07/11/2013

Endurance et fractionnés

Mardi, entraînement en fin d'après-midi, ce qui voulait dire que la fin de l'entraînement allait se faire dans le noir.  J'ai pris la direction des champs tant qu'il faisait encore clair.  Après 25 minutes de crapahutage dans la boue, j'ai dû sortir des champs et commencer à arpenter les rues de Lasne et environ.  Et là, c'était les pavés lasnois, mouillés et glissants Bouche cousue.  Pas le meilleur plan, je risquais de la payer les heures voire les jours qui suivent du côté de la pubalgie.  Et ça n'a pas manqué Criant ! Du coup, j'ai tapé dans l'arsenal thérapeutique…  Sinon, la météo n'était pas terrible évidemment, frais et pluvieux, un temps de novembre...

Mercredi, direction Nivelles en soirée pour un entraînement sur piste.  Toujours cette météo m…..que, mais avec des températures un peu plus douces et le vent qui a forci tout au long de l'entraînement.  Echauffement dans le parc avec les jeunes, qui s'est transformé en bain de pieds Rigolant, qui l'eut cru ? Après l'échauffement, direction le stade, et ma partenaire d'entraînement, Catherine, était là.  Chouette ! Vu les conditions météo, les fractionnés allaient être plus faciles Sourire.  Programme exactement identique à celui du mercredi précédent, qui est passé tout aussi facilement qu'il y a une semaine, même plus facilement et pourtant la météo était nettement moins bonne.  Comme toujours Fernand a raison, il trouve que je suis en très grande forme actuellement Clin d'œil.  Il ne reste plus qu'à espérer que cet état perdure Sourire.

Aujourd'hui, étonnamment repos...

Les commentaires sont fermés.