30/11/2013

Rouleaux

Ce matin, une nouvelle séance de récupération active sur les rouleaux.  Faut dire que l'entraînement de la veille était bien dynamique et celui de demain aussi Rigolant.  Un petit entraînement un peu moins barbant puisque Fernand y avait intégré des alternances au niveau des FC de manière régulière.  Cela cassait la monotonie de ce genre d'exercice Bouche cousue…  Rien à dire côté ressenti, tout allait bien Sourire.

29/11/2013

Rouleaux et entraînement

Jeudi, récupération active en mode rouleaux Rigolant.  3/4 d'heure à faire tourner les jambes en endurance relax, ça fait un bien fou aux muscles après la séance de fractionnés, malgré que ce type d'entraînement est vraiment barbant Incertain…  Et pourtant, cette année, j'ai de l'entraînement sur les rouleaux, mais ce n'est pas pour cela que je les apprécie plus...

Aujourd'hui, entraînement en matinée, juste après être passée chez le kiné, l'épaule en avait vraiment besoin, c'est plutôt raide depuis que j'ai diminué la fréquence des traitements Déçu.  Direction les champs pour un entraînement dynamique sur un circuit vallonné et boueux à certains endroits.  Les sensations n'étaient pas mauvaises du tout, ça n'a pas mal tourné Sourire.

28/11/2013

Fractionnés

Hier soir, direction Nivelles.  Météo nettement meilleure que mercredi passé, où la neige fondante et le vent avaient fait chuter les température et rendu l'entrainement plus difficile Incertain.  Cette fois-ci, temps sec, peu de vent et des températures de l'ordre des 6-7°C, presque parfait vu la saison Clin d'œil...

Echauffement dans les rues environnantes avec Céline.  Ensuite, direction le tartan parés avoir enlevé quelques couches Bouche cousue.  Le plan de résistance était costaud avec d'abord des fractionnés longs et une récupération très active, suivis des fractionnés plus courts, encore plus rapides et toujours une récupération toujours aussi dynamique Langue tirée.  Entraînement fait en solitaire, chronos respectés et pas trop à la ramasse après Pied de nez (lol).  Bon, les muscles ont chauffé et les soupapes ont été décrassées Rigolant.

27/11/2013

Entraînements

A présent, place à l'entraînement "sérieux" Clin d'œil avec 4 semaines sans compétition.  J'ai survolé le plan que Fernand m'a envoyé, ça va être "chaud" Langue tirée...

Lundi, repos comme d'habitude Sourire.

Mardi, j'ai été m'entraîner vers 8h du mat' puisque je profite de quelques jours de congé.  Direction les champs pour une séance bien dynamique, un début en endurance dynamique suivi d'un petit travail un peu plus intensif et quelques déboulés pour clôturer.  Pas de séquelle de la Crosscup, et aucun problème pour faire monter dans les intensités.  En fin d'entraînement, les muscles un peu fatigués probablement que Roulers n'était pas digéré à 100% Clin d'œil.

25/11/2013

Crosscup de Roulers

Et oui ! Le virus m'a bien recontaminé Clin d'œil.

Comme j'avais bien couru à Gand lors du relais où notre équipe s'était classée 3e, je m'étais dit : pourquoi pas faire l'une ou l'autre manche de la Crosscup, et voir ce que ça donnerait ? Mol était exclue puisque j'étais de garde ce week-end-là.  Après Sart-Dames-Avelines, j'avais tout de même quelques doutes sur mon état de forme, et j'ignorais si le seul fait d'avoir peur de tomber pouvait expliquer le résultat.

Donc, j'ai pris part à la 3e manche de la Crosscup à Roulers.  Cela faisait 3 ans que je n'avais plus participé à ce cross, mais pas de gros changement au niveau du parcours.  Le site de départ avait changé de place, il se faisait sur une partie herbeuse, en fin de ligne droite, on rejoignait le parcours qui fallait parcourir à 4 reprises.  Ce parcours est relativement roulant, et déjà depuis quelques années, une butte avait été introduite et des obstacles à franchir.  Cette année, ils étaient au nombre de 2, un au niveau des terrains de foot et le second dans la ligne droite près de l'arrivée.  Le parcours était boueux à deux endroits, après la butte avant d'arrivée aux terrains de foot, et dans la ligne droite de l'arrivée.  Deux endroits habituels sur ce parcours, qui a la réputation d'être boueux Sourire.

Le plus gros changement, c'était au niveau du peloton.  Après 3 ans de non-participation à la Crosscup, les athlètes ont pas mal changé ou évolué.  Il y avait bien sûr les habituelles comme Veerle Dejaeghere, Veerle Van Linden, Almench Belete, Hanna Vandenbussche, Xénia Luxem.  Mais de jeunes athlètes sont arrivées en seniores, ou tout simplement de nouvelles têtes Clin d'œil.  En examinant la liste des participantes, je savais que Xénia ne tournait plus comme en 2009, et je m'étais dit que si je courais au niveau de Karen Van Proeyen (ancienne basketteuse qui s'est mise à la course à pied il y a 2-3 ans), c'est que la forme n'était pas mauvaise.

Le peloton n'était pas très fourni sur la ligne de départ, environ 25 athlètes, Amélie Saussez et Stéphanie Benoît de l'ACLO étaient présentes.  Une occasion de situer vraiment mon niveau de forme puisque Amélie m'avait battue à Sart-Dames-avelines.  J'avais suivi les conseils de Jean-Philippe de me mettre à l'extrême gauche sur la ligne de départ, pas un mauvais plan, cela allait m'éviter de me faire mal à l'épaule gauche.  J'ai démarré prudemment, en laissant partir la meute pour me positionner en fin de peloton juste derrière Luxem, j'étais aux alentours de la 16e place.  Après le premier passage de la butte, j'ai dépassé Luxem car le tempo se tassait légèrement.  Ensuite, j'ai recollé à un trio constitué de Julie Van de Velde du FLAC, une Allemande et Karen Van Proyen.  Jusqu'à la fin du premier tour, je resterai en fin de groupe, mais Karen commençait à perdre du terrain sur les 2 autres athlètes.  Au passage de l'obstacle, j'arriverai à mieux relancer que Karen pour aller recoller à l'Allemande et l'athlète du FLAC.  Dans les deux tours suivants, j'ai un peu joué à l'élastique en fin de groupe mais j'arrivais à rester au contact, perdant quelques mètres dans les portions très boueuses et revenant sur les parties roulantes.  Dans le dernier tour, l'athlète du FLAC a accéléré décrochant l'Allemande et moi, qui perdra à mon tour une vingtaine de mètres sur l'Allemande.

J'ai terminé en 12e position au général et 8e place Belge.  Très contente de ce résultat Cool, j'ai couru au niveau que je pensais même peut-être un peu mieux.

SAM_0256.JPG

Julie Van de Velde en avant-plan et Karen Van Proyen en arrière-plan.

SAM_0258.JPG

tous les résultats : www.lottocrosscup.be 

CC Roulers.jpg

Pas mal d'athlètes du CABW présents.

Chez les filles, Stéphanie courait dans la même course que moi, elle termine 8e.  Céline a couru en scolaires et termine à la 11e place Sourire.

Chez les garçons, de très bonnes performances, et surtout une nouvelle victoire pour Dorian en scolaires Cool.

Maintenant, place au repos après 5 week-ends de compétition sur 6 !

23/11/2013

Quoi de neuf ;)

Méga retard, et cela devient une habitude Bouche cousue...

Lundi, comme toujours, repos sportif.  Après ma journée de boulot, j'ai pris la décision d'investir dans de nouvelles spikes de cross, vu les problèmes d'adhérence de la veille Rigolant…  Faut dire que la paire que j'utilisais, avait déjà quelques années au compteur, et surtout c'était un modèle à 4 pointes, où il ne me restait plus que 3 pointes par chaussure, ça devenait limite.  

Mardi, entraînement relativement moins intensif que les autres mardis Sourire.  De l'endurance au programme, que j'ai pu réaliser complètement dans les champs puisque j'ai démarré l'entraînement à 16h15.  Les sensations étaient bonnes.

Mercredi, fractionnés sur piste, mais programme surprise puisque Fernand ne m'avait pas encore envoyé la suite de mon programme Clin d'œil.  La météo n'était pas du tout engageante, après la matinée ensoleillée, les nuages sont arrivés et en soirée la neige fondante a succédé à la pluie.  Les températures sont passées quasi instantanément de 4°C à 1°C, et le vent n'était pas en reste Criant…  Il faisait caillant ! Après l'échauffement dans les rues avoisinantes, direction la piste pour des séries de 400m, les pieds dans la flotte et le reste copieusement mouillé par la neige fondante.  Par rapport aux chronos demandés, je n'ai pas éprouvé de difficultés à réaliser cet entraînement malgré les conditions climatiques.

Jeudi, récupération active sur les rouleaux.  45' à tourner les jambes Sourire, cool !

Vendredi, repos.  Ce n'est pas coutumier, mais j'ai déjà accumulé pas mal d'entraînements et surtout, 4 courses consécutives sur 5 week-ends.

Samedi, un petit entraînement en endurance relax avec quelques déboulés pour clôturer.  Peu de boue sur les chemins de remembrement, mais le vent avait asséché un peu tout cela Sourire.  Les sensations n'étaient pas mauvaises.

17/11/2013

Cross de la Thyle

Aujourd'hui, c'était au tour du CABW d'organiser son cross annuel Sourire.  Ce cross se déroulait à Sart-Dames-Avelines, et toujours dans la fameuse pâture à vaches Clin d'œil...

Côté météo, nettement mieux qu'hier où le brouillard ne s'était pas levé.  Un ciel couvert mais pas de pluie, peu de vent et des températures de l'ordre des 7°C.  

Côté parcours, identique à l'année précédente.  Un parcours de cross très sélectif avec du dénivelé, des virages serrés et des relances.  Comme il n'avait pas plu les deux jours précédents, le parcours était moins boueux que d'habitude.  Il y avait l'un ou l'autre endroit plus glissant ou gras, mais des passages relativement "sec".  Choix difficile pour les pointes, 15mm ou 18mm ? D'habitude, je met des 18mm sur ce parcours, mais la présence de quelques tapis en caoutchouc au niveau de bordures en béton m'ont fait hésitée et j'ai pris l'option 15mm.

Côté concurrence, Fernand avait demandé à Catherine de s'aligner dans l'autre catégorie par rapport à mon choix.  Comme je courais en seniores, elle a couru en masters.  Chez les seniores, Amélie Saussez allait être l'adversaire la plus coriace, surtout qu'elle est en grande forme actuellement.  Catherine avait eu fort à faire pour la distancer au cross de Monceau.

Départ commun scolaires-juniores-seniores-masters, chaque catégorie devant faire un nombre de tour différent.  Les scolaires faisaient 2 tours, les juniores et masters 3 tours et les seniores 4 tours.  Sur la ligne, il y avait environ 25 athlètes toutes catégories confondues.

Dès le début de la course, Céline et Catherine donnaient le tempo.  Amélie, Julie et moi étions en deuxième ligne.  Arrivée sur le haut du parcours, j'ai commencé à comprendre "ma souffrance".  Non, je n'étais pas dans le rouge.  Non, je n'avais pas de mauvaise jambes.  Mais j'avais bien peur de la chute Criant ! Des problèmes d'adhérence sur les tapis en caoutchouc m'avaient refroidie déjà une fois, ensuite dans les virages en épingle à cheveux à gauche, je ne savais pas m'accrocher à la barrière et mais appuis glissaient…  Je n'étais pas du tout à l'aise.

A la fin du second tour, Catherine a accéléré laissant Céline seule.  Je suis repassée devant Céline, mais Amélie était bien accrochée à mes basques donc je n'ai pas prolongé mon effort pour recoller à Catherine, sachant que sur le haut de la prairie, j'étais vraiment désavantagée.  J'ai laissé passer Amélie sur cette portion, et à chaque virage ou partie glissante, elle me prenait 5 mètres que je devais à chaque fois combler.  Pas une course à l'économie, et j'allais le payer dans le dernier tour où là, je n'ai plus réussi à recoller Déçu...

SAM_0247.JPG

Amélie est effectivement en très grande forme, elle a fait une super course Sourire.  Pour ma part, dommage d'avoir cette appréhension de la chute, malheureusement elle m'accompagnera encore un bon bout de temps Déçu.

SAM_0251.JPG

Podium seniores femmes : Amélie en 1 et Sophie en 3 Sourire.

Céline a gagné en scolaires, Julie en juniores et Catherine en masters Rigolant.

Les résultats sur : www.cabw.be 

CROSS 3700 METRES MASTERS DAMES 35+     14:49
1 9943  MARTENS CATHERINE                     W35 1978    CABW  
2 3632  GUILLAUME CECILE                     W45 1967    UAC  
3 3867  BOURQUIN LINDA                     W50 1963    CABW  
4 9930  LERATE VINCIANNE                     W45 1967    CABW  
5 9942  PECTOR MURIELLE                     W45 1967    NA  
6 9939  VANWERST MARIE CLAUDE                     W50 1963    FLEU  
7 3895  HAMAIDE ISABELLE                     W50 1961    CABW  
8 3667  VAN HOOF SONIA                     W55 1957    CABW  



CROSS 4900 METRES SENIORES DAMES     14:46
1 1893  SAUSSEZ AMELIE                     SEND 1988    ACLO  
2 3774  VAN DROOGENBROECK VIRGINIE                     SEND 1971    CABW  
3 1812  DROFIAK SOPHIE                     SEND 1990    CABW  
4 9947  MAHEE CELINE                     SEND 1988    CSDY  
5 9929  DEBELLE STEPHANIE                     SEND 1987    CABW  
6 1835  LEROI CELINE                     SEND 1983    CABW  



CROSS 3700 METRES JUNIORES DAMES     14:44
1 607  VAN DEN BERGH MARGAUX                     JD 1995    CABW  
2 576  CASTREMAN JULIE                     JD 1996    CABW  
3 577  CHAUSSIER OCEANE                     JD 1995    CABW  
4 9935  VANDEN BULCKE LISA                     JD 1996    CSDY  



CROSS 2500 METRES SCOLAIRES DAMES     14:39
1 4016  DRAUX CELINE 10'09"7M                   SCD 1997    CABW  
2 4144  LEKEUX MELANIE 10'17"8M                   SCD 1998    CABW  
3 9941  CERCKEL MARIE 10'24"6M                   SCD 1998    USBW  
4 4021  ANTOINE ELISE 10'41"7M                   SCD 1998    CSDY  
5 4018  HOUREZ LEA 10'44"3M                   SCD 1998    CABW  
6 4148  MAROYE CHARLOTTE 11'01"5M                   SCD 1997    CABW  
7 4108  COULON GERALDINE 11'32"1M                   SCD 1998    CSDY  
8 4135  BUISSIN SARAH 12'30"1M                   SCD 1998    CSDY  

Endurance

Samedi matin, petit entrainement en endurance dans le brouillard.  Pas très chaud, 2°C, pas de vent, mais un brouillard assez épais, à ne pas voir à 50m.  

Les sensations n'étaient pas terribles, surtout par rapport au ressenti des derniers entraînements...

15/11/2013

Entraînements de la semaine

Lundi, repos comme d'habitude Sourire.

Mardi, entraînement en fin de journée vers 16h45.  Le ciel était couvert mais pas vraiment de pluie, par contre les chemins bien boueux et les routes mouillées.  L'entraînement était très dynamique, avec une montée progressive dans les tempos.  J'ai commencé par les chemins de remembrement avant de prendre la direction des routes lorsque la luminosité a fortement baissé.  Pour ne pas réitérer la même "bêtise" que la semaine précédente, j'ai évité au maximum les rues pavées de Lasne et environs.  Les sensations n'étaient pas mauvaises du tout Clin d'œil.

Mercredi, direction Nivelles pour les fractionnés.  Mais avant passage chez l'orthopédiste pour le suivi fracture de la clavicule.  A présent, un cal de plus en plus important se forme et donc la consolidation suit son cours normal.  L'épaule, c'est une autre histoire, et malheureusement demande de la patience Criant… Prochain RV chez l'ortho, en avril 2014 pour faire le point sur la consolidation et surtout envisager l'ablation du matériel d'ostéosynthèse.  Bof Incertain, mais il faudra y passer, mais ce ne sera pas avant novembre 2014…  Avec tout cela, malgré que je ne travaillais que jusqu'à 12h et que j'avais RV en début d'après-midi, j'ai réussi à arriver en retard à l'entraînement Bouche cousue.  Pas graaave Clin d'œil ! J'ai été m'échauffer en solitaire dans les rues environnantes, ensuite fractionnés toujours en solitaire sur la piste (Catherine n'était pas présente).  Et toujours le même programme et les mêmes vitesses que la semaine précédentes.  C'est passé super facilement et les sensations étaient terribles.

Jeudi, récupération active en mode rouleaux en endurance cool,  en faisant bien tourner les jambes.  Toujours un peu barbant ce type de séance, mais bon, les muscles ne s'en portent que mieux après Rigolant.

Aujourd'hui, repos (étonnamment) Surpris.  

10/11/2013

VTT

Ce matin, récupération active avec un entraînement VTT.  Vu la quantité de flotte qui était tombée les jours précédents, j'ai pris la direction de la forêt de Soignes pour avoir des chemins plus "safe".  Ce n'est pas le moment de se prendre une gamelle à vélo, je pense que ça ferait vachement mal Incertain...

A l'heure où j'ai démarré, il ne pleuvait plus, il y avait même du soleil presque pas croyable Clin d'œil.  Pas mal de route avant d'entrer en forêt par Rhode-Saint-Genèse.  Ensuite, je suis descendue jusqu'aux étangs des enfants noyés avant de reprendre la direction de la Hulpe.  Long retour par la route également, et arrivée au bercail juste avant la drache Langue tirée.  

J'ai terminé ce circuit crottée de la tête aux pieds, avec les pieds presque gelés, l'épaule ou plutôt certains muscles un peu fatigués, mais j'ai tout de même pédalé 70' par monts et par vaux, avec des chemins bosselés, un record pour cette épaule… Et une belle petite moyenne pour de l'endurance cool : 20,7km/h Rigolant.  Même à vélo, je suis en forme.

Cross de Braine

Hier après-midi, l'USBW organisait son cross annuel dans le parc Allard, qui est devenu le nouveau lieu depuis 2011.  Cette année, ce cross servait de championnat provincial également.

Côté météo, digne de l'automne Sourire avec beaucoup de vent, quelques nuages et du soleil mais la pluie n'était pas loin, les températures devaient être de l'ordre des 10°C.

Côté parcours, toujours dans le parc Allard, mais avec quelques modifications avec le passage dans une portion "prairie".  La pluie avait rendu le circuit plus intéressant que l'an dernier, avec des portions boueuses et glissantes, ce qui le rendait moins roulant.  Le vent rendait ce circuit plus dur également, malgré les arbres, ça soufflait pas mal.

Autre modification, pas de départ commun scolaires-juniores-seniores-masters.  L'an dernier, il y avait eu des cafouillages dans les aiguillages au niveau des différents tours, et probablement que cela a motivé ce changement, un départ scolaires filles et seniores femmes et un départ juniores filles et masters femmes.

J'avais opté pour la course senior, ainsi je pouvais courir 5000m soit 3 fois le grand tour avec la prairie.  Sur la ligne de départ, une petite poignée d'athlètes, peut-être une petite dizaine.  Les scolaires devaient courir un tour en commun avec les seniores.  Après un départ en mode "diesel", j'ai pris la tête du peloton pour servir de lièvre à Céline, qui est scolaire.  A la fin de ce tour, Céline était en tête avec une petite avance sur ses adversaires directes, une victoire pour Céline Sourire.  J'ai fait les deux tours suivants en solitaire avec une avance importante sur les deux autres athlètes seniores qui étaient en course.

SAM_0216.JPG

Quelque part sur le parcours pendant la course seniore Clin d'œil.

Finalement, après le podium de la course, j'ai rempilé pour le cross masters, Fernand aillant donné son accord Clin d'œil.

Là, le départ se donnait en commun avec les juniores filles et masters femmes.  A peu près le même nombre de participantes que dans la course précédente.  Sophie Detienne doublait également, après le cross court Rigolant.  La distance à parcourir : 3700m soit 2 fois le grand tour avec la prairie.  Pour ma part, toujours un départ "laborieux" et une bonne mise en route après une centaine de mètres.  Julie avait pris la tête, accompagnée par une athlète du RESC (fille qui avait gagné en scolaires l'an dernier).  Du coup, je me suis portée en tête afin de protéger Julie du vent et de la tirer.  Dans le pré, Julie avait perdu quelques mètres, mais sa rivale également.  Sur la fin du premier tour, sur une partie en faux-plat descendant, j'ai allongé la foulée pour creuser l'écart sur les poursuivantes, et là…  A mon grand étonnement…  On me fait bifurquer vers l'arrivée ??? Après seulement un tour ??? Bizarre autant qu'étrange…  Décidément, ils ont quelques soucis avec la comptabilisation des tours.  Dommage, car cela a probablement faussé les résultats pour certaines athlètes que ce soit en juniores qu'en masters qui avaient compté sur un second tour.  Cela change tout...

SAM_0228.JPG

Fin du premier tour dans la course masters.

Beaucoup d'autres athlètes du CABW étaient présents, avec d'excellents résultats à la clé Rigolant.

Les résultats sur : www.usbw.be

Seniores .jpg

Masters.jpg

08/11/2013

Duathlon indoor :)

Après le jour de repos d'hier, aujourd'hui c'était un entraînement un peu particulier, du vélo et de la course à pied Sourire.  Entraînement que j'ai effectué en soirée, après le boulot et la séance de kiné pour l'épaule.  Heureusement, le vélo devait se faire sur les rouleaux, quant à la course à pied, j'avais le choix entre le tapis de course et l'extérieur. Vu la quantité de flotte qui tombait, j'ai pris l'option tapis de course.  Autrement dit, un duathlon indoor Clin d'œil…  Aussi bien à vélo qu'en course à pied, l'entraînement se faisait en endurance.

Les sensations étaient terribles, pourtant c'était la fin de la semaine...

07/11/2013

Endurance et fractionnés

Mardi, entraînement en fin d'après-midi, ce qui voulait dire que la fin de l'entraînement allait se faire dans le noir.  J'ai pris la direction des champs tant qu'il faisait encore clair.  Après 25 minutes de crapahutage dans la boue, j'ai dû sortir des champs et commencer à arpenter les rues de Lasne et environ.  Et là, c'était les pavés lasnois, mouillés et glissants Bouche cousue.  Pas le meilleur plan, je risquais de la payer les heures voire les jours qui suivent du côté de la pubalgie.  Et ça n'a pas manqué Criant ! Du coup, j'ai tapé dans l'arsenal thérapeutique…  Sinon, la météo n'était pas terrible évidemment, frais et pluvieux, un temps de novembre...

Mercredi, direction Nivelles en soirée pour un entraînement sur piste.  Toujours cette météo m…..que, mais avec des températures un peu plus douces et le vent qui a forci tout au long de l'entraînement.  Echauffement dans le parc avec les jeunes, qui s'est transformé en bain de pieds Rigolant, qui l'eut cru ? Après l'échauffement, direction le stade, et ma partenaire d'entraînement, Catherine, était là.  Chouette ! Vu les conditions météo, les fractionnés allaient être plus faciles Sourire.  Programme exactement identique à celui du mercredi précédent, qui est passé tout aussi facilement qu'il y a une semaine, même plus facilement et pourtant la météo était nettement moins bonne.  Comme toujours Fernand a raison, il trouve que je suis en très grande forme actuellement Clin d'œil.  Il ne reste plus qu'à espérer que cet état perdure Sourire.

Aujourd'hui, étonnamment repos...

04/11/2013

Week-end contrasté

Samedi, par habitude j'ai pris la direction du garage pour un entrainement sur les rouleaux.  Mais ce n'était pas prévu au programme et évidemment, je ne l'ai remarqué que le lendemain Bouche cousue.  Au final, ce n'était pas trop grave puisque c'était vraiment un entraînement super cool.

Dimanche, j'ai dû faire l'impasse sur l'entraînement programmé.  La veille au soir, fausse manoeuvre avec Locky au dressage, et résultat la sacro-iliaque et les lombaires ont trinqué.  Au matin, bas du dos enraidi et sacro-iliaque en compote Incertain.

Lundi, repos et visiblement le dos a récupéré.  En forme pour la semaine Sourire...

01/11/2013

Entraînements

Lundi, repos Sourire.  En plus, j'étais boostée par ce super résultat obtenu à la Crosscup Relays de Gand.

Mardi, programme serré comme souvent Clin d'œil...  Après le boulot, j'avais rendez-vous chez l'acupuncteur pour une séance qui dure 1h environ, et après cela, j'avais rendez-vous chez le kiné 2h après la fin de la séance d'acupuncture, donc je devais caser l'entraînement et la douche entre tout cela.  Défi relevé Langue tirée...  Un entraînement bien dynamique que j'ai commencé par les champs, ensuite j'ai pris les rues du côté de Lasne et Ohain car la luminosité avait baissé vachement et il faisait de plus en plus sombre, sans compter que la lampe frontale était déchargée donc inutile.

Mercredi, direction Nivelles après le boulot.  Avec ce changement d'heure, il faisait noir dès le début de l'entraînement.  Etonnamment, pas de lumière dans une bonne partie du parc, et avec les vents violents des jours précédents, courir dans le noir était plutôt risqué.  Echauffement dans les rues environnantes avant de revenir sur la piste.  Fractionnés identiques à la semaine précédente mais encore plus rapide...  Cela devient vraiment sérieux Clin d'œil, mais chronos respectés.

Jeudi, récupération active en faisant des rouleaux pendant 45' en moulinant bien.

Aujourd'hui, j'ai démarré avec ce que je pensais être les premières gouttes d'une journée pluvieuse.  Mais finalement, il n'a pas tellement plu Rigolant.  Au programme, de la course à pied pour une séance bien dynamique avec du travail au seuil.  A 7h15, il faisait suffisamment clair pour aller courir dans les champs, certains chemins étaient fort boueux, mais globalement, le terrain était assez roulant.