28/10/2013

Crosscup Relays Gand

Il y a 10 mois, j'avais décidé de stopper la course à pied à cause d'une pubalgie que je traînais depuis 2 ans et demi En pleurs.  Mais le virus était toujours présent...  Après un arrêt de 3 mois environ et après avoir consulté un autre médecin du sport, j'ai tenté de reprendre l'entraînement course à pied tout en jonglant avec diverses thérapies pour juguler les douleurs.  Finalement, c'est l'acupuncture qui m'a fait sortir de cet engrenage infernal, bien que de temps en temps un petit AINS aide encore mieux Clin d'œil.

A ce moment-là, je n'ai pu m'entraîner que sur 6 semaines et la forme était vraiment nulle Bouche cousue.  Mais pas moyen d'approfondir suite à une chute à vélo qui m'a mise out pendant 6 semaines.  Après, le seul sport que je pouvais pratiquer vu la complication au niveau de l'épaule, la course à pied.  Et à partir de mi-juin, j'ai tout fait à l'envers Rigolant ! D'abord, une préparation pour le marathon, ensuite descente sur 10km, et ce week-end, c'était carrément du cross sur 1500m...  Chercher l'erreur Langue tirée !

Ce dimanche 27 octobre, la saison cross s'ouvrait avec la Crosscup Relays de Gand.  Cross que j'avais déjà fait auparavant.  Mais cette année, j'avais signalé à Fernand qu'il était peu probable que je fasse du cross à cause de cette pubalgie.  Et puis, j'ai encore du mal à évaluer mon niveau de forme et à me fixer des objectifs sur du plus long terme.  Fernand avait donc constitué une équipe en seniores femmes avec Sophie Detienne, Mathilde Hanuise et Stéphanie Barnes.  Mais Mathilde n'était pas au courant et donc ne savait pas donner une réponse claire quant à sa participation.  Pour éviter toute surprise de dernière minute, Fernand est venu me demander si je voulais bien participer au relais.  J'ai répondu par l'affirmative...  Dangereux, je commence à y reprendre goût Clin d'œil...

C'est ainsi que dimanche, j'ai pris la direction de Gand.  

Côté météo, plutôt tempétueux, donc des bourrasques de vent, un vent bien soutenu et une alternance de nuages, pluie et soleil.  

Côté parcours, très peu de boue et dans l'ensemble pas de réels changements, si ce n'est que le départ se faisant en ligne droite et non avec une virage en S après 100m.  Le début du tour, très sinueux mais sur gazon, toujours le passage sur la plage (qui peut bien casser le rythme) et un final sur gazon.  Les distances pour les seniores femmes : 1000m-1500m-3000m.

Côté concurrence, le niveau était un peu moins élevé que les années précédentes.  Certaines bonnes athlètes étaient absentes et pas mal de transferts également, ce qui fait que certains clubs étaient déforcé.  Ce qui voulait dire, course plus ouverte Sourire.

Sur la ligne de départ, une cinquantaine d'équipes.  Sophie était notre première relayeuse à s'élancer pour le relais de 1000m.  D'emblée, l'athlète du DCLA a pris les devants pour imprimer un bon tempo.  Sophie devra remonter quelques athlètes pour se positionner en seconde position.  Position qu'elle maintiendra jusqu'au passage dans le sable où elle a éprouvé énormément de difficultés pour s'en extirper.  A ce moment-là, le DCLA et une athlète du ACHamme (je crois) avec une petite avance d'une trentaine de mètres sur un peloton de cinq athlètes.

Sophie m'a transmis le témoin en cinquième position Sourire.

SAM_0192.JPG

Sophie au départ.

Je me suis élancée pour mon relais de 1500m, soit un tour complet du circuit.  J'ai hésité avant de sortir du groupe vu la présence d'Eole.  Je suis restée en 2e position du peloton (soit 4e de la course) pendant 300-400m, ensuite le tempo se tassait un peu, donc j'ai pris le commandement de ce groupe.  Mon but n'était pas de larguer mes adversaires à ce moment-là, les difficultés n'arrivant que sur la fin de ce circuit avec d'une part la plage et le vent.  Fallait en garder sous la semelle Clin d'œil...  J'étais en seconde position avec Sigrid Vanden Bempt en point de mire, et le reste du groupe sur le porte-bagage.  Je ne connaissais pas mes adversaires mais il y avait des risques que ce soient des spécialistes de 1500-3000m avec une bonne petite vitesse de pointe pour le sprint final.  Le passage du sable, nickel, je reste en tête du groupe.  Ensuite, il reste 300m environ, j'ai commencé à accélérer, une athlète a tenté de me dépasser avant le virage à 180°, mais j'ai fait l'effort pour éviter qu'elle ne passe à la corde.  Je lui ai encore "fermer la porte" en début de ligne droite pour le sprint final.  Finalement, il n'y aura qu'une athlète du ACHL qui me devancera de quelques mètres Sourire.

J'ai remis le témoin en 3e postion à Stéphanie.

SAM_0193.JPG

Début de mon relais.

Il ne restait plus qu'à Stéphanie d'assurer Clin d'œil, ou presque...  Car sur ce dernier relais, il y avait de grosses pointures.  Zénobie Vangansbeke a pris un départ très rapide, Stéphanie la suivant de près, mais derrière l'AVR était représenté par Veerle Dejaeghere.  Dans le premier tour, les places sont restées inchangées, mais dès le début du second tour, Veerle a allongé la foulée et fameusement accéléré le rythme.  Finalement, Veerle est passée 2 et Zénobie 4.  Tout bon pour nous, Stéphanie est restée en 3e position.  Elle a vraiment assurée Sourire.

SAM_0196.JPG

Stéphanie au début du second tour.

Classement final : 3e SourireRigolantSourire, super génial !

1380522_10151943843993252_681022691_n.jpg

Le podium : DCLA 1e, AVR 2e et CABW 3e Rigolant.

Les résultats sur : http://www.chronorace.be

CC relays Gand.jpg

CC relays Gand 2.jpg

Les scolaires garçons ont également ramené le bronze et les juniores filles échouent au pied du podium.  Super résultat pour Fernand Sourire.

26/10/2013

Un peu de retard :(

Lundi, repos.
Mardi, j'ai su profiter des derniers rayons de soleil de cette belle journée d'été indien. Un entraînement bien dynamique au milieu des champs. Côté sensation, ce n'était pas top, encore de la fatigue de la course du week-end et du rhume...
Mercredi, direction Nivelles pour un entraînement sur piste. Après l'échauffement en groupe, j'ai fait le reste de la séance en solitaire. Même programme que mercredi passé, mais en plus rapide :). La séance s'est bien déroulée, juste le mollet droit qui rouspétait un peu comme toujours sur la piste... En fin d'entraînement, Fernand m'a engagée pour la Crosscup Relays de Gand, ce qui n'était pas prévu à l'origine.
Jeudi, gros coup de mou... Que ce soit au boulot ou pour aller m'entraîner. Finalement, pas d'entraînement.
Vendredi, toujours ce fond de fatigue :(... Sûrement les suites du rhume ? Il est terminé mais j'ai vraiment difficile de récupérer.
Aujourd'hui, pour le moment pas du tout le programme prévu...

20/10/2013

VTT

Ce matin, j'avais quelques séquelles de la course de la veille, essentiellement au niveau musculaire.  Les mollets étaient un peu courbaturés.  Au programme, un entraînement de récupération active.  Fernand avait mis VTT, donc pourquoi pas retenter une sortie sur cet engin.  La fois précédente où j'avais testé le VTT, c'était il y a une quinzaine de jours pour faire l'aller-retour maison-boulot et l'épaule plus que la clavicule n'avait pas apprécié.  J'ai pris la direction des champs pour pédaler relax au milieu de la nature, tout en faisant gaffe de ne pas me prendre une gamelle, car les chemins étaient assez boueux par endroits...  Finalement, pas de douleur au niveau de l'épaule, comme quoi malgré que je ne remarque pas de réels progrès, il y a des choses qui s'améliorent Rigolant.  Vraiment, j'ai apprécié ce petit entraînement VTT, y'avait longtemps Clin d'œil...

Ekiden de Bxl

Samedi après-midi, l'Ekiden de Bruxelles se déroulait sur le plateau du Heyzel, comme les années précédentes.  Cette année, plus de 1500 équipes au départ, ce qui voulait dire énormément de monde 1500x6=9000 Surpris.

Côté parcours, encore des changements par rapport à 2012.  Départ et arrivée, ainsi que zones de relais sur la piste du stade Roi Baudouin, ça c'était inchangé Sourire.  Mais à nouveau des changements du côté du parc et de l'avenue du Gros Tilleul.  Cette fois-ci, on empruntait à nouveau le petit sentier qui longe la ligne de métro mais au bout du sentier, nous ne tournions pas à droite pour s'engager dans la côte du parc mais à droite où l'on courrait sur plus de 100m pour faire un demi-tour et repartir vers la côte.  Dans le parc, idem que 2012 sur des chemins sinueux.  A la sortie du parc, là, on tournait à droite à la place de gauche pour remonter l'avenue du Gros Tilleul sur environ 150m et faire un demi-tour pour reprendre la direction de l'Atomium et le stade Roi Baudouin.

Côté météo, plutôt bizarre. Très venteux, comme souvent, mais à l'ombre dans les tribunes du stade, il faisait frais alors qu'au soleil, il faisait plutôt lourd.  Le temps est resté sec, mais ces conditions météo n'étaient pas vraiment idéales, 18°C après avoir eu de la pluie et des températures de l'ordre des 12-13°C, c'était plutôt dur à gérer.

Fernand avait engagé 3 équipes masculines et 2 équipes féminines.  Chez les hommes, un absent dans l'équipe 1, donc un de l'équipe 2 a dû remonter, un de l'équipe 3 a dû remonter dans l'équipe 3, et finalement l'équipe 3 a pu être complétée. La chaise musicale Rigolant...  Bon, chez les filles ce n'était pas mieux avec une absente de dernière minute, mais la réserve était là Clin d'œil.

Côté équipe 1 filles, une équipe bien renforcée avec l'arrivée de Mathilde Hanuise, Catherine Martens et Stéphanie Barnes.  Ainsi, le niveau de l'équipe était plus homogène avec 4 athlètes qui valent entre 17'30-18' sur 5km et 36'30"-38' sur 10km.

Déroulement de la course :

Notre première relayeuse, Mathilde Hanuise devait parcourir 5km.  Elle a très bien tourné sur ce premier relais, en étant au coude à coude avec l'équipe grande favorite chez les femmes, le DCLA (Leuven). Elle a remis le takushi (écharpe témoin) à Catherine Martens, qui a son tour devait courir 10km soit deux tours.  Catherine a réussi à maintenir la première place, mais sans réellement creuser un écart conséquent.  Les deux premières athlètes de Louvain, je ne les reconnaissais pas et de toute évidence ce n'était pas l'équipe habituelle.  Qu'est-ce que cette équipe allait nous réserver ? J'imaginais que l'artillerie lourde serait pour la fin Rigolant...

Catherine a remis le témoin à Céline, une de nos jeunes athlètes Clin d'œil.  Evidemment, ce relais, je n'y ai pas assisté puisque j'étais à l'échauffement...  Céline m'a remis le témoin avec 25m d'avance sur le DCLA.  Mais comme j'avais supposé, le DCLA commençait à hausser le niveau.  Mon adversaire sur ce relais, Veerle Van Linden, pas vraiment la même catégorie Clin d'œil.  L'an dernier, elle avait couru quasi 3' plus vite que moi sur ce même relais.  Mais qu'importe, j'ai tenté de la suivre avec le risque de me griller Bouche cousue ! Pour cela, j'ai dépassé Ria Thienpondt qui courait pour une société et non son club d'athlé, et me voilà sur les talons de Veerle.  J'ai réussi à faire illusion pendant environ 3km, ensuite, elle grapillait du terrain petit à petit et surtout sur les portions plates ou descendantes, pas tellement dans les côtes.  Après un tour, j'accusais un retard de 25-30", ce qui fait que je n'avais plus Veerle en point de mire vu la foule sur le parcours.  Dans le second tour, les sensations n'étaient pas vraiment terribles, j'avais trop chaud, le nez bouché (vive la fin du rhume Criant) et les jambes n'étaient pas d'avis à "travailler".  Au final, j'ai remis le témoin à Julie en seconde position avec 50-60" de retard sur Louvain.  Au final de mon relais, je rend moins de temps à Veerle, mais je suis sûre que ce n'est pas moi qui ai claqué un super chrono vu mes sensations Incertain...

1384249_10202300980630032_643707077_n.jpg

Quelque part sur le parcours Rigolant...

Pour le relais de Julie, pas de changement de position.  Il faut dire que les écarts étaient faits, Louvain devant qui avait monté en puissance et l'AVR était nettement plus en retrait donc pas de risque de perdre notre seconde place Clin d'œil.

Dernière fusée pour Louvain, Sigrid Vander Bempt, également une athlète de haut niveau qui intègre le top 5 de la Crosscup.  Et dernière fusée pour le CABW, Stéphanie Barnes qui ne pouvait pas aller rechercher une fille comme Sigrid.

Beau résultat, comme prévu par Fernand, une seconde place derrière le DCLA qui domine ces championnats de Belgique d'Ekiden depuis de longues années, l'AVR complète le podium.

1383968_10202301005110644_458136625_n.jpg

Le podium.

988309_10202301004430627_1102353848_n.jpg

Notre équipe : Céline, Julie, Stéphanie, Catherine, Mathilde et moi Sourire.

Clubs d'athlétisme
1. DCLA Dames 2h36:29 
2.  CABW Filles 2h40:28
3. AV Roeselare 2h46:52

Ce chrono correspond également à un nouveau record club Sourire.

Chez les hommes, l'équipe 1 homme termine également à la seconde place Rigolant.

Clubs d'athlétisme
1. Yellow Armada 1 - AC Hamme 2h15:03
2. CABW Boys 1 2h16:39
3. AC Geraardsbergen 2h20:11

Tous les résultats en détails sur : www.chronorace.be (à partir de lundi)

18/10/2013

De la course à pied, des rouleaux

Finalement, mardi même pas d'entraînement Déçu...  J'étais pourtant en congé, mais la journée fut bien chargée.

Mercredi, j'ai pris la direction de Nivelles.  Et comme prévu, la pluie est arrivée en fin de journée, météo ne s'était pas trompée Incertain.  Et en plus de la pluie, le vent était également de la partie.  Tous les ingrédients pour rendre une séance de fractionnés sur piste un peu plus hard Clin d'œil.  Avant le plat de résistance, petit échauffement dans le parc avec le groupe.  Ensuite, chacun avait son programme et ma compagne d'entraînement n'était pas là, donc j'ai tourné sur l'anneau en solitaire.  Au programme, des fractionnés longs suivi d'autres fractionnés longs mais plus courts que les deux premiers et surtout beaucoup plus rapides Surpris.  Et malgré les conditions pas terribles, la fin du rhume et mon sweat lesté (Rigolant), j'ai super bien tourné avec des sensations du tonnerre et une FC relativement basse par rapport à l'intensité de l'effort.  Que demander de plus ?

Jeudi, programme récupération active sous forme "rouleaux" en mode relax en moulinant bien.

Aujourd'hui, en théorie c'était un petit peu de rouleaux suivi de course à pied.  Mais RV chez le kiné oblige, je n'avais pas le temps de tout faire, donc j'ai fait la partie course à pied.  Juste un petit entaînement en endurance relax.  J'ai fait quelques détours via petites rues et servitudes entre la maison et le kiné.  Les sensations étaient assez neutres, je sentais que c'était la fin de la semaine Clin d'œil...

15/10/2013

Entrainement dominical

Changement complet côté météo, peut-être pas au niveau des températures, ça avait déjà vachement rafraîchi la veille, mais c'était le retour de la pluie même de la drache et du vent.

Finalement, à l'heure où je me suis décidée d'aller courir (après mûres réflexions par rapport au rhume), il ne pleuvait plus.  Il faisait juste hyper humide, et le vent soufflait à décorner les boeufs Rigolant...  Direction les champs avec première intention de faire cet entraînement de manière écourtée.  Et finalement, mes tours et détours, et surtout mes sensations ont fait que j'ai fait l'entraînement annoncé, mais en version très boueuse.  Juste pour rappeler que la saison des labourés arrive à grands pas Incertain...

Lundi, repos.

Aujourd'hui, ce sera entraînement mais quand, où ? Sais pas encore Bouche cousue...

12/10/2013

Un gros coup de frein 8(

P....n de rhube ! Avec l'automne qui s'installe bien, les virus débarquent en force... Et j'en ai chopé quelques-uns... Résultat, un gros coup de frein dans les entraînements.
Lundi, repos comme quasiment tout le temps.
Mardi, premier signe du refroidissement, mal de gorge et grosse "panne"d'énergie. Pas d'entraînement.
Mercredi, toujours mal de gorge, mais un peu plus de tonus. J'ai hésité, training or not training ? Finalement, j'avais tout de même envie de bouger, donc j'ai fait ma séance prévue sur le tapis de course dans le garage. Normalement, c'était fractionnés sur piste, que j'ai essayé de transposer sur le tapis, que j'ai dû pousser quasi à fond... Après cet effort, je me sentais super bien :).
Jeudi, toujours mal de gorge... Point de VTT ou rouleaux, car au soir, le nez a commencé à se mêler à ce tableau d'infection virale.
Vendredi, la gorge nettement mieux mais pas le pif ! Grrr.... Et repos.
Aujourd'hui, ça va un petit peu mieux, ce qui fait que j'ai fait une séance de rouleaux dans le jardin afin de profiter du soleil, qui chauffait l'atmosphère :). Toujours aussi rasoir comme entraînement, mais l'épaule préfère cela que le VTT. J'ai viré mon vieux Tacx qui devait avoir entre 25 et 30 ans et dont le cylindre commençait à être vachement usé. Je l'ai remplacé par un autre Tacx, le Satori, quasi identique que le précédent, sauf que le système de résistance fonctionne à présent correctement. Sur l'ancien, je pense que le câble devait être grippé car je n'arrivais à mouliner que sur un 36x15, vachement petit comme développement, et en plus je bousillais complètement le pneu.
Pourvu que ce rhume soit une histoire ancienne d'ici la semaine prochaine.

06/10/2013

Fin de la semaine

Vendredi, un programme très dynamique. J'ai été courir entre le boulot et la séance de rééducation, autrement dit vers 16h30. Météo très agréable avec du soleil, un petit vent tiède. J'ai été arpenté les chemins de remembrement ainsi que quelques servitudes. Les sensations étaient top :).
Samedi, récupération active, et pour préserver la mécanique, j'ai fait des rouleaux au fond du garage. Option quasi obligatoire puisque je le suis entraînée avant d'aller bosser.
Ce matin, entraînement à 7h30 vu que c.etait mon weekend de garde. Vu la longueur de la séance, j'ai pris la direction de la forêt de Soignes. Bon circuit, après l'échauffement je devais courir assez rapidement sur une portion vallonnée, ce qui fut le cas. Par contre pas top la météo, il y avait du brouillard et donc pas mal d'humidité. Sinon, les jambes ont très bien tourné.
Pour le moment, ça va plutôt bien, excepté l'épaule toujours enraidie, qui mettra encore quelques mois avant de me laisser la possibilité de bouger plus librement, et surtout de récupérer de la force.

03/10/2013

Endurance, fractionnés et VTT

Lundi, repos.
Mardi, toujours un programme très serré... Résultat, j'ai fait mon entraînement course à pied sur le tapis de course dans le garage, et en version un peu raccourcie... La course du weekend était oubliée, ça tournait vachement bien sur le tapis, ça change de ma reprise. Au mois de juin, à peine 10km/h avec 1,5% d'inclinaison à 140 pulsations/minute en moyenne, et mardi 11,3km/h avec 2% d'inclinaison à 135 puls de moyenne. Tout bon ;).
Mercredi, direction Nivelles. En théorie, j'aurais dû faire un test de terrain, mais finalement Fernand avait la réponse par rapport à mon état de forme, la course de samedi. Donc pas de test, mais un entraînement similaire à celui de mercredi passé. À l'exception, que nous avons couru juste à 2, Catherine et moi, les jeunes ayants eu trop dur la semaine dernière. J'ai eu tout de même un bon fou rire, lorsqu'une famille de rats avait décidé de prendre le chemin comme terrain de jeu et garde-manger, ma comparse a déjà quelques soucis avec les oies et les canards, mais avec les rongeurs c'est quasi incontrôlable... Un truc pour la faire courir plus vite (lol).
Aujourd'hui, j'ai tenté l'aller-retour maison-boulot en VTT. Une première depuis ma chute. Il faut dire qu'un certain moment, je m'interrogeais sur le bien-fondé de cette idée folle d'enfourcher le VTT pour aller au boulot. Simplement, car l'épaule n'avait pas l'air d'apprécier ce genre d'exercices, des douleurs commençants à s'installer. Finalement, je ferai un petit tour de 30' par monts et par vaux pour arriver au boulot. Pour le retour, pareil, l'épaule se manifestait et donc la sagesse me disait de ne pas faire trop de détours, 25' pour rentrer toujours en passant par les champs. Après, petit tour chez le kinésithérapeute, et la "folie" de la journée a été plutôt bénéfique pour l'épaule puisque d'emblée nous étions à 90° d'élévation. Mais vraiment difficile de passer ce cap, grrr...