et la messe était dite sauf incident...  J'avoue que les 200 derniers mètres et en particulier la dernière ligne droite furent durs avec le vent de face et que le sprint faisait déjà 300-400m Langue tirée.  J'ai serré les dents, intérieurement je me répètais : "pas te désunir, pas te désunir", car je n'avais aucune indication sur mes plus proches poursuivantes...

IMG_9544.jpg

Les derniers mètres avant de franchir la ligne.  J'ai terminé 6e avec un chrono très médiocre, 10'33", mais vu le déroulement de la course, avec des ralentissements, même plus que des ralentissements ! On se serait cru en cyclisme sur piste Bouche cousue...  Un rythme de sénateur pendant pratiquement 2000m, une légère accélération dans le dernier kilomètre.  Pour ma part, je ne me suis appliquée que durant 500m, mais vraiment à fond Innocent.  Je me serais grillée à suivre le premier peloton, et au risque de terminer à une plus mauvaise place, donc...CQFD !

Heureusement que Noël n'était pas sur place, il aurait eu des "sueurs froides"...  Un certain moment, le CABW fleurtait avec le bas du tableau 10e/12, en sachant que les deux derniers sont relégués Bouche cousue.

IMG_9551.jpg

Et puis, petit à petit, le CABW est remonté, 6e ex aequo Rigolant.

IMG_9553.jpg

Et pour enfin terminer 3e à la fin des relais, soit une place de mieux que l'an dernier Cool.  Super ! Fantastique !

IMG_9554.jpg

Classements :

1. DCLA 160 points

2. DAMP 151 points

3. CABW 124 points

4. RESC 122 points

5. RCG 116 points

6. RFCL 113 points

7. KAAG 113 points

8. ACW 111 points

9. VAC 109 points

10. ACME 109 points

11. VOLH 94 points

12. OEH 91 points

 

Résultats du 3000m :

3000 metres TC Dames

 

Serie:1

 

1 1530 Belete Almensh* 9'00.79 Sen 89 VAC 13

 

2 2840 Van Linden Veerle 9'35.79 Mas 76 DCLA 11

 

3 914 De Schrijder Selien 9'42.14 Sen 86 RCG 10

 

4 1750 Gamachu Tulu Ferahiwat 9'55.74 Sen 81 RFCL 9

 

5 1259 Van Lysebetten Helen 10'03.75 Sen 78 ACW 8

 

6 3638 Van Droogenbroeck Virgini 10'33.75 Mas 71 CABW 7

 

7 1089 Vanden Driesch Nancy 10'36.79 Sen 79 OEH 6

 

8 1264 Lauwaert Nina 10'38.73 Sen 88 VOLH 5

 

9 2067 Goddeeris Jana 10'44.32 Sco 95 KAAG 4

 

10 2023 Van Damme Joelle 11'39.10 Sen 92 RESC 3

 

11 782 De Wulf Yasmine 11'42.86 Sen 92 ACME 2

 

12 1717 Gerard Stephanie 11'48.86 Sen 78 DAMP 1

Commentaires

Vous, l'athlète plein d'expérience, vous ne vous senter pas inconfortable après avoir profiter d'une athlète de 16 ans ? Si vous avez l'intention de courir plus vite que 10'30,votre place n'était pas dans la deuxième groupe mais à coté de l'athlète de ACW.
Rendez-vous l'année prochaine pour le IC 3000 m, mais cette fois dans les Flandres.
Noël,l'entraineur de l'athléte de 16 ans.

Écrit par : Noël Vergaerde | 13/05/2012

A son âge, je faisais pareil, si pas même pire. Je n'avais aucune vitesse et donc, je partais comme une folle en espérant de tenir le plus longtemps possible. Sans compter que je ne suis pas dans mon régistre, ma distance de prédilection est le marathon.
La chose positive qu'apporte l'âge, c'est l'expérience. Et comme noté dans le post, dans les IC, ce n'est pas le chrono qui importe mais bien la place, d'où des courses très tactiques...
On se serait retrouvée juste à 2, Jana et moi, j'aurais fait ma part de travail. Mais là, on était 4 et les autres ne travaillaient pas non plus, donc non, je ne me sens pas inconfortable. La course était ainsi faite...
Rendez-vous l'année prochaine, Jana aura progressée, l'avantage de la jeunesse et moi, j'aurai peut-être maintenu mon niveau ou alors régressé, l'inconvénient de l'âge...
Sans rancune ;-)

Écrit par : Virginie | 13/05/2012

Les commentaires sont fermés.