14/10/2012

Ekiden de Bxl

Samedi après-midi se déroulait l'Ekiden de Bruxelles, comme chaque année, le départ et arrivée se font au stade Roi Baudouin.

Côté parcours, quelques modifications par rapport à l'année précédente.  Lorsque j'avais participé à l'Ecotrail de Bxl, j'avais constaté qu'il y avait des travaux le long de la ligne de métro ou tram du côté du parc où se déroule la manche de la Crosscup, ce qui explique sûrement les modifications...  Les changements étaient localisés du côté de l'avenue du Gros Tilleul, et du circuit exécuté dans le parc.  Rendant le parcours nettement plus sinueux, dont un 180° sur une avenue connexe, mais toujours aussi vallonné.  Autre nouveauté, sur le site de l'organisation, ainsi que sur les papiers reçus avec les dossards, les distances exactes de chaque relais étaient mentionnées Sourire.

Côté météo, pas terrible, et de pis en pis tout au long de la course Incertain.  La pluie a redoublé d'intensité, commençant par une bruine suivi d'une pluie légère, pour arriver en apothéose par la drache nationale et clôturer par une pluie un peu plus fine.  Le vent était également présent, et sûr que la barre des 10°C n'a pas été franchie lors de cet après-midi très mouillée Déçu...

Côté équipes, Fernand avait aligné plusieurs équipes en hommes et une équipe féminine.  L'équipe première chez les hommes a remporté le titre de Champion de Belgique d'Ekiden.  Bravo Cool !

L'équipe féminine se résumait presqu'à : on reprend les mêmes et on recommence, à une exception Clin d'œil...  Les jeunes d'un côté, Julie, Margaux (1e fois qu'elle était dans l'équipe) et Céline qui ont pris un an de plus.  Céline cadette 2e année, Julie scolaire 1e année et Margaux scolaire 2e année.  Anne-Sophie, revenue de Corse juste pour goûter au climat belge, toujours seniore.  Et les deux masters de la team, Emily Devick masters35 et moi masters40.  Fernand avait modifié par rapport à l'an dernier, l'ordre des relais comme suit : Julie-Emily-Céline-moi-Margaux-AnSo.

C'est donc Julie qui a pris le départ pour couvrir le premier 5km.  Elle a remis le tasuki (écharpe-relais) à Emily en 4e position au niveau des clubs féminin, nous étions précédées par le DCLA (grand favori), l'AVR et une seconde équipe du DCLA.

IMG_0913.jpg

Julie qui en termine Sourire.

Emily, quant à elle, devait faire deux tours pour un relais de 10km.  C'était le "10" le plus court des deux à réaliser lors d'un Ekiden.  Elle arrivera à revenir sur la seconde équipe du DCLA mais sans vraiment pouvoir creuser l'écart.  A ce moment-là, le pluie commencera vraiment à faire son apparition Incertain.

IMG_0923.jpg

Passage à mi-course pour Emily.

Pour le troisième realis de 5km, Céline est partie juste devant une athlète masters certes, mais chevronnée pour la seconde équipe du DCLA.  Ni plus ni moins que Corinne Debaets, qui avait nullement envie de se faire battre par une petite jeune Clin d'œil.  Un beau mano à mano entre Céline et Corinne sur ce relais, revenant à l'avantage du DCLA qui devançait Céline d'un bon 150-200m.

IMG_0936.jpg

Céline sous la drache avec Corinne en embuscade Clin d'œil.

C'était à mon tour de m'élancer pour le relais le plus long de cet Ekiden.  Le DCLA caracolait en tête avec une avance plus que confortable, l'AVR nous devançait de plus ou moins 2', mais mon adversaire sur ce relais était Barbara Maveau, difficile d'aller rechercher une fille pareil, même impossible, c'est tout de même le top 5 en Crosscup.  La seule chose que je pouvais faire, c'était ramener l'équipe en troisième position en allant rechercher la seconde équipe du DCLA.  J'ai couru l'entièreté de mon relais sous le déluge, la drache, le vent, les routes inondées par endroit, les chemins boueux, il faisait vraiment dégueulasse Criant...  Après 2km environ, je suis revenue sur l'athlète du DCLA, qui a bien essayé de s'accrocher mais j'avais nullement l'envie de l'emmener sur le porte-bagage.  Après la boucle dans le parc, j'avais creusé un écart d'un bon 100m, malgré qu'il n'était pas toujours aisé de se faufiler dans la masse de coureurs pas toujours disciplinés.  J'avais donc pris l'option de courir près des rigoles, les pieds dans la flotte parce que là, il n'y avait personne Clin d'œil.  Dans le second tour, j'ai commencé à avoir froid, le singlet trempé me collait au corps, les ischios commençaient à rouspèter à cause du froid, mais j'ai réussi à garder un bon tempo, d'ailleurs je n'ai plus revu l'athlète du DCLA donc l'écart avait encore grandi.

IMG_0980.jpg

Dans le déluge à l'abord du second tour.

Pour le dernier 5km de ce relais, c'était la "petite nouvelle", Margaux qui en était chargée.  Vu les écarts entre les différentes équipes, elle devait gérer son effort pour ne pas avoir de mauvaises surprises.  Et elle l'a fait superbement Sourire.

IMG_0999.jpg

Margaux au départ de son relais, c'était la mise en route Bouche cousue.

Pour clôturer l'Ekiden, c'est AnSo qui est partie avec la même mission que Margaux, bien gérer car les places étaient définitivement acquises.  AnSo a terminé son relais complètement congelée, et oui, on n'est pas en Corse Clin d'œil.  Elle a franchi le ligne en 2h43'58", soit quais 3' de mieux qu'en 2011.  Comme quoi, les jeunes prenant un an de plus, la nouvelle répartition des relais ont fait que l'équipe a été plus vite.  Et les adversaires étaient très fortes à l'avant, Le DCLA favorite n'a pas tremblé et l'AVR s'était solidement renforcé par rapport à 2011.

IMG_1012.jpg

AnSo à l'arrivée Cool.

IMG_1021.jpg

Le podium Championnat de Belgique Rigolant.

Les résultats vont suivre, et à voir sur : www.chronorace.be

 

Commentaires

bravo, entre vous et la victoire des hommes, le cabw était encore une fois bien en vue ! Il fallait être motivé avec cette pluie... De notre côté on a pas mal assuré avec notre équipe société, je vois qu'on termine seulement 2 places après vous ;-))

Écrit par : LaurentP | 14/10/2012

Un temps à se choper la crève...
Pas mal alors ! Vous avez bien tourné, équipe mixte ou masculine ?

Écrit par : Virginie | 15/10/2012

oui d'ailleurs j'ai la crève maintenant... On avait une équipe mixte (1 dame), notre dernier relayeur a vraiment assuré, à 19 ans il termine 13e alors qu'il ne s'entraîne quasiment pas sur longue distance (il fait du 800-1500m, avec quand même 1'56'' sur 800m, et encore sans trop forcer vu qu'il y a ses études... un très bon potentiel à mon avis !!)

Écrit par : LaurentP | 15/10/2012

Les commentaires sont fermés.