12/12/2013

Fractionnés et rouleaux

Lundi, repos Sourire.

Mardi, journée full et horaire compliqué, résultat, je n'ai pas trouvé le temps d'aller m'entraîner Incertain…  Mais, finalement, cela valait peut-être mieux vu que la pubalgie titille de plus en plus.

Mercredi, direction Nivelles.  La météo était sèche mais très froide, le givre avait déjà refait son apparition sur mon pare-brise à 17h en sortant du boulot.  Après un échauffement dans les rues environnantes et le parc de la Dodaine, direction la piste qui était également givrée et glissante.  Par chance, j'ai toujours ma paire de spikes Adidas Cadence.  Vu l'intensité des fractionnés, valait mieux que je les enfile, sinon ça allait terminer en patinage artistique Bouche cousue.  Malgré une alimentation peu diététique (2 galettes et quelques bonbons pour compenser le repas du midi que je n'ai jamais eu le temps d'absorber), j'ai réalisé cette séance super facilement, et pourtant le tempo était super élevé.  Il y avait longtemps que je n'avais plus couru ces distances à cette vitesse, bien 2-3 ans…  Mais comme toujours, Fernand évalue bien le niveau de forme du moment Clin d'œil...

Aujourd'hui, récupération active sur les rouleaux.  Entraînement tardif, au fond du garage avec l'iPod dans les oreilles.  Les muscles étaient bien "dérouillés" après avoir mouliné ainsi pendant 45 minutes.

Les commentaires sont fermés.