20/10/2013

Ekiden de Bxl

Samedi après-midi, l'Ekiden de Bruxelles se déroulait sur le plateau du Heyzel, comme les années précédentes.  Cette année, plus de 1500 équipes au départ, ce qui voulait dire énormément de monde 1500x6=9000 Surpris.

Côté parcours, encore des changements par rapport à 2012.  Départ et arrivée, ainsi que zones de relais sur la piste du stade Roi Baudouin, ça c'était inchangé Sourire.  Mais à nouveau des changements du côté du parc et de l'avenue du Gros Tilleul.  Cette fois-ci, on empruntait à nouveau le petit sentier qui longe la ligne de métro mais au bout du sentier, nous ne tournions pas à droite pour s'engager dans la côte du parc mais à droite où l'on courrait sur plus de 100m pour faire un demi-tour et repartir vers la côte.  Dans le parc, idem que 2012 sur des chemins sinueux.  A la sortie du parc, là, on tournait à droite à la place de gauche pour remonter l'avenue du Gros Tilleul sur environ 150m et faire un demi-tour pour reprendre la direction de l'Atomium et le stade Roi Baudouin.

Côté météo, plutôt bizarre. Très venteux, comme souvent, mais à l'ombre dans les tribunes du stade, il faisait frais alors qu'au soleil, il faisait plutôt lourd.  Le temps est resté sec, mais ces conditions météo n'étaient pas vraiment idéales, 18°C après avoir eu de la pluie et des températures de l'ordre des 12-13°C, c'était plutôt dur à gérer.

Fernand avait engagé 3 équipes masculines et 2 équipes féminines.  Chez les hommes, un absent dans l'équipe 1, donc un de l'équipe 2 a dû remonter, un de l'équipe 3 a dû remonter dans l'équipe 3, et finalement l'équipe 3 a pu être complétée. La chaise musicale Rigolant...  Bon, chez les filles ce n'était pas mieux avec une absente de dernière minute, mais la réserve était là Clin d'œil.

Côté équipe 1 filles, une équipe bien renforcée avec l'arrivée de Mathilde Hanuise, Catherine Martens et Stéphanie Barnes.  Ainsi, le niveau de l'équipe était plus homogène avec 4 athlètes qui valent entre 17'30-18' sur 5km et 36'30"-38' sur 10km.

Déroulement de la course :

Notre première relayeuse, Mathilde Hanuise devait parcourir 5km.  Elle a très bien tourné sur ce premier relais, en étant au coude à coude avec l'équipe grande favorite chez les femmes, le DCLA (Leuven). Elle a remis le takushi (écharpe témoin) à Catherine Martens, qui a son tour devait courir 10km soit deux tours.  Catherine a réussi à maintenir la première place, mais sans réellement creuser un écart conséquent.  Les deux premières athlètes de Louvain, je ne les reconnaissais pas et de toute évidence ce n'était pas l'équipe habituelle.  Qu'est-ce que cette équipe allait nous réserver ? J'imaginais que l'artillerie lourde serait pour la fin Rigolant...

Catherine a remis le témoin à Céline, une de nos jeunes athlètes Clin d'œil.  Evidemment, ce relais, je n'y ai pas assisté puisque j'étais à l'échauffement...  Céline m'a remis le témoin avec 25m d'avance sur le DCLA.  Mais comme j'avais supposé, le DCLA commençait à hausser le niveau.  Mon adversaire sur ce relais, Veerle Van Linden, pas vraiment la même catégorie Clin d'œil.  L'an dernier, elle avait couru quasi 3' plus vite que moi sur ce même relais.  Mais qu'importe, j'ai tenté de la suivre avec le risque de me griller Bouche cousue ! Pour cela, j'ai dépassé Ria Thienpondt qui courait pour une société et non son club d'athlé, et me voilà sur les talons de Veerle.  J'ai réussi à faire illusion pendant environ 3km, ensuite, elle grapillait du terrain petit à petit et surtout sur les portions plates ou descendantes, pas tellement dans les côtes.  Après un tour, j'accusais un retard de 25-30", ce qui fait que je n'avais plus Veerle en point de mire vu la foule sur le parcours.  Dans le second tour, les sensations n'étaient pas vraiment terribles, j'avais trop chaud, le nez bouché (vive la fin du rhume Criant) et les jambes n'étaient pas d'avis à "travailler".  Au final, j'ai remis le témoin à Julie en seconde position avec 50-60" de retard sur Louvain.  Au final de mon relais, je rend moins de temps à Veerle, mais je suis sûre que ce n'est pas moi qui ai claqué un super chrono vu mes sensations Incertain...

1384249_10202300980630032_643707077_n.jpg

Quelque part sur le parcours Rigolant...

Pour le relais de Julie, pas de changement de position.  Il faut dire que les écarts étaient faits, Louvain devant qui avait monté en puissance et l'AVR était nettement plus en retrait donc pas de risque de perdre notre seconde place Clin d'œil.

Dernière fusée pour Louvain, Sigrid Vander Bempt, également une athlète de haut niveau qui intègre le top 5 de la Crosscup.  Et dernière fusée pour le CABW, Stéphanie Barnes qui ne pouvait pas aller rechercher une fille comme Sigrid.

Beau résultat, comme prévu par Fernand, une seconde place derrière le DCLA qui domine ces championnats de Belgique d'Ekiden depuis de longues années, l'AVR complète le podium.

1383968_10202301005110644_458136625_n.jpg

Le podium.

988309_10202301004430627_1102353848_n.jpg

Notre équipe : Céline, Julie, Stéphanie, Catherine, Mathilde et moi Sourire.

Clubs d'athlétisme
1. DCLA Dames 2h36:29 
2.  CABW Filles 2h40:28
3. AV Roeselare 2h46:52

Ce chrono correspond également à un nouveau record club Sourire.

Chez les hommes, l'équipe 1 homme termine également à la seconde place Rigolant.

Clubs d'athlétisme
1. Yellow Armada 1 - AC Hamme 2h15:03
2. CABW Boys 1 2h16:39
3. AC Geraardsbergen 2h20:11

Tous les résultats en détails sur : www.chronorace.be (à partir de lundi)

Commentaires

beau résultat!! Belle équipe! Que demander de plus? A oui: "CASSE TOI LE RHUME",-)

Écrit par : robert72 | 25/10/2013

Les commentaires sont fermés.