29/04/2013

Fracture de la clavicule

Je n'aurais jamais imaginé qu'une fracture de la clavicule était aussi douloureuse et aussi invalidante En pleurs !

Autant le jour de l'accident, la douleur n'était pas forte, peut-etre à cause des endorphines, autant les jours suivants ont été un calvaire.  Tout d'abord, difficile de trouver une position confortable que ce soit debout, assis ou couché; ensuite, ce bandage en 8 qui ne soulageait pas vraiment et même s'apparentait à une torture, il fallait le serrer à fond; et pour terminer une perte d'autonomie car chaque mouvement du bras droit faisait bouger le bandage en huit et que le bras gauche était inutilisable...

Mercredi, j'avais rendez-vous chez l'orthopédiste.  Effectivement, je n'avais pas loupé mon coup...  Une clavicule en trois morceaux avec un beau déplacement, elle dessinait un "Z".  Initialement, l'orthopédiste ne voulait pas opérer.  Mais par rapport à mon boulot (physique) et ma pratique sportive, je lui ai expliqué que je n'avais pas le temps d'attendre qu'un cal ou hypothétique cal ne se forme.  Avec de la chance, consolidation complète en 4-5 semaines, au pire, jamais.  Il n'a pas fallu plus pour qu'il accepte de m'opérer.

Vendredi, intervention chirurgicale consistant en une ostéosynthèse par plaque-vis.

clavicle_plate_technique_1-large.png

 

Samedi après-midi, retour au bercail.  Avec une grosse fatigue, à cause de la nuit blanche passée à l'hosto en post-op et peut-être un peu à cause de l'anesthésie générale.  Avec encore des douleurs, mais incomparables, c'est surtout l'articulation sterno-claviculaire qui était douloureuse.

Maintenant, les douleurs ont encore diminué, probablement que dans 2-3 jours, je n'aurai plus qu'une gêne...  J'ai fait ma première séance de kiné afin d'éviter au maximum que l'épaule s'enraidisse.

Mais ce n'est que le début d'une longue convalescence.  Malgré la plaque-vis, le mot d'ordre est "prudence" ! Et pas d'efforts musculaires avec le membre supérieur gauche, càd pas travailler-pas courir-pas rouler à vélo pendant 4-5 semaines.  Juste faire un peu de rouleaux à partir de la fin de la semaine pour essayer de maintenir un semblant de condition physique, et peut-être conduire dans 2 semaines (?).

Le 8 mai, passage chez l'orthopédiste pour ôter les fils et faire une RX de contrôle.  En espérant que l'évolution sera positive.  A suivre... 

24/04/2013

Duathlon de Braine

Dimanche 21, j'avais décidé de participer au duathlon de Braine. Quelle chouette sensation de revenir 21 ans en arrière Clin d'œil.

C'était un duathlon sprint, composé de 5km de course à pied, 19km de vélo et 2,5km de course à pied. Certes des efforts assez intenses mais de bonnes distances pour une reprise Sourire. Côté météo, il faisait couvert mais sec, avec un vent modéré. Côté circuit, la course à pied se faisait sur une boucle de 2,5km assez vallonnée et aux revêtements variables (macadam, pavé, petits sentiers). Pour le vélo, 2 boucles de 8km avec pas mal de faux-plats montants au début, une portion très roulante et une longue côte. Ce fut également agréable de retrouver de vieilles connaissances Clin d'œil au milieu d'un bon peloton de 120-130 athlètes. Comme "redouté", le départ a été très rapide surtout qu'il était en descente. J'ai réussi à trouver une allure de "confort", mais le manque de rythme se faisait sentir Langue tirée ! Après les 5km de CAP, j'étais en 3ème position mais je suis sortie du parc à vélo en même temps que la seconde. Mais à vélo, elle m'a vite réglé mon compte... Un véritable TGV 8) ! Faut dire que le premier tiers du circuit privilégiait les coureurs puissants, ce qui est loin d'être mon cas. J'étais mieux dans la longue ascension. Malgré le peu d'entraînement vélo, j'ai tourné à plus ou moins 35km/h. Par contre, le final ne s'est pas déroulé comme j'espérais Déçu. Je loupe ma transition vélo-CAP. Pour une raison que j'ignore encore, je valse au tapis en descendant de vélo et je retombe sur le genou et l'épaule. De prime abord, rien, juste des plaies superficielles au genou. Je me relève, ramasse mon vélo et court jusqu'à mon emplacement dans le parc à vélo. Au moment où je change de chaussures, "cloc" au-dessus de l'épaule et une douleur qui s'installe progressivement... J'avais tout compris... Fracture de la clavicule gauche. J'ai terminé le duathlon dans l'ambulance pour les urgences Déçu. Dommage, j'avais de bonnes sensations et j'étais super satisfaite de pouvoir reprendre les entraînements. Vendredi, je passe sur le billard pour mettre une plaque-vis et accélérer la guérison, car je n'ai pas le temps (au niveau professionnel prioritairement et sportif) d'attendre qu'un (hypothétique) cal vienne se former sur une fracture déplacée en 3 fragments... À suivre Clin d'œil...

20/04/2013

Super semaine :)

Lundi, c'était repos ou vélo sur rouleaux pour une mini-séance en mode relax Sourire.  Avant cela, j'avais réceptionné mon colis afin d'améliorer mon vélo, un pédalier double plateaux (il était équipé d'origine en triple plateaux, bof pour un route Déçu) Shimano Ultegra comme ça j'étais certaine de ne pas devoir changer le boîtier de pédalier (ce domaine-là étant plus complexe...) et deux plateaux Rotor Q-ring Rigolant.  Et hop, clés Allen et autres pour démonter et remonter...  Après, j'ai testé mon montage et mon réglage du dérailleur avant sur les rouleaux. 

Mardi, j'ai profité de mon horaire mi-temps pour aller courir vers 13h sous le soleil Cool.  J'ai été arpenté des chemins que je parcourais régulièrement auparavant.  A cela, je remarque que je ne suis plus au même niveau, un petit manque d'entraînement...  Mais une chose était en phase de confirmation, l'acupuncture a l'air d'avoir un effet bénéfique sur mon articulation arthrosique Bouche cousue.

Mercredi, une séance de fractionnés à Nivelles.  La même (sans me tromper) que mercredi passé, mais pas tout à fait sur le même tempo.  Cela allait faire mal ! Finalement, après avoir expliqué à Fernand que ça n'avait pas été aisé la semaine précédente, il m'a autorisé de faire la première série sur un rythme moins élevé.  Mais la seconde série, fallait respecté les chronos ! J'ai terminé cet entraînement de fractionnés avec pas mal d'acide lactique et le moteur qui est monté jusqu'à 189 puls/min, ça faisait vraiment longtemps Langue tirée...

Jeudi, vélo au programme.  J'ai été rouler en soirée afin de tester les plateaux Q-ring sur la route et surtout vérifier si le réglage (compromis car manette 3 vitesses à switcher en 2) était satisfaisant.  Rien à dire, avec ces plateaux fini le point mort, le pédalage est nettement plus fluide.  Par contre, j'ai déraillé deux fois vers l'extérieur et une fois la chaîne n'est pas bien redescendue sur le petit plateau.  Va falloir trouver une amélioration et surtout m'adapter à la manière de "manipuler" mon levier de vitesse.  J'ai roulé "gentillement" car j'avais une petite douleur à l'arrière de la cuisse gauche, la sacro-iliaque était bloquée (plus l'habitude de séance aussi dynamique comme celle de mercredi).

Vendredi, une nouvelle séance d'acupuncture pour finaliser l'effet positif qui est en train de s'installer.  Au passage, un petit traitement pour les ischios douloureux.  Ensuite, je n'ai pas eu le temps d'aller m'entraîner.  Tout d'abord, par prudence j'aurais été refaire du vélo et non de la course à pied.  Et puis, il y avait la remise des challenges hivernaux au CABW, et à mon grand étonnement, j'étais classée avec 4 cross (le minimum qu'il faut faire).  Sympa, j'ai reçu un T-shirt technique au même design que le nouveau maillot du club (changement de sponsor, donc...) pouvant donc être porté en compétition.

Aujourd'hui, plus qu'une petite gêne au niveau sacro-iliaque et ischios.  Programme vélo cool où visiblement j'ai trouvé le compromis, je n'ai pas déraillé une seule fois Sourire.  Par contre, beaucoup de vent et pas très chaud sur le vélo, et pourtant le soleil était de la partie. 

Une super semaine, puisqu'il n'y a que du positif par rapport à cette pubalgie, j'arrive à m'entraîner correctement et ce, sans devoir absorber des AINS, que demander de plus ? Rien, c'est cool Cool...

15/04/2013

Poursuite de entraînements

Après ma séance de fractionnés sur piste, l'entraînement du jeudi consistait à faire du vélo cool.  On ne change pas les vieilles habitudes Clin d'œil...  Et je ne sais plus trop bien pour quel motif, mais je n'avais pas l'opportunité de faire un aller-retour maison-boulot, et au soir, je n'avais pas envie de me coltiner 1h de rouleaux.  Donc, la séance est passée à la trappe Déçu.

Vendredi, course à pied au programme.  Mais avant, j'ai été chez l'acupuncteur.  Quitte à me faire c...r avec cette pubalgie qui devrait (en théorie) évoluer vers un stade indolore (dans combien de temps ?), j'ai décidé de tester des traitements alternatifs.  Et l'acupuncture faisait partie des techniques que je n'avais pas encore expérimentées.  Lors des 3 premières séances, il a traité un problème chronique, rien senti de particulier si ce n'est qu'à la seconde et troisième séances, j'étais boostée en sortant de là.  Encore mieux que les boissons énergisantes Rigolant...  Et ce vendredi, c'était la dernière tentative, et vu l'imbrication des symptômes, il voulait traiter pour un problème aigu.  Si pas de résultat = STOP.  Et comme je ne savais pas faire autrement que de m'entraîner après la séance d'acupuncture, j'ai été courir sur le tapis tout en sachant que j'allais devoir monter dans les vitesses et avoir l'impression d'être un hamster dans sa roue Bouche cousue...

Samedi, entraînement vélo identique à celui du samedi précédent avec un début et une fin super cool et au milieu, de l'endurance avec carte blanche pour les côtes.  La veille au soir, j'avais encore apporté quelques modifications à mon Specialized : changement de potence, ajout d'un guidon aéro et (encore) changement de la position de la selle.

IMG_0598.jpg

Go for duathlon Clin d'œil (peut-être).

Et j'avoue que équipé ainsi, j'ai voulu tester ce qui me restait sur une bécane, en mémoire du vieux temps Innocent.  Il m'a fallu à peu près 2-3 minutes pour m'habituer à rouler avec les bras posés sur le guidon aéro (ça modifie pas mal la stabilité), mais ça ne s'oublie pas Clin d'œil...  Malheureusement, samedi matin, il y avait pas mal de vent qui ralentissait la progression, mais sur une route un peu abritée, j'ai tracé à 40km/h sur le plat en 39x15.  L'ivresse de la vitesse Langue tirée (lol).

Dimanche, sortie course à pied assez conséquente, peut-être la plus longue depuis ma reprise, et en plus très dynamique.  Mais avant, promenade avec les Cockers pendant une bonne heure pour 4kms dans les champs.

IMG_0569.jpg

De ce fait, j'ai démarré l'entraînement à 10h, ce qui voulait dire que la piste de Braine n'allait sûrement pas être "libre" (peut-être occupée par le club d'athlé ou un match de foot).  J'ai transformé cette séance de fractionnés en fartlek en prenant la direction de la forêt de Soignes (ah, ça faisait très longtemps !).  Le vent était à nouveau de la partie et franchement gênant, surtout que j'avais fait mon tour en fonction de la partie très dynamique afin de pouvoir la réaliser sur un terrain stabilisé voire sur la route.  Et les 3 derniers "fractionnés", c'était vent de face en faux-plat montant Langue tirée, les pulsations sont bien montées ! Et j'ai eu droit à une double attaque de buse (cela ne fera que la deuxième fois après Butgenbach il y a 2 ans) du côté de la Guaillemarde, pas sympa la bestiole mais elle protégeait sûrement son nid et je passais sous son arbre...

Ce week-end, même après le vélo, la pubalgie m'a dérangé.  Mais étonnamment, la séance de dimanche s'est déroulée avec des douleurs "voyageantes" mais pas de sensation de raideur.  Et au soir, lorsque j'ai été dormir, plus aucune douleur Sourire juste une petite gêne.  L'acupuncture aurait-elle fait de l'effet ? Ce serait vraiment génial, nettement moins nocif qu'une infiltration.  Ce sera à confirmer, je dois rappeler l'acupuncteur pour voir de la suite du traitement.  Wait and see Cool... 

10/04/2013

Test et plan d'entraînement

Comme prévu, dans la première semaine du mois d'avril, j'ai été faire un test à Nivelles.  Test de terrain classique sur la piste.  En conclusion, j'ai perdu un peu en endurance (par manque de spécifique course à pied dixit Fernand) et perdu légèrement en puissance aérobie.  Suite à ce test, Fernand a établi un plan d'entraînement, mais je lui ai mis aucun objectif.  Avant tout, c'est m'entraîner pour moi-même, essayer de prendre du plaisir.  Ensuite retrouver un bon niveau si cela est possible et ensuite on avisera Clin d'œil...

Pour les entraînements course à pied pas trop longs et pas trop intensifs, j'essaie de courir sur le tapis de course.  Pour les séances "vélo", ou j'enfourche le VTT pour le traditionnel aller-retour maison-boulot, ou mon vélo de course.  La dernière séance vélo de route, je l'ai vraiment appréciée.  Je pense que le changement de la position de la selle a été bénéfique, je me sentais nettement mieux, meilleure position sur le vélo et surtout au niveau du pédalage où j'avais l'impression d'être plus efficace.

Aujourd'hui, j'ai été toucher le tartan.  Cela faisait un bail Surpris...  Et j'ai vraiment perdu le rythme de la piste ! Primo, les chronos demandés par Fernand sont inhabituels, secundo ma condition n'est pas au top et tertio, j'ai débuté les fractionnés sur piste dans le noir puisque j'ai démarré l'entraînement à 6h du mat' (une vieille habitude Sourire).  En final, j'ai foiré la première partie de l'entraînement et mon Polar la seconde Langue tirée...  Pas grave !