23/03/2014

Entraînements

Lundi, rouleaux au programme avec des consignes de cadence de pédalage...  Résultat, j'ai débuté la séance à 20h, le temps de retrouver e capteur de cadence et vitesse de mon ancien Garmin.  Au bout de ces 45', j'avais bien sué et les jambes avaient bien tourné Clin d'œil.

Mardi, un entraînement course à pied en fin de journée.  Direction les champs pour un programme en endurance plus ou moins dynamique.  Les sensations étaient bonnes.

Mercredi, j'étais en congé et donc 2 entraînements ce jour-là.  Au matin, 45' de rouleaux en endurance cool.  En fin de journée, j'ai pris la direction de Nivelles pour faire l'entrainement piste de la semaine.  Après l'échauffement dans le parc de la Dodaine et les éducatives et déboulés, direction la piste pour des fractionnés longs avec une récupération dynamique.  La météo était quasi idéale pour ce jour d'entraînement.

Jeudi, une météo presque estivale, 20°C et un beau soleil.  Entraînement vélo prévu, 1h30' avec des consignes de fréquences cardiaques.  Un bon test pour voir si l'épaule allait tenir autant de temps sur le vélo.  Le test fut concluant Sourire.  De plus, vraiment super chouette de rouler avec ce genre de température.  Par contre, Eole était de la partie et plutôt gênant.  Après cette sortie vélo, un petit enchaînement course à pied en endurance avec quelques déboulés pour clôturer.  Autrement dit, un bel après-midi sportif...

Vendredi, entraînement matinal vu le programme du jour.  Entraînement surprenant, je n'avais jamais fait ce type de séance avec des alternances course à pied et vélo.  Etonnant et effet garanti, les cuisses ont apprécié moyennement Clin d'œil.

Samedi, j'ai baissé pavillon, surtout que la journée allait être full entre formation et dressage toutous...

Dimanche, sortie vélo au petit matin.  J'ai démarré à 7h30 sous un ciel mitigé, 4°C au thermomètre (la météo du jeudi me manquait déjà En pleurs) et toujours Eole.  J'ai roulé à nouveau 1h30, mais aucune consigne, j'ai été arpenté les petites routes du côté de Lasne, Genappe et Lillois.  Finalement, ce n'est qu'entre Lillois et Braine-l'Alleud que j'ai vraiment bénéficié du vent dans le dos.  Sinon, il était toujours de face ou latéral, et bien usant...

Les commentaires sont fermés.