07/06/2012

Pavlov

Lundi, j'ai été "victime" du conditionnement pavlovien Bouche cousue...  Et oui ! Pour moi, lundi = repos ! Et bien, pas cette fois-ci et j'ai donc loupé l'entraînement du lundi.  Comme quoi !

Mardi, j'ai été m'entraîner en fin de journée.  Météo correcte avec des températures douces, des nuages et un peu de soleil.  Côté parcours, sympa, vallonné et varié, pas trop de boue.  Les sensations étaient plus que bonnes pour un entraînement en soirée Sourire.

Mercredi, j'aurais mieux fait de ne pas me lever Clin d'œil...  Sommeil de mauvaise qualité, promenade des toutous sous la drache, quasi 10' pour mettre 20 litres d'essence dans la voiture (je pense que le clapet anti reflux est bloqué) et je n'étais pas à l'avance pour le boulot Criant.  Une journée qui commençait bien quoi ! Et fin d'après-midi, en fin de service, je vais rentrer les poules avant de prendre la direction de Nivelles.  Et au final, j'ai pu filer chez la véto avec une des poules qui n'était vraiment pas bien...  Résultat, je n'ai jamais su me rendre à Nivelles pour mon entraînement Criant.

Ce jeudi, comme quasi tous les jeudis (attention au conditionnement pavlovien), VTT au programme.  Au matin, aller au boulot en prenant quelques détours.  Ciel couvert, mais météo sèche, par contre les chemins étaient bien boueux et mouillés à certains endroits.  Fin de journée, ce fut presque de la natation Rigolant...  Drache nationale, pas le temps d'être recouverte de boue, elle était rincée par la pluie.  Donc, j'ai terminé avec les godasses, les gants, le cuissard complètement percés.  La veste, par contre, est bien étanche.  Mais malgré cette météo, j'ai fait quelques détours également avant de prendre la direction du bercail Innocent.  Crazy or not crazy...

Les commentaires sont fermés.