31/05/2012

Endurance et VTT

Après deux jours de repos, j'ai repris l'entraînement hier soir à Nivelles.  J'étais à court de programme Clin d'œilBouche cousue...

Arrivé au stade, j'ai été aux infos chez Fernand qui m'a envoyé faire un footing dans le parc.  Footing relativement dynamique Rigolant qui s'est terminé par quelques déboulés sur le terrain de foot.  Les sensations étaient moyennes, normal, j'avais encore quelques séquelles des 20km de Bxl, l'un ou l'autre muscle encore un peu courbaturé...

Aujourd'hui, programme VTT réparti en 3 "sorties", au matin l'aller boulot relativement court et direct par les champs et les petites rues campagnardes.  Météo très correcte et chemin pas vraiment boueux malgré les orages du mardi soir.  En fin d'après-midi, direction le kiné par un circuit direct et très macadamisé, mais très vallonné, sacré côte...  Après la séance d'étirements, direction bercail avec quelques détours dans un petit bois avant de reprendre une portion route et terminer par les champs.  Et toujours vallonné Rigolant...  Les jambes ont bien tourné.  Et pas une goutte de pluie, mais énormément de vent pour rentrer (petit clin d'oeil à Fernand, qui m'avait prédit la pluie Langue tirée) !

27/05/2012

20km de Bxl

Cette année, les 20km de Bxl démarrait à 10h ! Très bonne idée des organisateurs, car l'édition allait à nouveau être chaude Cool.  D'autres innovations également, départs en plusieurs vague, ce qui évite les bouchons, et déplacement des box, dans le parc entre les arcades et la sortie côté Schumann.  Le box "Elites" se situait à moins de 50 mètres de la grille du parc, où le chemin présentait une bosse de sable-gravier sur le côté gauche et allait donc constituer un entonnoir et sûrement quelques bousculades.

Au départ, le niveau hommes était élevé, avec pas mal de coureurs d'un très bon niveau, avec en tête des athlètes d'origine africaine.  Par contre, chez les femmes, le niveau était moins élevé que l'année précédente.  Une athlète d'origine africaine, sinon, il y avait Louise Deldicque et Ann Parmentier, et peut-être d'autres, mais difficile de répérer tout le monde.  Et côté Training 7, pas grand monde, mais les meilleurs étaient là Clin d'œil.

Après Boléro de Ravel et Brabançonne, le coup de canon a donné le départ.  Départ très chahuté et choatique, parce qu'un gars qui se trouvait un peu devant moi, a perdu un brassard qui contenait je ne sais quoi, mais suffisamment important pour lui, pour s'arrêter net et faire demi-tour.  Résultat, bousculades et chutes en cascade que j'ai pu éviter de justesse en posant mon pied droit à côté des coureurs à terre, mais que j'ai effleuré du pied gauche Bouche cousue ! Super...

IMG_9620.jpg

Passage au rond-point Schumann.

Je reviendrai sur Louise juste après le rond-point Schumann, elle n'avait pas été gênée par la chute.  Je me suis directement "installée" dans un tempo dans lequel je me sentais bien, compte-tenu du relâchement des entraînements depuis mon infiltration, il était difficile de savoir où j'en étais.  Louise restera quant à elle sur son tempo, pas vraiment plus lent que le mien, mais petit à petit, je la distancerai.

La chaleur a commencé à m'incommoder vers le 5-6e km, autrement dit, après un quart de la course, ça promettait pour la suite.  Je passerai tout de même bien les tunnels et le bois de la Cambre.  J'ai accusé un coup de mou dans l'ascension de l'avenue F. Roosevelt où je me suis retrouvée seule, dur, dur, surtout qu'Eole était de la partie. 

Le manque d'entraînement allait se faire ressentir à Watermael-Boisfort Incertain.  D'habitude, j'arrive à relancer sur le boulevard du Souverain, en tournant à 3'35"-3'40"/km, mais là, impossible de passer la seconde.  Ou alors, c'était la chaleur, ou les deux ? Sans compter que je ne savais pas où se trouvait Louise et que dans la descente de l'avenue Delleur, j'avais entendu un "Allez Anne".  Etait-elle derrière ? Sait-on jamais que ? J'étais tout de même loin des bases de mon RP et même des 1h15'.  J'ai réussi à m'accrocher à un gars jusqu'à Auderghem, ensuite j'ai dû le laisser filer, mais je reviendrai avant l'ascension de l'avenue de Tervuren où il me lâchera à nouveau.  Le début de l'ascension est passé relativement bien, la fin nettement moins bien.  Les deux derniers kilomètres quasi plats et vent de face ont semblé interminable.

IMG_9625.jpg

Un dernier effort dans l'ascension du parc avant d'arriver sur l'esplanade et ses pavés, pour boucler ces 20km en 2e position chez les femmes, derrière l'inaccessible première Sourire...

Classements femmes :

1. NIYONIZIGIYE Francine 24 BDI GALA PRIMINVEST 1:13:09

2. VANDROOGENBROECK Virginie 41 BEL TRAINING 7 1:17:19

3. DELDICQUE Louise 31 BEL 1:17:51

J'avais tout intérêt de ne pas trop craquer sur la fin, car finalement Louise n'était pas loin, en embuscade Clin d'œil...

IMG_20571.jpg

Trois premières femmes Sourire.

Juste une bonne météo pour la bronzette Cool...

IMG_9643.jpg

Et point super positif, aucune douleur avant, pendant et après Rigolant...  Pourvu que ça dure, car franchement la condition n'est pas encore au top avec tous ces examens et le lever de pied entraînements...

26/05/2012

Test

Hier, repos...  Question de ne pas trop forcer après l'infiltration, puisque l'effet semble positif, mais est-ce que ce sera suffisant ? Une seconde infiltration sera peut-être nécessaire, d'après le radiologue, puisque je traîne cette pubalgie depuis 2010...

Aujourd'hui, petit entraînement agrémenté d'un petit test.  J'avais discuté avec Fernand à Nivelles ce mercredi, et il n'était pas chaud que je participe aux 20km de Bxl, à cause de l'infiltration et des suites.  Mais d'un autre côté, j'avais mon dossard et une petite (même minime) obligation vis-à-vis de mon sponsor Training7, pour faire pencher la balance vers "j'y participe".  Sans compter, que je ne pense pas qu'une seule et unique infiltration sera suffisante pour me débarrasser d'un problème étalé sur autant d'années.  Encore un argument que me poussait à vouloir prendre le départ.  Donc, Fernand m'avait proposé de faire un ou deux kilomètre(s) en allure course pour voir ce que cela allait donner. 

J'ai pris la direction des champs sous le soleil, au milieu de la matinée.  Par chance, il y avait un petit vent rafraîchissant Sourire.  Après un début relax en endurance, sur une partie un peu moins vallonné, j'ai fait le test "allure course", et pas de différence que je cours à 135 ou 165 puls...  Donc, demain, je participerai aux 20km Cool.  Et on verra pour la suite...

24/05/2012

VTT

Aujourd'hui, j'avais pris l'option VTT avec aller-retour maison-boulot. Fallait bien profiter de cette météo estivale !
Au matin, temps agréable et chemins secs et sablonneux, vu que les orages n'avaient pas sévi dans le coin. Parcours direct et vallonné.
Fin de journée, ciel voilé, gros nuages en formation, orages à l'horizon ? En tout cas, le vent s'était levé et l'atmosphère était lourde. Grand détour dans les champs pour profiter des derniers rayons du soleil. Vraiment sympa, avec un circuit très roulant et poussiéreux. Les sensations étaient bonnes :-).

23/05/2012

Reprise

Apres trois jours de repos consécutifs à l'infiltration, j'ai fait un premier test mardi soir. Un entraînement de 45' en endurance. Au démarrage, les muscles abdominaux étaient sensibles, comme lors des heures qui ont suivi l'infiltration. Au final, je bouclerai mon entraînement avec des douleurs aux abdos, symphyse pubienne et adducteurs. Pas top comme première impression. Maintenant, il faut parfois une bonne semaine avant que le produit fasse l'effet escompté...
Mercredi, j'ai effectué un petit footing dans le parc de la Dodaine, pendant une vingtaine de minutes. Les sensations étaient déjà meilleures que la veille :-)
Si seulement, ce traitement puisse me débarrasser de cette satanée pubalgie, qui me gêne, voire perturbe ma course et donc les performances, ce serait vraiment le pied ;-)...

18/05/2012

Entraînement

J'accumule un peu les retards Bouche cousue...

Lundi, repos comme souvent, et reprise du boulot...

Mardi, j'ai été m'entraîner en soirée.  Un entraînement en endurance sur différents rythmes.  Malgré la journée de boulot dans les pattes, les sensations n'étaient pas mauvaises.

Mercredi, direction Nivelles en soirée pour les fractionnés.  Déjà à l'échauffement, même avant les sensations n'étaient pas terribles.  La pubalgie se manifestait malgré les AINS et les muscles étaient un peu raides.  Cela s'est confirmé dans le parc, pas de tonus, des petites douleurs à gauche à droite, bof, bof, bof Incertain...  J'ai poussé jusqu'aux éducatives et déboulés, mais rien à faire, j'étais bridée...  J'ai préféré stopper l'entraînement.

Jeudi, entraînement matinal avant d'aller bosser.  Direction les champs pour une séance cool en endurance avec quelques déboulés pour finir.  Et toujours les mêmes sensations que la veille, moteur bridé ou jambes bridées ? Impossible de faire monter les tours côté moteur et impossible de tourner correctement les jambes...  Autrement dit, pas génial, mais j'ai couru comme demandé.

Vendredi, à nouveau entraînement matinal, mais cette fois-ci entraînement dynamique.  Echauffement suivi d'une partie "fartlek".  Et enfin, le moteur était débridé, j'ai pu respecter les FC sans problème.  Les jambes tournaient également correctement Sourire.

Maintenant, 2 jours de repos sportif, puisque j'ai décidé de traiter ce problème de pubalgie, et comme j'ai une forme articulaire, le traitement de choix était l'infiltration, qui a été faite cet après-midi.  Donc, wait and see...  Pour les résultats, j'espère positifs...

13/05/2012

Entraînement dominical

Ce matin, j'avais un entraînement assez conséquent malgré la compétition de la veille.  Faut dire qu'en mars, j'ai débuté une prépa pour les CB 10000m qui avait lieu le 5 mai, puisque le CB marathon était tombé à l'eau suite à une blessure au pied.  Qu'une semaine après mon premier objectif, il y avait les IC où je devais défendre les couleurs du club sur le 3000m, sans prépa spécifique, et que maintenant, le prochain objectif est plus long, avec les 20km de Bxl.  Donc la semaine qui arrive sera plutôt axée 20km...

Avec déjà ce matin, un entraînement long sur différents tempos endurance et une petite partie plus dynamique.  J'ai pris la direction des champs afin de profiter un max du soleil, mais également du vent, bien piquant du secteur est Langue tirée.  Bizarrement, les chemins étaient secs, juste quelques passages boueux.  J'ai fait une bonne partie du grand Lasne, ce qui voulait dire parcours en surfaces variées et vallonné.

Côté sensations, pas trop mal.

12/05/2012

Interclubs division Honneur à Dampicourt

Cet après-midi, j'ai pris la direction de la Gaume, avec un arrêt à Saint-Mard, fief du club d'athlétisme de Dampicourt.  Tout simplement, car c'est le grand week-end pour tous les clubs d'athlé du pays, nord, sud et toutes les divisions en même temps sur des stades différents.  Samedi, pour les équipes femmes et dimanche pour les équipes hommes...

L'équipe était constituée de jeunes, de seniores et de quelques masters, dont Sophie Detienne (sur 800m), Maryam Amellal (sur 400 haies, 4x100m et 4x400m).  Pour ma part, j'étais alignée sur la distance la plus longue courue dans ce type de meeting, un 3000m (un peu court Incertain).

Dès l'échauffement, j'avais repéré mes futures adversaires, et quasi que du beau monde ! Le top 5 de la Crosscup presque...  Almensh Belete pour le VAC, De Schrijder pour le RCG, Veerle Vanlinden pour le DCLA, la récente championne de Belgique de 10000m, Gamachu Tulu du RFCL.  J'ai croisé également des filles de mon niveau comme Lauwaerts de VOLH et Vandendriesche de l'OEH et des filles que je ne connaisais pas du tout.  Ce qui voulait dire que la course allait être très rapide, avec soit un écumage par la queue, soit une scission rapide du peloton.  Avec dans les deux cas, toujours une course tactique puisque ce n'est pas le temps final qui compte, mais bien la place Avare !

12 athlètes sur la ligne pour 12 clubs représentés.

IMG_9307.jpg

Le départ a été très rapide avec formation de deux pelotons d'emblée.  Le groupe des gazelles, étant constitué de Almensch Belete qui donnait le ton, de De Schrijder, Gamachu Tulu, Vanlinden et l'athlète de l'ACW qui a craqué assez rapidement, mais a su conserver son avance car dans mon peloton ce fut très tactique.

Après 120m de course, on s'est retrouvée quasi à l'arrêt car aucune athlète ne voulait donner le tempo Surpris, faut dire que le vent était relativement fort et gênant sur la piste.  Finalement, ce sera une petite jeune du KAAG qui imprimera le tempo du groupe, quasi le même que sur mon 10000m de la semaine passée Incertain... 

IMG_9340.jpg

Evidemment, comme c'est la place qui compte et non le chrono, c'était tactique, surtout que j'étais accompagnée de deux athlètes qui me connaissaient et que je connaissais, et, on a pratiquement le même niveau sur cette distance.  Donc, c'était à celle qui conserverait le plus de jus pour le final Rigolant.  La jeune athlète du KAAG s'est fait remonter le bretelles pour son coach qui la sommait d'arrêter de tirer.  Et oui, c'est ça l'expérience, ou la différence entre 16 ans et 41 ans Clin d'œil.

La première a attaqué, fut Lauwaert de VOLH, qui a accéléré avant le dernier kilomètre.  Je me suis calée dans sa foulée, car avec ce vent, c'était vraiment suicidaire de vouloir partir seule...

IMG_9389.jpg

J'ai attendu les derniers 500m pour porter mon estocade.  Une bonne accélération vent de face pour faire le trou sur mes deux adversaires.  Après 200m à ce rythme-là, le trou était fait et la messe était dite sauf incident...  J'avoue que les 200 derniers mètres et en particulier la dernière ligne droite furent durs avec le vent de face et que le sprint faisait déjà 300-400m Langue tirée.  J'ai serré les dents, intérieurement je me répètais : "pas te désunir, pas te désunir", car je n'avais aucune indication sur mes plus proches poursuivantes...

IMG_9544.jpg

Les derniers mètres avant de franchir la ligne.  J'ai terminé 6e avec un chrono très médiocre, 10'33", mais vu le déroulement de la course, avec des ralentissements, même plus que des ralentissements ! On se serait cru en cyclisme sur piste Bouche cousue...  Un rythme de sénateur pendant pratiquement 2000m, une légère accélération dans le dernier kilomètre.  Pour ma part, je ne me suis appliquée que durant 500m, mais vraiment à fond Innocent.  Je me serais grillée à suivre le premier peloton, et au risque de terminer à une plus mauvaise place, donc...CQFD !

Heureusement que Noël n'était pas sur place, il aurait eu des "sueurs froides"...  Un certain moment, le CABW fleurtait avec le bas du tableau 10e/12, en sachant que les deux derniers sont relégués Bouche cousue.

IMG_9551.jpg

Et puis, petit à petit, le CABW est remonté, 6e ex aequo Rigolant.

IMG_9553.jpg

Et pour enfin terminer 3e à la fin des relais, soit une place de mieux que l'an dernier Cool.  Super ! Fantastique !

IMG_9554.jpg

Classements :

1. DCLA 160 points

2. DAMP 151 points

3. CABW 124 points

4. RESC 122 points

5. RCG 116 points

6. RFCL 113 points

7. KAAG 113 points

8. ACW 111 points

9. VAC 109 points

10. ACME 109 points

11. VOLH 94 points

12. OEH 91 points

 

Résultats du 3000m :

3000 metres TC Dames

 

Serie:1

 

1 1530 Belete Almensh* 9'00.79 Sen 89 VAC 13

 

2 2840 Van Linden Veerle 9'35.79 Mas 76 DCLA 11

 

3 914 De Schrijder Selien 9'42.14 Sen 86 RCG 10

 

4 1750 Gamachu Tulu Ferahiwat 9'55.74 Sen 81 RFCL 9

 

5 1259 Van Lysebetten Helen 10'03.75 Sen 78 ACW 8

 

6 3638 Van Droogenbroeck Virgini 10'33.75 Mas 71 CABW 7

 

7 1089 Vanden Driesch Nancy 10'36.79 Sen 79 OEH 6

 

8 1264 Lauwaert Nina 10'38.73 Sen 88 VOLH 5

 

9 2067 Goddeeris Jana 10'44.32 Sco 95 KAAG 4

 

10 2023 Van Damme Joelle 11'39.10 Sen 92 RESC 3

 

11 782 De Wulf Yasmine 11'42.86 Sen 92 ACME 2

 

12 1717 Gerard Stephanie 11'48.86 Sen 78 DAMP 1

11/05/2012

De retour :-)

Fini le séjour à Centerparcs Incertain...  Et oui, tout à une fin !

Lundi, jour du repos course à pied, et départ pour Centerparcs.  La météo était variable avec pas mal de passages ensoleillés.  Au programme, 2x piscine Clin d'œil entre-coupée par le barbecue.  Et pour finir, sauna.

Mardi, au lever direction le canal et les bois de sapins environnants pour un entraînement dynamique, que j'ai dû adapter en fartlek, car pas de piste Bouche cousue.  Entraînement intense au petit matin sous un ciel plombé mais sec.  Par après, la pluie a commencé à reprendre ses droits et donc badminton en salle, suivi de piscine à l'heure de table (pour les autres), ensuite soleil de retour et BBQ à 14h30.  L'après-midi était relativement sèche, donc pétanque et balade.  Une journée bien remplie...

Mercredi, la sentence était tombée Innocent ! Avec toutes ces dépenses physiques, le réveil fut pénible, et surtout certains muscles rouspètaient...  Les fessiers...  En cause, l'entraînement dynamique et les volées d'escaliers pour aller à la rivière sauvage.  Résultat, journée plus cool.  Juste piscine à l'heure de table, série US à 16h30, pas trop de débauche d'effort...  Et un sauna pour décontracter complètement Rigolant.

Jeudi, la forme était de retour Cool, plus aucun muscle douloureux.  Entraînement en endurance avec quelques déboulés pour finir.  J'ai été encore explorer les bois environnants pour revenir par le canal.  Je n'avais vraiment pas envie de faire x fois le tour du parc, c'est vraiment gavant...  Les sensations étaient bonnes.  Programme de la journée orageuse : badminton en salle, piscine et bowling.

Vendredi, dernier jour à Centerparcs.  Petit entraînement encore plus cool que la veille, toujours dans les bois environnants et le canal Sourire.  Toujours de bonnes sensations.  Ensuite, un dernier petit détour par la piscine avant de reprendre la route du bercail.

Un chouette petit séjour, avec déconnades et déconnexion complète Sourire...  C'était vraiment sympa. 

07/05/2012

VTT

Hier matin, programme récupération, VTT relax.  La météo était toujours fraîche (9°C) et venteuse, mais il ne pleuvait pas.  J'ai pris la direction de la forêt de Soignes afin d'être un peu à l'abri du vent, mais ce n'est pas pour cette raison que j'ai évité d'avoir froid.  Vu l'intensité de l'effort, j'ai fini par avoir un pouce gelé et les deux pieds transformés en glaçon Incertain.  Evidemment, la consigne était relax, et j'ai donc bien mouliné en restant sur des petits braquets.  Malgré le froid, la balade était très agréable et pas trop boueuse.  C'est pour cette raison également que j'ai préféré aller en forêt que dans les champs Clin d'œil.

Une bonne séance de récup qui a bien délié les muscles...

Maintenant en route vers Centerparcs, jusqu'à vendredi midi, pour des heures de déconnades dans les piscines.  Et puis, le chlore aura peut-être raison des derniers miasmes Langue tirée...

06/05/2012

CB 10000m à la Louvière

Hier soir, Championnat de Belgique de 10000m au stade du Tivoli à la Louvière. 

Ambiance froide dans tous les sens du terme...  Après trois ans de canicule, la météo était digne d'un mois de novembre et donc plutôt de cross Criant, 8°C, de la bruine et du vent.  Peu de spectateurs et de concurrents, et stade peu convivial, comme les Loups ont évolué en D1 en foot, de grands grillages séparaient les tribunes de la piste.

Ce sont d'abord les masters M35-40-45 qui se sont élancés avec une dizaine de minutes de retard sur l'horaire. 

A 19h45, c'était à notre tour d'en découdre, course dans laquelle seniores et masters W35-40-45 concouraient ensemble.  Peu de monde sur la ligne, mais de la qualité Sourire.  En seniores, Gamachu Tulu détenait le meilleur chrono de toutes les concurrentes, Soccol Manuela (championne sortante), Els Rens (championne de Belgique de marathon 2012), Annelies Deketelaere, Louise Deldicque,...  En masters, ma plus grande rivale serait Els Van Hooydonck, surtout qu'elle évolue dans la même tranche d'âge, en W40.

L'année passée, j'avais tenté l'audace en partant avec Soccol et Vandenbussche, j'avais explosé après 2000m, galèré les 8000 restants et faite doublée à 500m de l'arrivée par Van Hooydonck et Deketelaere Incertain.  Cette année, j'avais décidé de prendre l'option "sagesse" Innocent (si, si, ça m'arrive !).

Départ en deux pelotons ! Vu le nombre de concurrentes, cela ne valait pas la peine...  15 athlètes à s'élancer pour 25 tours de piste.

IMG_8651.jpg

Après le virage, j'ai été me rabattre dans le dernier tiers du peloton, question d'observer un petit peu ce qui se passait (quand j'ai dit que je serais sage).  Premier 400m en 1'26", bon tempo, à suivre comment ça allait évoluer...  Le peloton allait rapidement se scinder en trois avec cinq filles devant (Gamachu, Soccol, Rens, De Cupere, Van Havere), un quatuor dans lequel j'étais avec Van Hooydonck, Deketelaere, Deldicque et le reste des concurrentes derrière.  Van Hooydonck était aux commandes dans le second tour, passage en 1'32" ! Trop lent Bouche cousue ! Mais, elle ne voulait peut-être pas travailler ? Les championnats, c'est tactique...

IMG_8660.jpg

Vu que l'allure était vraiment trop sénateur, j'ai pris le rythme à mon compte...  Pour 4 tours, car il était exclu que je ramène Louise et Els sur le porte-bagage jusqu'à la fin pour me faire coiffer Criant ! J'imprimais un tempo aux environs des 1'28" au 400m, tempo prévu par Fernand si météo et circonstances courses OK.

IMG_8702.jpg

Lorsque je me suis écoartée pour me faire relayer, Louise est passée en tête du groupe sans réchigner.  S'entendre était la meilleure manière de faire un chrono final correct car le vent était vraiment gênant sur la piste.  On se relayait plus ou moins tous les 800m sur le tempo de 1'28-1'29" au 400m. 

IMG_8796.jpg

Je savais qu'il y avait une troisième athlète dans notre groupe, et oui, on avait perdu une unité, et je pensais que c'était Els Van Hooydonck qui restait bien à l'abri.  Pas bon plan...  Après 4900m de course, je me suis écartée, Louise a fait de même, il est vrai qu'elle commençait à être limite, en tout cas "moins fraîche" que moi.  J'ai fait un "vooruit" autoritaire à notre "suceuse de roues", qui était Annelies Deketelaere) pour la stimuler à prendre des relais Bouche cousue.  Elle s'est exécutée et je lui ai lancé un petit "bedankt" (autant rester fair-play Clin d'œil).

IMG_8898.jpg

Je l'ai laissé "travailler" trois tours avant de reprendre un relais.  Avec cette "technique", nous commençions à reprendre du terrain sur un duo, De Cupere et Soccol.  L'écart était resté longtemps bloqué à 80m, mais petit à petit, on reprenait mètre par mètre Sourire.

IMG_8936.jpg

Louise arrivera encore à prendre un relais après le mien, c'était sympa parce que je pense que c'était elle qui souffrait le plus dans notre trio.

IMG_8947.jpg

Le dernier kilomètre arrivait et les hostilités devaient commencer Clin d'œil.  J'ai d'abord accéléré pour rejoindre le duo composé de De Cupere et Soccol.  Il me faudra environ 500m pour refaire un retard de 60m Langue tirée.

IMG_9006.jpg

Notre trio avait éclaté suite à mon accélération, seule, Annelies Deketelaere arrivera à revenir.  J'ai rattrapé Soccol et De Cupere à 520m de l'arrivée.  J'ai préféré me protéger en restant derrière (le vent était de face dans la ligne du 100m) et attendre le dernier tour pour accélérer à nouveau.  Annelies Deketelaere a lancé le sprint juste avant d'aborder le dernier tour, avant l'entrée du virage.

IMG_9060.jpg

J'ai attendu la fin du virage pour lancer mon sprint et ainsi "déposer" De Cupere et Soccol, et tenter de revenir sur Annelies.  J'arriverai bien à grignoter quelques mètres, mais pas à revenir, 2" nous séparent à l'arrivée Sourire.  C'est sûr qu'elle est plus puissante que moi, il suffit de comparer les cuisses Clin d'œil...

IMG_9097.jpg

J'ai terminé en 5e position et 1e masters, chrono 36'39" comme annoncé par Fernand, et pas mal vu les conditions météo Cool.

Résultats :

 

1 1750 GAMACHU TULU FERAHIWAT R.F.C.L. LIEGE 35'25''60

 

2 762 RENS ELS ATLETIEK VERENIGING ZUIDER KEMPEN 36'11''22

 

3 182 VAN HAVERE EVELIN ATLETIEK CLUB HAMME 36'18''82

 

4 1016 DEKETELAERE ANNELIES HOUTLAND ATLETIEK CLUB 36'37''12

 

1 3638 VANDROOGENBROEK VIRGINIE W40 C.A.B.W. NIVELLES 36'39''25

 

5 1154 DE CUPERE KATLEEN TIENEN ATLETIEK 36'42''46

 

6 1374 SOCCOL MANUELA ATLETIEK CLUB LANAKEN 36'47''00

 

7 1773 DELDICQUE LOUISE C.S.DY DYLES 36'50''01

 

2 2781 VAN HOOYDONCK ELS W40 ESSENSE ATLETIEK CLUB 37'26''97

 

1 2220 DELVAEL PATRICIA W35 ATLETIEK VRIENDEN ROESELARE 38'31''66

 

1 2671 STEENHAUT KATHLEEN W45 V.S. 38'35''94

 

2 4104 WAGELMANS CLARISSE W35 R.F.C.L. LIEGE 39'50''71

 

8 756 STALMANS FLO DARING CLUB LEUVEN ATLETIEK 41'11''90

 

3 2839 VANGOIDSENHOVEN DIZIANA W35 REGIO OOST BRABANT ATLETIEK 41'26''24

 

2 2908 EYER GERDA W45 ATLETIEK VOLHARDING 44'53''85

 

 

 

1081 BOSMANS KIM ATLETIEK CLUB HAMME DNS

 

1350 VAN DE MERGEL EVA TIENEN ATLETIEK DNS

 

 

 

 

02/05/2012

Fractionnés

Aujourd'hui, j'avais opté pour l'entraînement aux aurores.  Une excellente idée, puisque j'ai pu bénéficié d'une météo sèche avec peu de vent et des températures de l'ordre de 10°C.  Autrement nettement mieux qu'au soir Langue tirée.

Evidemment, des fractionnés au matin, c'est nettement plus dur qu'au soir, ça dégomme les soupapes Clin d'œil.

L'entraînement était certes très dynamique, mais pas encore trop dur.  Echauffement entre la maison et le stade G. Reiff, en faisant quelques détours, suivi des éducatives sur la surface du saut en hauteur et des déboulés sur la piste.  Les fractionnés consistaient en des 1000m sur le tempo du 10000m, et le dernier plus rapide.  Une fois que le premier fractionné est effectué, l'organisme est de "meilleure composition" pour les efforts plus intenses.  Finalement, j'ai bien tourné, aux chronos prévus, avec des sensations très correctes Rigolant.

01/05/2012

Endurance

Lundi, repos.  Par contre, c'était vraiment râlant de se retrouver enfermer avec un soleil pareil et des températures (enfin) dignes de la saison.  Et fin de jiournée, les nuages étaient de retour et la pluie, ainsi que les orages ont suivi dans la nuit Criant.

Ce matin, le soleil était de retour, ainsi que le vent, mais les températures printannières.  Donc, entraînement en short et T-shirt afin de profiter du soleil Sourire.  Séance pas bien longue, en endurance avec des changements de tempo à intervalles régulier, et quelques déboulés pour finir.  Pas mal de boue et chemins bien glissants avec la flotte tombée la nuit.  Mais sinon, c'était agréable de courir au soleil, sans devoir enfiler la tenue hiver Clin d'œil.  Les sensations n'étaient pas mauvaises malgré la persistance de la crève.