26/07/2012

K.O. :(

Le coktail "l'Ardennaise" + dimanche full + lundi entraînement aux aurores + chaleur = complètement K.O. Langue tirée !

Dimanche, au lendemain de "l'Ardennaise", pas trop de séquelles de la course, juste la cheville droite un peu douloureuse à cause du terrain très piégeux.  Mais comme j'avais du vélo au programme, cela n'allait pas trop solliciter les muscles stabilisateurs de l'articulation concernée.  Belle météo, idéale pour enfourcher le vélo de route.  Sortie relax et agréable Sourire.

Lundi, entraînement au petit matin, afin d'éviter les températures (enfin) estivales, et puis, je préfère courir avant d'aller au boulot qu'après, et là, j'avais le courage de me lever un peu plus tôt afin d'aller m'entraîner à 6h du mat', pour un entraînement en endurance cool avec quelques déboulés.  Les muscles étaient un peu fatigués de la course du samedi et la cheville toujours un peu sensible, mais sinon, les sensations étaient bonnes.

Mardi, programme "balade toutou" en plein cagnard dans les champs de 14h à 16h.  Comme au matin, je bossais, je n'ai pas été au petit matin en pensant qu'après la balade, j'aurais tout le loisir de m'entraîner.  Mais grosse fatigue liée au menu cité plus haut Langue tirée, et je me suis portée pâle pour la fin de la journée...  Sauf le cocker qui n'était pas encore fatigué...

Mercredi, ce n'était pas la forme du tout Déçu ! Complètement K.O. ! J'ai préféré faire l'impasse sur l'entraînement, surtout que je devais aller faire la muscu après le boulot.

Jeudi, programme vélo.  J'ai pris l'option vélo de route avec l'intention de faire un tour d'une heure au matin avant d'aller bosser.  J'ai voulu aller explorer d'autres coins, peut-être pas la meilleure idée en vélo de course et surtout avant d'aller bosser.  Le vélo de route s'est transformé en vélo de cyclo-cross, heureusement les chemins de remembrement étaient secs (et mes pneus solides Clin d'œil).  Sur la fin du circuit, j'ai terminé "nez dans le guidon" afin d'arriver à l'heure au boulot (car mon parcours raccourci n'était pas si raccourci que ça Bouche cousue).  La dernière côte a fait mal aux cuisses ! y'a de belles côtes à Lasne Langue tirée...  Au soir, retour à vélo avec un petit détour, dans le cagnard ! Franchement, il n'y avait pas d'air, pas étonnant, la concentration d'ozone était très élevée ! Au total, j'ai roulé quasi 44km à une moyenne de 28 km/h, de beaux restes Clin d'œil.  C'est sûr qu'avec duex jours de repos improvisés, je me suis un peu lâchée sur le vélo.

Commentaires

Salut Virginie,
Bravo pour l'Ardennaise!! Course qui semble compliqué à gérer au vue des difficultées du dénivellé et des revêtements....
Comique l'histoire du vélo pour aller au travail et devoir pédaler à fond pour être à l'heure;-)...28km/h c'est pas mal pour une "Lasnoise"....
a+

Écrit par : robert72 | 27/07/2012

Les commentaires sont fermés.