30/10/2012

Vélo

Hier, c'était programme natation en théorie, mais en pratique...  J'avais cours de socialisation avec Kéo le Cocker.  Impossible de me couper en deux Clin d'œil (lol), et j'ai donné priorité au chien.  De 19h30 à 21h, sous la drache et le froid, fallait vraiment être motivé, nous étions tout de même 8 à consacrer du temps à nos bêtes Sourire.

Aujourd'hui, programme vélo.  J'ai enfourché le vélo de route malgré des conditions météo loin d'être idéales pour rouler avec ce genre de bécane.  J'avais enfilé le tenue "hiver", collant et veste membranés, surchaussures imperméables, gants d'hiver, bonnets et casque.  J'ai été pédaler du côté du circuit de Bois-Seigneur-Isaac/Ophain, les routes étaient mouillées, boueuses et piégeuses avec les feuilles mortes.  Par contre, pas tellement de circulation vu que ce sont les vacances de Toussaint.  Finalement, j'ai bien roulé malgré le vent qui était bien présent sur le circuit et les routes glissantes, une petite moyenne de 27.3km/h.  En plus, je me suis bien amusée Rigolant, faut vraiment être dingue de trouver cela amusant de pédaler dans la pluie, le vent et la fraîcheur.  Et l'après-midi, c'est avec Kéo que j'ai été promener dans les champs avec d'autres copains chiens, pendant 2h et avec le soleil, pas une goutte de pluie.  Mais bain de boue garanti et amusement pour les chiens et les maîtres Clin d'œil.

29/10/2012

Week-end

Le week-end fut overbooké, aussi bien le samedi avec autre-entre le petit trajet jusqu'à Kuurne pour récupérer ma médaille du CB de semi.  Les organisateurs n'avaient pas su procéder à la remise des médailles par catégorie à cause d'un bug informatique.  Mais ils se sont "rattrapés" avec un petit drink et des sandwichs lors de la remise des médailles Sourire.  Et la préparation de Kéo pour le Lovanium, un dogshow à Louvain.  Mais le toutou allait au dressage en soirée et donc shampoing+shampoing+shampoing...  Rinçage, sèchage, trimmage, brossage,...  2h30 au total pour rendre le Cocker propre comme un sou neuf Clin d'œil.

Et le dimanche, Lovanium toute la journée, enfin presque...  A 16h30, la vraie vie de Cocker, la balade dans les champs avec les flaques et la boue Rigolant.

Et donc, aucun entraînement fait, pas eu le temps Embarrassé.

Fractionnés

Vendredi, j'ai pris la direction de Nivelles après le boulot, au programme des fractionnés longs.

Il fallait vraiment être costaud avec une météo pareille, mardi après-midi 22°C et plein soleil = l'été Cool, vendredi fin d'après-midi 5°C et pluie = quasi l'hiver Déçu.

Après l'échauffement dans le parc de la Dodaine qui était bien mouillé et boueux, j'avais déjà les pieds mouillés, mais rien à voir avec la suite...  La piste était également bien couverte d'eau, et vu l'épaisseur des semelles de maes Adidas Cadence, bain de pied garanti, et au fil des tours, cela ne s'améliorait pas...  Malgré le vent, j'ai pu respecter les chronos demandés, mais les muscles ont bien souffert avec ce temps froid et humide.

25/10/2012

VTT et natation

Mercredi, aller-retour maison-boulot en VTT, ainsi j'étais certaine que l'entraînement serait fait Clin d'œil...  En démarrant à 7h du mat', il faisait encore nuit, par contre la météo était correcte avec 14°C au thermomètre, quais pas de vent et un temps sec.  Pour pouvoir passer en tout-terrain, j'avais rééquipé mon VTT avec l'éclairage Sigma, et en route dans les chemins de remembrement avec quelques détours.  Sur la fin du tour, le jour pointait et en contre-bas d'un champ, deux chevreuils que j'ai pu apercevoir.  Sympa la rencontre Sourire.  Fin de journée, retour au bercail avec un détour également.  Le soleil était de la partie, et peut-être pour la dernière fois, donc il fallait en profiter, mais les températures déclinaient déjà fortement.  Et le sport n'était pas encore terminé, puisque j'avais entraînement natation de 20h30 à 22h, avec des 200m à faire dont certains en accélération, et des 100m avec des exercices respiratoires.  Sympa la séance Rigolant.

Aujourd'hui, après le boulot, j'ai été faire quelques longueurs à la piscine, mais cool.  Il est vrai que je commence à apprécier de plus en plus le milieu aquatique.  Par contre, après cela, j'avais la dalle et l'entraînement course à pied est passé à la trappe Incertain.  Pas bien...

23/10/2012

Entraînements

Lundi, j'ai pris la direction de la piscine de Rixensart vers 19h45 pour y arriver vers 20h15.  Au programme natation, de la technique, de la technique, des longueurs, des longueurs,...  Après l'échauffement, 800m à faire avec tous les 75m, 25m en apnée.  Ensuite des éducatives multiples et variées et pour terminer, càd les dernières 25', des longueurs non-stop.  Le seul souci, c'est qu'un certain moment, je ne sais plus à la quantième je suis Bouche cousue.

Aujourd'hui, j'ai eu une excellente idée de travailler mi-temps, cela m'a donné l'occasion de rouler à vélo en début d'après-midi.  Pas de circulation, températures estivales avec 22°C, très peu de vent, un beau soleil, de très chouettes conditions pour rouler sur route Cool.  C'était une sortie cool, en moulinant.

21/10/2012

Lotto Crosscup relays à Gand

Aujourd'hui, première manche de la Crosscup à Gand sous forme d'un cross relais et avec une grosse semaine d'avance sur l'ouverture officielle de la saison de cross.

Côté météo, pas mauvais mais moins bon qu'annoncé.  Températures douces (16°C), pas de vent, de la brume et donc beaucoup d'humidité.

Côté parcours, pareil que l'année précédente.  Dans le domaine de Blaarmeersen, parcours plat avec un nombre assez élevé de virages et danc de relances, et toujours un passage dans le sable en fin de boucle.  Le parcours était boueux, parfois fort boueux mais pas trop lourd, au final, c'était assez roulant.  Excepté le départ, toujours très dangereux à cause d'un virage en S après une centaine de mètres, ce qui engendre pas mal de bousculades voire de chutes.

Côté équipe, chez les jeunes, certaines étaient costaudes, entre-autre les scolaires garçons et filles ont gagné Sourire.  Il y avait plusieurs équipes en seniors hommes dont la meilleure constituée de Brieuc, Geoffrey et Benjamin.  Pour notre équipe seniore femme, quelques modifications par rapport à 2011 : une nouvelle recrue, Stéphanie Barnes et un autre ordre de départ.  AnSo Maréchal était passée en première relayeuse, moi en deux et Stéphanie clôturait le relais puisqu'elle est plus rapide que moi sur 1500-3000m, ce qui a motivé Fernand à choisir cet ordre.

AnSo était hyper stressée au départ et à juste titre, vu la configuration du départ et le nombre d'équipes présentes sur la ligne.  Elle n'est pas du type "agressive" et arrivée dans le premier virage, elle s'est fait méchamment bousculée et y a perdu de précieuses places et de l'énergie.  Avec tout cela, sa dernière ligne droite ne fut pas à la hauteur de ce qu'elle voulait faire.  AnSo m'a remis le témoin aux environs de la 8e-9e place.

Pour ma part, c'était une grande première également.  1500m, un seul tour à boucler, et surtout pas vraiment de repère par rapport à mes adversaires.  Pas mal de grosses pointures en relais 2 et d'autres athlètes que je ne connaissais pas, dont une petite jeune de l'USBW qui m'a dépassée dans les 100 premiers mètres Surpris.  Mais ce n'était que la fougue de la jeunesse...  Je me suis calée dans un bon tempo sur le premier tiers du tour pour accélérer en deux fois sur les derniers deux tiers.  Les écarts n'étaient pas très importants ce qui fait qu'il y avait pas mal de mouvements.  Ameloot m'a dépassé vers la moitié du parcours, mais ensuite n'a pas vraiment creusé un écart conséquent, c'était certainement l'athlète la plus costaude qui m'a dépassée.  Deux autres m'ont dépassée également, mais dans le dernier 100m, j'ai remonté 3-4 athlètes, vu que j'avais bien géré mon effort et que j'ai bien passé le sable Rigolant.  J'ai remis le témoin aux environs de la même place...

Stéphanie Barnes s'est élancée à son tour sur le dernier relais, 3000m, deux boucles de 1500m.  Le premier tour s'est bien déroulé mais par la suite, elle a craqué dans la seconde boucle, pour terminer en 10e position Incertain.  Dommage...  En cross, il est toujours difficile de comparer d'une année à l'autre, mais pour le dernier relais, j'avais des repères et voyant Sylvie Mulle, partie derrière et reprendre Stéphanie dans le dernier tour, je me suis tout de même dit qu'on aurait dû partir dans un autre ordre.  Sylvie Mulle ne m'a jamais battue les années précédentes, et vu qu'elle est masters, elle ne peut pas s'améliorer de manière significative.  Ce n'était peut-être pas la meilleure stratégie.  A voir l'an prochain Clin d'œil...

Les résultats sur : www.chronorace.be

 

 

 

Endurance

Hier, je n'ai pas su faire le programme prévu, comme fréquemment cette semaine, grrr Criant...  D'une part, je bossais, et d'autre part, juste après le boulot je devais aller en cours de sociabilisation avec Kéo.  Donc, je n'ai pas eu l'occasion d'aller nager après le boulot.  J'ai fait un entraînement course à pied en endurance, un peu plus long que ce qui était initialement prévu, vu qu'une partie du programme n'a pas été effectué Déçu.  J'ai été courir au petit matin avec la frontale dans les champs, avec une météo très humide mais chaude (relatif).  Côté sensation, pas mal du tout Sourire.                                                                                   

19/10/2012

Semaine full :p

Encore une semaine où je ne trouve pas vraiment le temps de mettre le blog à jour, où je suis toujours occupée entre boulot, entraînement et bestioles Clin d'œil.

Mercredi, ce n'était pas la forme olympique...  Pas mal de fatigue au matin et donc pas le courage d'aller courir aux petites aurores comme c'était prévu Déçu.  Donc, entraînement natation au soir et exit la course à pied.

Jeudi, j'ai dû réorganiser toute ma journée pour pouvoir aller chercher l'emetteur Polar que j'avais commandé.  Et tête-en-l'air, j'avais complètement zappé que c'était jeudi et donc fermeture hebdomadaire de Training7 Innocent...  Et franchement, plus aucune envie d'aller courir après avoir été déposer la voirute au garage et fait quelques courses.

Aujourd'hui, c'était course à pied.  Mais vu le programme de la journée, à savoir récupérer la voiture au garage avant 18h, j'ai pris l'option vélo aller-retour maison-boulot.  Et une fois n'est pas coutume, j'ai été au boulot avec mon vélo de route.  Au matin, il faisait évidemment noir au démarrage à 7h.  Dans ces conditions, j'étais assez étonnée de ne pas avoir pris plus de trous et d'avoir évité de voiler les roues.  Les conditions météo étaient vraiment géniales avec des températures douces, l'absence de vent et de pluie Sourire.  Et en plus, pas tellement de circulation et que des automobilistes courtois (ça change).  C'était vraiment sympa.  En fin d'après-midi, retour par le chemin le plus court, ce qui fait que je devais me coltiner une solide côte à froid.  Les cuisses appréciaient moyennement, le moteur également, mais après la côte, la machine était chaude Clin d'œil.  Nettement plus de circulation, et que des automobilistes pressés et pas très respectueux, ce qui est nettement plus fréquent dans la région.  Donc, le retour fut beaucoup moins amusant Incertain...

16/10/2012

Entraînements

Dimanche, programme vélo.  J'ai enfourché le Specialized Roubaix pour un tour du côté du Grand Lasne, Genappe, Lillois, après avoir été voté évidemment Clin d'œil.  La météo était sensiblement différente de la veille, le soleil était de la partie bien que les nuages sont arrivés petit à petit, par contre il ne faisait que 6°C et pas mal de vent.  Sans compter que les routes n'étaient pas toujours en état impeccable, certains passages étaient même recouvert de boue provenant des champs et surtout des tracteurs, c'est la période des betteraves.  A part un s..e c.n en Polo mauve dont je n'ai relevé que les lettres de sa plaque, GSM vissé à l'oreille, dépassement et vitesse excessive qui a failli se terminer avec un frontal.  Et en règle général, c'est la voiture qui gagne dans ce genre de duel, j'ai été obligé de piler sur les freins et me mettre sur le bas-côté Criant.  Les jambes ont bien tourné et pas de séquelles de l'Ekiden, et même pas froid Sourire.

Lundi, j'ai été nagé juste après le boulot, après l'échauffement, j'ai fait quelques longueurs équipée zoomer et paddles, ensuite paddles et pullboy, et puis que pullboy afin de travailler la technique.  Je n'étais pas en super forme, froid et un peu mal au crâne mais vu la météo du samedi...  Crève or not crève ?

Aujourd'hui, pas de signe de crève Langue tirée...  Et programme vélo, mais cette fois-ci en soirée, sur les rouleaux au fond du garage.  Donc, une bonne suée et des sensations très bonnes, bien que c'est un peu barbant, mais avec un peu de musique et quelques SMS, ça passe Clin d'œil.

14/10/2012

Ekiden de Bxl

Samedi après-midi se déroulait l'Ekiden de Bruxelles, comme chaque année, le départ et arrivée se font au stade Roi Baudouin.

Côté parcours, quelques modifications par rapport à l'année précédente.  Lorsque j'avais participé à l'Ecotrail de Bxl, j'avais constaté qu'il y avait des travaux le long de la ligne de métro ou tram du côté du parc où se déroule la manche de la Crosscup, ce qui explique sûrement les modifications...  Les changements étaient localisés du côté de l'avenue du Gros Tilleul, et du circuit exécuté dans le parc.  Rendant le parcours nettement plus sinueux, dont un 180° sur une avenue connexe, mais toujours aussi vallonné.  Autre nouveauté, sur le site de l'organisation, ainsi que sur les papiers reçus avec les dossards, les distances exactes de chaque relais étaient mentionnées Sourire.

Côté météo, pas terrible, et de pis en pis tout au long de la course Incertain.  La pluie a redoublé d'intensité, commençant par une bruine suivi d'une pluie légère, pour arriver en apothéose par la drache nationale et clôturer par une pluie un peu plus fine.  Le vent était également présent, et sûr que la barre des 10°C n'a pas été franchie lors de cet après-midi très mouillée Déçu...

Côté équipes, Fernand avait aligné plusieurs équipes en hommes et une équipe féminine.  L'équipe première chez les hommes a remporté le titre de Champion de Belgique d'Ekiden.  Bravo Cool !

L'équipe féminine se résumait presqu'à : on reprend les mêmes et on recommence, à une exception Clin d'œil...  Les jeunes d'un côté, Julie, Margaux (1e fois qu'elle était dans l'équipe) et Céline qui ont pris un an de plus.  Céline cadette 2e année, Julie scolaire 1e année et Margaux scolaire 2e année.  Anne-Sophie, revenue de Corse juste pour goûter au climat belge, toujours seniore.  Et les deux masters de la team, Emily Devick masters35 et moi masters40.  Fernand avait modifié par rapport à l'an dernier, l'ordre des relais comme suit : Julie-Emily-Céline-moi-Margaux-AnSo.

C'est donc Julie qui a pris le départ pour couvrir le premier 5km.  Elle a remis le tasuki (écharpe-relais) à Emily en 4e position au niveau des clubs féminin, nous étions précédées par le DCLA (grand favori), l'AVR et une seconde équipe du DCLA.

IMG_0913.jpg

Julie qui en termine Sourire.

Emily, quant à elle, devait faire deux tours pour un relais de 10km.  C'était le "10" le plus court des deux à réaliser lors d'un Ekiden.  Elle arrivera à revenir sur la seconde équipe du DCLA mais sans vraiment pouvoir creuser l'écart.  A ce moment-là, le pluie commencera vraiment à faire son apparition Incertain.

IMG_0923.jpg

Passage à mi-course pour Emily.

Pour le troisième realis de 5km, Céline est partie juste devant une athlète masters certes, mais chevronnée pour la seconde équipe du DCLA.  Ni plus ni moins que Corinne Debaets, qui avait nullement envie de se faire battre par une petite jeune Clin d'œil.  Un beau mano à mano entre Céline et Corinne sur ce relais, revenant à l'avantage du DCLA qui devançait Céline d'un bon 150-200m.

IMG_0936.jpg

Céline sous la drache avec Corinne en embuscade Clin d'œil.

C'était à mon tour de m'élancer pour le relais le plus long de cet Ekiden.  Le DCLA caracolait en tête avec une avance plus que confortable, l'AVR nous devançait de plus ou moins 2', mais mon adversaire sur ce relais était Barbara Maveau, difficile d'aller rechercher une fille pareil, même impossible, c'est tout de même le top 5 en Crosscup.  La seule chose que je pouvais faire, c'était ramener l'équipe en troisième position en allant rechercher la seconde équipe du DCLA.  J'ai couru l'entièreté de mon relais sous le déluge, la drache, le vent, les routes inondées par endroit, les chemins boueux, il faisait vraiment dégueulasse Criant...  Après 2km environ, je suis revenue sur l'athlète du DCLA, qui a bien essayé de s'accrocher mais j'avais nullement l'envie de l'emmener sur le porte-bagage.  Après la boucle dans le parc, j'avais creusé un écart d'un bon 100m, malgré qu'il n'était pas toujours aisé de se faufiler dans la masse de coureurs pas toujours disciplinés.  J'avais donc pris l'option de courir près des rigoles, les pieds dans la flotte parce que là, il n'y avait personne Clin d'œil.  Dans le second tour, j'ai commencé à avoir froid, le singlet trempé me collait au corps, les ischios commençaient à rouspèter à cause du froid, mais j'ai réussi à garder un bon tempo, d'ailleurs je n'ai plus revu l'athlète du DCLA donc l'écart avait encore grandi.

IMG_0980.jpg

Dans le déluge à l'abord du second tour.

Pour le dernier 5km de ce relais, c'était la "petite nouvelle", Margaux qui en était chargée.  Vu les écarts entre les différentes équipes, elle devait gérer son effort pour ne pas avoir de mauvaises surprises.  Et elle l'a fait superbement Sourire.

IMG_0999.jpg

Margaux au départ de son relais, c'était la mise en route Bouche cousue.

Pour clôturer l'Ekiden, c'est AnSo qui est partie avec la même mission que Margaux, bien gérer car les places étaient définitivement acquises.  AnSo a terminé son relais complètement congelée, et oui, on n'est pas en Corse Clin d'œil.  Elle a franchi le ligne en 2h43'58", soit quais 3' de mieux qu'en 2011.  Comme quoi, les jeunes prenant un an de plus, la nouvelle répartition des relais ont fait que l'équipe a été plus vite.  Et les adversaires étaient très fortes à l'avant, Le DCLA favorite n'a pas tremblé et l'AVR s'était solidement renforcé par rapport à 2011.

IMG_1012.jpg

AnSo à l'arrivée Cool.

IMG_1021.jpg

Le podium Championnat de Belgique Rigolant.

Les résultats vont suivre, et à voir sur : www.chronorace.be

 

12/10/2012

Duathlon-triathlon, mon défi 2013 :)

Il est surprenant de me voir prendre le chemin de la piscine, je ne me suis jamais considérée comme un animal aquatique, bien loin de cela.  Mais différentes raisons ont fait que j'ai eu envie de (re)toucher aux sports multiples Sourire.

Le plus gros facteur déclenchant a été certainement ma participation au triathlon XL de Gerardmer où Kinga m'avait "engagée" comme coureuse dans l'équipe, et pourtant la météo n'était pas très engageante.  Il y a aussi cette satanée pubalgie, qui étant d'origine articulaire ne guérira jamais mais est bien soulagée par les infiltrations, et donc un peu d'entraînement en décharge n'est pas néfaste du tout, bien au contraire bénéfique ! Le radiologue qui m'a fait ces infiltrations était triathlète, ancien nageur et toujours actif dans ce domaine.  Ce qui fait que l'on parlait course à pied, duathlon, triathlon sous le scope Clin d'œil.

Et puis, pour ceux qui ne le savent pas, j'ai un passif de duathlète.  Pas long, une saison et demie environ entre 1992 et 1993, càd aux balbutiements de la discipline en Belgique.  N'empêche qu'à ce moment-là, j'avais trusté toutes les victoires avec à la clé deux titres de championne de Belgique sur courtes distances (équivalent au 1/4, soit 5km càp-40km vélo-5km càp) et longues distances (équivalent au 1/2, soit 10km càp-80km vélo- 10km càp).  Etant bonne coureuse à pied, cela était un avantage notable, et sur le vélo, je ne me débrouillais pas mal non plus avec des moyennes de 30 à 35km/h en fonction du profil des circuits et de la distance et sans drafting (c'était interdit à l'époque).  Fallait venir me chercher, et aucune fille n'y arrivait...

Quelques clichés de cette époque (ça ne me rajeunit pas Bouche cousue)

Javingue juil 92.jpg

Transition course à pied-vélo à Javingue.

Diepenbeek 92.jpg

Nez dans le guidon ou être à la planche Langue tirée...

Anvaing juil 92.jpg

Sortie du parc à vélos pour la seconde course à pied, à Anvaing.

Frasnes lz Anvaing CB LD août 92.jpg

Mon premier titre de championne de Belgique, obtenu sur la longue distance (10-80-10) à Frasnes-lez-Anvaing Cool.

Alors 2013, duathlon certainement, triathlon cela dépendra de ma progression en natation.  Car autant je suis "efficace" sur la terre, autant je suis "inefficace" dans l'eau Pied de nez.  Et pour atteindre cet objectif, je me suis affiliée dans un club de tri et duathlon à Rixensart, le NSTT.  J'ai commencé à nager le 12 septembre, à une fréquence de 3 à 4x/semaine, de quoi combler mes lacunes en natation Clin d'œil... 

Entraînement de la semaine

Je n'ai toujours pas rattraper mon retard Clin d'œilLangue tirée...

Lundi, j'ai pris la direction de la piscine pour y faire quelques longueurs, ce qui n'allait pas faire de mal aux muscles Clin d'œil.  Et me mettre en forme pour commencer la journée.

Mardi, j'aurais dû faire du vélo mais je n'ai pas vraiment trouvé le temps et en soirée, je n'avais pas le courage de mettre le vélo sur les rouleaux Déçu.

Mercredi, entraînement aux aurores vers 6h du mat', premier entraînement avec la lampe frontale pour cet automne, et franchement la visibilité dans les champs n'était pas bonne à cause de la brume Incertain.  Heureusement, la séance était cool, ce qui veut dire que je ne devais pas courir trop vite sur un terrain présentant quelques pièges.  Les sensations étaient bonne, le semi du vendredi bien digéré.  Le soir, direction la piscine de Rixensart...

Jeudi, toujours entraînement aux aurores, mais cette fois-ci, direction le garage et le tapis de course.  Je n'avais pas envie de réaliser cette séance au soir et pas envie d'aller sur la piste car il y avait une bonne partie très dynamique, et donc impossible à réaliser avec la frontale.  Avec les changements de rythme et la musique, l'entraînement est passé assez vite, et j'ai surtout bien sué pourtant il ne faisait pas caniculaire Clin d'œil.

Vendredi, comme mardi...  Pas le courage...  La pluie m'avait empêchée de bien dormir, j'étais à mon 6e jour de boulot, donc pas le courage de sortir plus tôt des plumes.  Et au soir, j'avais d'autres choses à faire. 

11/10/2012

Entraînements du week-end

Un peu de retard, comme souvent ces derniers temps Bouche cousue...

Samedi, quelques courbatures de la course de la veille.  Au programme, du vélo cool, mais vu les conditions climatiques, j'ai pris la direction de la piscine.  Mouillée pour mouillée Clin d'œil ! Franchement, cela a fait un bien fou aux muscles des jambes.  Sans compter que la piscine était quasi déserte, 5 ou 6 âmes à se partager plus de la moitié de la piscine, cool Rigolant.

Dimanche, pas d'entraînement au programme, c'était repos, sauf au niveau boulot, quelques volées d'escaliers, longueurs de couloirs Clin d'œil (lol).

06/10/2012

CB de semimarathon à Kuurne

Vendredi soir se déroulait le Championnat de Belgique de semimarathon à Kuurne, dans la périphérie de Courtrai.  Ce qui voulait dire un bon bout de route avec risque élevé d'embouteillage Incertain...  Finalement, pas de soucis majeurs sur la route, ce qui ne fut pas le cas pour la course... 

Vu que c'était la 30e édition de cette course "Rapper den een ezel" et que ce n'était pas la première fois qu'elle rentrait dans le cadre du championnat de Belgique, je supposais que c'était bien organisé.  Mais c'était une organisation désorganisée Criant ! Premièrement, même pas une page du site internet en français avec les infos importantes, alors que CB veut dire athlètes des trois communautés, et rien impose aux athlètes de connaître les trois langues nationales.  J'accorde que du côté francophone, les organisateurs ne font pas beaucoup d'efforts également.  Sur le site était indiqué trois adresses de parkings, parkings jamais trouvés ! Ensuite, à part pouvoir suivre le panneau "gemeentehuis", rien n'indiquait où il fallait aller chercher le dossard.

Côté parcours, une boucle d'un peu plus d'un kilomètre, suivi de quatre tours de 5kms et quelques mètres pour arriver à la distance du semi.  Résultat, un parcours très sinueux avec pas mal de relances et quelques pièges dissimulés car la course se faisait en nocturne.  Un parcours pareil imposait également pas mal de nervosité sur la ligne et dans le premier tour.  Effectivement, après avoir été "packeter" sur la ligne par les pompiers de Kuurne, le départ a été très rapide Surpris.  J'ai préféré me concentrer sur mon tempo que d'essayer de suivre la meute, ce qui fait qu'à la fin du premier tour, je me situais à la 7e place féminine.  Dans la première boucle de 5km, j'ai rapidement recollé au groupe de Ria Thienpondt qui était une adversaire en catégorie masters.  J'y suis restée tout le premier tour.  Ensuite, trois hommes ont accéléré au début de la seconde boucle et j'ai décidé de partir avec eux.  Faut dire qu'Eole était de la partie et assez génant, donc il valait mieux se protéger.  Ce tour passera relativement facile, et les places côté féminin resteront figées, càd que je pointais en 4e position.

IMG_0885.jpg

Bekele Alemitu était partie comme un fusée, suivie à distance par un duo constitué de Els Rens et Karen Van Proyen.  De mon côté, en suivant mon trio d'hommes j'avais distancé Ria Thienpondt.

Les tours vont se suivre, et en plus d'Eole, la pluie s'est invitée.  Il fallait redoubler d'attention pour ne pas glisser ou trébucher sur une plaque d'égout ou une ligne blanche ou une bordure.  Dans le troisième tour, Bekele alemitu commençais à craquer et le duo de filles qui suivait avait pris la tête.

IMG_0886.jpg

IMG_0890.jpg

Dans la seconde partie du dernier tour, je me suis retrouvée isolée, deux gars m'avaient largué et j'avais largué un ou deux gars.  Mais les places resteront "gelées", malgré la "défaillance" de Bekele Alemitu.  Pour aller la battre, il ma manquait un bon 400m Clin d'œil...

IMG_0895.jpg

Arrivée en 1h21'08", chrono pas exceptionnel mais la météo n'était pas du tout de la partie, et le parcours pas si rapide avec tous ces virages.

Cerises sur le gâteau pour la remise des prix et des podiums du championnat.  Les organisateurs ont commencé par les podiums du jogging, avec les 3 premiers seniors hommes et femmes et les 3 premiers masters hommes et femmes.  Au grand étonnement de la 4e seniore appelée 3e, qui malgré son ticket qui mentionnait qu'elle était 4e, elle a dû prendre place sur le podium.  De notre côté, Ria et moi étions étonnées que Bekele Alemitu était masters, passage peut-être récent puisque l'on change de catégorie au jour anniversaire.  Donc le podium masters femme était le suivant : 1e Bekele, 2e moi et 3e Ria.  Sur le podium, nous avons toutes les deux demandé à Alemitu son âge, réponse : 34 ans.  Pas masters, alors Criant ! Et donc, nos tickets donnaient la bonne position en course.  Malgré que Ria a signalé l'erreur aux organisateurs, ils ont avancé des problèmes informatiques qui visiblement ont produit des erreurs d'encodage pour les athlètes qui se sont inscrits le jour même.  D'ailleurs, sur leur site : www.rapperdeneenezel.be, les résultats ne sont que provisoires et n'y figurent que les préinscrits Incertain ! Et en plus, nous faire patienter pour les les podiums du championnat où ils n'ont pu que donner le "toutes catégories", pas de podium pour les masters à cause de ces problèmes informatiques...

Quand je disais que l'organisation était désorganisée...  Et retour au bercail à 1h20 du mat', que du plaisir après s'être levée pour aller bosser au matin.

Et ce matin, j'ai été vérifier l'âge de Bekele Alemitu, et...  Deux dates de naissance différentes ! Lorsqu'elle était Ethiopienne, elle est née le 22/08/1978, donc 34 ans (site de l'IAAF) et depuis qu'elle est Belge, elle est née le 22/08/1976, donc 36 ans (site de la LBFA).  Alors, comment se fait-il qu'en juin 2011 et juillet 2011, elle a couru le championnat de Belgique de marathon et de semi en catégorie seniore, alors que sur ces distances, on n'a pas le droit de choisir la catégorie dans laquelle on veut courir, puisque classement toutes catégories et par catégorie.  Donc, énormément d'incompréhension et petit coup de gueule Criant.

 

04/10/2012

VTT et endurance

Hier mercredi, j'avais du vélo au programme.  Donc, j'ai profité pour faire l'aller-retour maison-boulot en VTT.  Au matin, la matin était sèche et douce avec un ciel couvert.  Malgré les quelques pluies de la veille, les chemins n'étaient pas vraiment boueux, juste quelques flaques avec possibilité de passer à côté Sourire.  J'ai fait quelques détours du côté de Plancenoit avant de prendre la direction du boulot.  Au soir, la météo n'était plus du tout la même ! Il avait déjà pas mal plu sur la journée, le vent avait forci mais les températures étaient toujours douces.  J'ai pris un des chemins des plus court pour retourner au bercail.  J'ai eu de la chance, juste quelques gouttes mais pas de solides averses Rigolant, et finalement pas tellement de boue.  Les jambes ont très bien tourné sur ce tempo cool.

Aujourd'hui, j'ai été m'entraîner en fin de journée.  Bonne inspiration puisqu'il n'a pas cessé de pleuvoir la matinée, alors que l'après-midi fut nettement plus sèche avec le soleil prime Clin d'œil.  Comme c'était une séance en endurance, Kéo m'a accompagné, toujours aussi "motivé" à aller arpenter les champs au pas de course.  Et comme mardi, il n'était pas fatigué après l'entraînement, par contre vu les flaques et la boue, il a terminé au bain Rigolant... 

02/10/2012

Endurance

Hier, repos.

Aujourd'hui, j'ai profité d'un entraînement relativement cool et pas trop long pour prendre Kéo le cocker.  J'avais déjà essayé de courir avec lui, mais il n'avait que 8 mois à ce moment-là et je trouvais que ce n'était pas vraiment adapté pour le cocker, qui est certes un chien de chasse mais ne passe pas son temps à courir non-stop. 

J'ai donc essayé ce soir vu que l'intensité de l'entraînement n'était pas élevée, juste de l'endurance, et pas trop long.  On a été courir dans les champs sous une météo sèche, illuminée par un soleil déclinant Sourire.  Et bien, Kéo 17 mois et vraiment nickel pour courir.  Je n'ai pas dû me soucier une seule fois de lui, il était aux pieds, pas de laisse, ne faisait pas attention aux faisans et suivait les deux doigts dans la truffe Langue tirée.  Pas fatigué le cabot, il était encore prêt à jouer à la balle après sa sortie "running".  A refaire sans nul doute Rigolant... 

01/10/2012

Sortie dominicale

En ayant respecté les consignes de Fernand pour l'Ecotrail de Bxl, dimanche matin, aucune séquelle ni fatigue de la course.  En théorie, j'aurais dû faire un petit peu de rouleaux relax, mais finalement, vu le beau soleil, il aurait été stupide de ne pas en profiter Cool

Et direction la forêt de Soignes avec Kéo pour une longue balade avec ses congénères.  C'est ça, la vraie vie de Cocker Rigolant !

IMG_0849.jpg

Version "camouflage"

IMG_0851.jpg

Version "camouflage bis"

IMG_0867.jpg

Et version "chien obéissant" Clin d'œil... 

 

Ecotrail de Bruxelles

Samedi matin, j'ai pris la direction d'Erasme à Anderlecht pour participer à "l'Ecotrail de Bxl".  1e édition, toute nouvelle arrivée dans le challenge Delhalle, du moins pour la version 25km.  Parce qu'il y avait plusieurs distances possibles, 80km en individuel, 80km en run-bike-bike, 25km et 19km en duo.

Course au concept original, avec un côté trail pour la semi-autonomie au niveau ravito, l'absence de panneaux kilométriques et le balisage du parcours pas toujours précis et le côté "éco" avec le "zéro pollution" Sourire.  Le tout organisé en région de Bruxelles Capitale, avec une arrivée au pied de l'Atomium, et donc conservant tout de même un côté "course urbaine".

Départ sur le site de l'ULB Erasme et après quelques passages de rond-points et chaussées, arrivé sur un passage un peu plus campagnard du côté de Sint-Pieters-Leeuw.  Le parcours suivait en grande partie la "promenade verte", qui fait découvrir tous les espaces verts bruxellois, en passant par Anderlecht, Berchem-Saint-Agathe, Ganshoren, Jette et pour terminer le plateau du Heyzel.  Plusieurs parcs ont été arpentés, quelques petits quartiers calmes et quelques grands boulevards traversés.  Le tout pimenté par quelques solides côtes et un final assez dur avec le passage sur une partie du circuit de l'Ekiden ou des 10km Gaston Roelandt dans le parc Royal, qui monte pas mal Langue tirée.  Course en ligne = quasi même direction = vent de face à gogo...

Au départ, environ 450 coureurs, avec pas mal d'habitués du Delhalle, mais également des coureurs d'autres horizons.

IMG_0807.jpg

J'avais des consignes du coach à respecter, avec une première partie sur une FC bien définie afin de ne pas me griller pour les championnats de Belgique de semi qui se dérouleront le 5 octobre.  Comme les panneaux kilométriques étaient absents, j'ai couru 55' sous les consignes, ensuite je pouvais lâcher les "chevaux" Bouche cousue.  Ce que j'ai fait sur plus ou moins 39'...  Pour couvrir la distance (qui faisait plutôt 24km que 25) en 1h34'15", à la 12e place au scratch et 1e féminine.

IMG_0835.jpg

L'arrivée Rigolant.

Et le meilleur moment d'après-course Clin d'œil...

IMG_0842.jpg

La bronzette Cool.

Résultats sur : www.chronorace.be

Entraînements (2e partie de la semaine)

Retard, retard !!!

Jeudi, c'était repos.

Vendredi, 7e jour de boulot sur 7, le dernier avant le week-end Sourire ! Résultat, j'étais super motivée et donc, j'a été m'entraîner vers 6h du mat'.  Un seul souci, c'est qu'il faisait noir et les piles de la frontale complètement déchargées Déçu, donc direction les petites rues de Waterloo et environs pour, heureusement, un entraînement relativement court.  Rien à dire sur les sensations, c'est toujours super aux petites aurores Clin d'œil.