03/09/2012

Triathlon de Gerardmer

Petit silence radio sur le blog, du fait que je suis partie 3 jours à Gerardmer afin de participer au triathlon, mais en formule relais Clin d'œil.  L'hôtel était bien sympathique, à quelques encâblures du départ, mais pas encore à l'air internet et wifi, d'où l'impossibilité de poster.  Mais finalement, cela fait du bien d'un peu déconnecter complètement Cool...

Comment suis-je arrivée à participer à un triathlon ? Tout simplement parce que peu après les "20km de Bxl", Kinga du RCBT m'avait contacter afin de constituer une équipe féminine pour le triathlon XL de Gerardmer.  Mon programme le permettant, j'ai accepté avec plaisir de participer à ce relais Sourire.  Malheureusement, 15 jours avant la compétition, notre cycliste s'est désistée, et il a fallu trouver quelqu'un rapidement et finalement ce sera Dorian à vélo, et donc changement de catégorie, équipe mixte.

Le triathlon XL se déroulait le samedi 1e septembre, et pas du tout avec la même météo que l'année précédente où Kinga avait déjà pris part à la formule relais avec deux jeunes du RCBT.  La météo était automnale, avec de la brume, de la pluie, 8-10°C au thermomètre, franchement pas très engageant Déçu.  Le départ des individuels se faisait à 9h30, et celui des relais 10' plus tard.

IMG_0502.jpg

Météo du jour à 9h15 Incertain.

Kinga s'est élancée dans l'eau du lac de Gerardmer, qui était nettement plus chaude que l'atmosphère (19.2°C), la natation étant sa spécialité.  Son parcours nage consistait en 1900m avec après 1500m une sortie "à l'Australienne" suivie de 400m de natation avant d'atteindre la sortie et la zone de transition, le parc à vélo.  Etant une excellente nageuse, elle s'est retrouvée dans le pack des individuels nageant moins bien, ainsi que d'autres nageurs des relais.  Au niveau relais, elle sortira de l'eau en 5e position et 1e féminine, dans un chrono de 27'32", super Rigolant.

IMG_0505.jpg

IMG_0507.jpg

Kinga, 2e bonnet vert à la sortie sur la photo.  C'est à la couleur du bonnet que l'on pouvait repérer individuel et relais Sourire.

Après qu'elle ait transmis le chip dans le parc à vélo, c'est Dorian qui s'est élancé pour parcourir les 93kms à vélo.  Parcours qui consistait en trois boucles de 31kms avec trois difficultés à chaque tour.  Vu les conditions climatiques, cela n'allait pas être aisé, routes glissantes et froid.  Tout bon pour faire des dégâts, surtout chez les individuels, et un peu moins en relais.  Dans le village triathlon, les gants chauds et les surchaussures ont été vendus et épuisés rapidement.  Je veux bien croire, beaucoup n'avait rien prévu de chaud et certains montaient sur le vélo en simple tri suit !

Dorian fera son premier tour en 1h03', un temps honnête mais pas terrible...

IMG_0515.jpg

Début du second tour.

Le second, il le bouclera en 1h05' Déçu.  Ouh ! Pas de bonne augure...  Dorian n'était pas dans un grand jour, le profil du parcours ne le favorisait pas non plus, et ne parlons pas de la météo...

IMG_0528.jpg

Début du troisième tour.

Les dossards des individuels et des relais étaient différents, bleu pour les individuels amateurs, rouge pour les individuels élites et vert pour les relais, mais pas de différence entre les équipes masculines, féminines et mixtes.  Et il y avait quelques dossards verts qui nous précédaient, soit de beaucoup, soit de peu.  Mais difficile de savoir la composition de ces équipes.

IMG_0551.jpg

Météo du jour, vers 13h15, plus ou moins le moment où j'allais prendre le relais pour la course à pied.  Pas mieux qu'au matin Criant...

Après un bon petit échauffement d'une vingtaine de minutes, je suis rentrée dans le parc à vélo afin d'attendre Dorian, mais avant, j'ai eu droit aux tatouages jambe et bras avec le numéro de dossard Clin d'œil.  Ensuite, je me suis renseignée sur la position de la sortie du parc à vélo, et continué à me maintenir en mouvement dans l'attente de Dorian car la température n'était pas élevée du tout...  Dorain finira ses 93kms en 3h11'44", et me transmettra le chip à l'emplacement de son vélo.

IMG_0544.jpg

Passage du chip Sourire, qui servait de témoin...

Pour ma part, je devais parcourir 21kms, sous forme de 3 boucles de 7kms autour du lac.  Dans la première moitié, deux difficultés successives, une côte de 600-700m suivie immédiatement par une autre de 300-400m.  Vers le 4e km du tour, un demi-tour autour d'un cône pour bien casser le rythme suivie d'une petite côte de 200m.  Après, c'était nettement plus roulant, le long du lac sur la départementale, mais Eole était de la partie...

Courir ainsi, ce n'est pas comme dans une course où l'on prend le départ avec un peloton, avec des coureurs que l'on connait et qui permet de régler le rythme.  Ici, c'est seul face à soi-même, chacun à son rythme, c'est là que résultait toute la difficulté.  Mais à ce petit jeu, je ne me débrouille pas trop mal.

Dès la sortie du parc à vélo, j'ai commencé à remonter triathlète après triathlète, mais pas question de faire des folies, je m'étais installée dans un tempo qui me semblait correct pour un début de semi.  Quelques centaines de mètres plus loin, point contrôle où l'on devait enfiler un élastique de couleur qui déterminait le nombre de tours accomplis, ingénieux Sourire.  Après passage sur une passerelle métallique, qui malgré le temps mouillé, ne glissait pas.  Cette passerelle enjambait la ligne d'arrivée...  Après 1500m de course, un gars me rattrappe comme une fusée, me toise, ce qui m'a donné le temps de voir qu'il avait un dossard vert, et repart aussi vite ! Alors, soit le gars jouait dans une autre catégorie et je n'avais aucune chance, soit il gérait mal sa course.  J'ai donc décidé de continuer à mon rythme sans m'énerver.  Mais rapidement, après les deux difficultés, l'écart s'était stabilisé à 80-100m environ.  Ce qui me confortait dans ma tactique de course Rigolant.  A demi-tour, un petit coup d'oeil et une équipe n'était pas bien loin, sur le coup je pensais que le gars équipé short-singlet pouvait être bon en course à pied, mais à posteriori, je pense que je l'avais dépassé avant, mais pendant la course je n'en avais aucun souvenir Bouche cousue.  Au 5e km, un autre fusée me dépasse, mais no stress, c'était un élite qui a bouclé le triathlon en 6e position, et couru en 1h14'.

IMG_0563.jpg

Fin du premier tour.  J'avais pris l'option "camouflage", le tri suit pour passer inapperçu Pied de nez...

Comme prévu, dans le second tour, l'écart avec le gars qui m'avait dépassé au début, fondait assez rapidement.  Lors du demi-tour, j'ai un peu feinté en me cachant derrière 3 triathlètes afin qu'il ne me repère pas.  Trop rigolo Langue tirée.  A la fin du second tour, j'étais dans son sillage, mais il s'est retourné donc m'a repéré...  Evidemment, il fallait de plus en plus se faufiler entre les triathlètes et coureurs qui arrivaient en nombre sur le parcours.  Dans la première difficulté du circuit, le gars tentera de me larguer, mais il n'avait plus le même dash qu'au premier tour.  Il avait réussi à prendre 20m, parce que je ne voulais pas me mettre dans le rouge à ce moment-là ! Seconde côte, j'étais sur ses talons... 

IMG_0576.jpg

Début dernier tour.

Mon scénario, c'était attaquer après la dernière côte, soit à 2kms de l'arrivée, mais finalement, je changerai d'option un peu avant le demi-tour.  Visiblement mon adversaire était cuit ou presque, et son rythme baissait, peut-être dangereusement par rapport à une autre équipe qui pourrait revenir de l'arrière.  Je suis passée devant avant le demi-tour, pour relancer de manière très dynamique après ce quasi arrêt sur pivot Clin d'œil.  A partir de ce moment-là, je ne me suis jamais retournée et j'ai tout donné.  Le challenge étant d'essayer de ne pas être bloquée dans un groupe d'athlète plus lents.

IMG_0577.jpg

Le fan club et coéquipiers du jour, avec Martin au reportage photos, Kinga et Dorian dans l'attente de mon arrivée.  Et bien sûr Manu derrière l'appareil photo pour les clichés du blog Clin d'œil.

IMG_0585.jpg

Le finish avec Martin derrière, mes deux équipeirs attendaient plus loin pour faire les 50 derniers mètres avec moi.

Au final, je mettrai 1h22'13" pour couvrir les 21kms du parcours, avec une excellente gestion de l'effort, qui nous a permis de prendre la première place en équipe mixte.  Et oui, le gars qui m'avait dépassé et que j'ai ensuite battu en fin de parcours était en équipe mixte également.  Cool Rigolant ! Et pourtant, on partait avec un handicap, notre équipe comprenant deux filles et un gars.

IMG_0611_1.jpg

Le podium des équipes mixtes :

1. 3 to 1 (BEL)       5h03'39"

2. Tristar (BEL)      5h04'29"

3. Sofitex (FRA)      5h04'29"

 

Merci Kinga et Dorian, on a tous tout donné pour obtenir ce beau résultat Rigolant !

Expérience à rééditer, avec une météo pus agréabe Clin d'œil...

Résultats triathlon de Gerardmer sur : www.chronorace.be

 

Commentaires

Salut Virginie,
moi j'appelle ça une superbe météo pour courir ;-). Bon après, pour ceux qui restent à attendre leur tour c'est moins amusant c'est sur...
Sinon bravo pour cette victoire ! Avec une telle équipe de spécialistes dans chaque discipline vous ne pouviez pas espérer moins ;-).
Malgré tout je vois qu'il y a eu du suspens jusqu'au bout, il ne fallait pas craquer donc bien joué !

Écrit par : LaurentP | 05/09/2012

Les commentaires sont fermés.