23/12/2012

Une dernière, et puis...

Vendredi, en rentrant du boulot, j'avais pris la décision d'essayer de courir.  Pas bien longtemps, juste un petit tour dans le coin en prenant quelques petites rues, quelques servitudes et un petit passage dans le parc.  La météo n'était pas terrible vers 16h30 avec la pluie et le vent, comme d'hab Criant...  Par contre, ça n'a pas été du tout côté articulaire et musculaire, j'avais l'impression que les adducteurs et les ischios n'arrivaient pas à se détendre, résultat foulées très étriquées et aucune souplesse Déçu.  Sans compter la douleur...  Je pense que la course à pied, c'est STOP !

Samedi, je n'ai pas été m'entraîner, les journées ne sont pas extensibles...  Une bonne heure de balade avec Kéo et trois autres copains chiens dans les champs au matin, dans la boue et sous la pluie Incertain.  Et dans l'après-midi, comme annoncé, j'ai nettoyé les deux vélos, toujours sous la pluie...  Et pour rien, puisque le VTT allait servir dimanche.

Ce matin, j'ai enfourché le VTT pour une longue sortie en forêt de Soignes.  De Waterloo à Auderghem, en revenant par Groenendael et en passant par la Hulpe, j'ai pédalé pendant 1h50'.  J'ai essentiellement utilisé des drèves larges et relativement roulantes, mais quelques passages plus boueux étaient au programme également.  Il n'a pas vraiment plu, juste un petit crachin de temps en temps, mais les chemins étaient bien détrempés, ce qui fait que j'ai terminé avec de la boue de la tête au pieds, et le VTT dans le même état...  Et un élément très gênant, c'était le vent ! Dans le sens Waterloo->Auderghem, je l'avais dans le dos, et en plus le parcours descendait plus qu'il ne montait, la moyenne était élevée.  Mais dans le sens Auderghem->la Hulpe, Eole était de face, et le parcours montait plus qu'il ne descendait, retour nettement plus lent Bouche cousue.  Et le pire, fut les derniers kilomètres sur la route...  Quel vent !  

Commentaires

Virginie,

Je ne t'apprendrais surement rien mais la course à pied sollicite la musculature de manière unilatérale ce qui implique des raccourcissements appelés "dysbalances musculaires". Ainsi afin d'éviter ces déséquilibres musculaire, des exercices de stabilisation et mobilisation sont à mon sens peut-être nécessaires.
C'est une piste parmi d'autres... mais n'hésites pas à consulter (ailleurs) comme je te l'avais mentionné au mois d’avril.

Courage et ne désespère pas... A tout problème existe sa solution ;-)

Écrit par : Pirlouit | 23/12/2012

Tu vas arrêter de courir définitivement?!

Écrit par : rom2512 | 23/12/2012

Tu sais, Pirlouit, je pense qu'il n'y a pas vraiment de solution... J'ai une arthropathie érosive, autrement dit des lésions de l'articulation que l'on peut apparenter à de l'arthrose. Il n'y a aucun traitement curatif de l'arthrose, à part agir sur les symptômes. Ce qui explique pourquoi les infiltrations ont été efficaces, mais ce n'est "qu'une emplâtre sur une jambe de bois" comme on dit. Je referai probablement une infiltration en février, infiltration qui me laissera un répit, mais qu'est-ce que cela me rapportera en course à pied ? Rien, je pense...
Je risque effectivement d'arrêter de courir définitivement. En tout cas, pour le moment je suis dans l'incapacité de courir, et les rares fois que j'essaie, je ne prend aucun plaisir, bien au contraire.
J'aurais préféré prendre une telle décision dans d'autres circonstances, mais si il le faut :(...

Écrit par : Virginie | 23/12/2012

argh...c'est sur qu'avec ce type de blessure il n'y a pas grand chose à faire. Mais peut-être qu'en allégeant au maximum la course à pied et en faisant plus de vélo et natation, les triathlons pourraient bien se passer. En tout cas je l'espère pour toi !

Écrit par : LaurentP | 26/12/2012

Salut Virginie

Je ne pense pas qu'on puisse dire Stop à ce sport, c'est plus la déception et la fatigue de cette blessure qui te pousse à etre aussi rationnel ! prends le temps qu il faut pour reposer ton corps ! fais un break et reviens plus forte ! les beaux jours sont devant nous...
(stp arrete les infiltrations et regarde des méthodes "douces")

Écrit par : arnaud | 13/01/2013

Avant d'arriver aux infiltrations, j'avais déjà testé toutes sortes de méthodes et sans succès :(... Et que je poursuis encore, et toujours sans succès...
Mais c'est avant tout la douleur qui m'a pousssé à arrêter.

Écrit par : Virginie | 14/01/2013

Les commentaires sont fermés.