10/04/2014

Méga retard !

2 semaines de retard Surpris ! un peu la faute au gros "coup de mou" que j'accuse actuellement...  Fallait si attendre après un mois de mars un peu full...

Le lendemain du duathlon, pas vraiment de séquelles juste des courbatures au niveau des ischion et fessiers, muscles qui travaillent nettement plus à vélo qu'en course à pied Clin d'œil.  Mais pas grave, c'était repos.

Le jour suivant, je n'ai pas su aller m'entraîner, faute de temps...

Mercredi, fractionnés à Nivelles.  Après l'échauffement dans le parc de la Dodaine, les éducatives et déboulés sur le terrain de foot, direction le tartan pour des 200m dynamiques, mais relativement court et relax cette session Sourire.

Jeudi, en fin de journée, programme vélo en endurance.  Après réflexion, finalement j'ai été rouler sur un circuit habituel (Lillois, Genappe, Lasne).  La météo était agréable avec peu de vent et la circulation peu dense, que demander de plus Rigolant...  J'ai super bien tourné avec une moyenne de 28,3km/h, ça progresse à vélo Clin d'œil.  Ensuite, un peu de course à pied pour clôturer la journée.

Vendredi, j'avais des fractionnés programmés mais kiné également après le boulot.  Donc j'ai modifié l'entraînement par du fartlek.  Les sensations n'étaient pas terribles du tout, grosse fatigue et pas possible de monter dans les tours.  Pour couronner le tout, la pubalgie n'était pas loin.  Bad day Déçu...

Samedi, vu la forme de la veille et en plus je devais aller bosser, je n'avais pas le courage de me lever tôt pour m'entraîner, rien fait...

Dimanche, le vieux démon n'était pas loin (et ce depuis vendredi), ce qui m'a motivée de faire l'entraînement du samedi à la place de celui du dimanche.  Programme vélo, une sortie de 2h que j'ai débutée vers 9h.  Test d'un GPS vélo que j'avais acheté en promo, afin de découvrir d'autres coins de la région.  Il y a eu du bon et du moins bon...  J'ai découvert quelques chouettes petites routes et même un RaVel.  J'ai fait une grosse partie des pavés lasnois, une bonne dizaine de kilomètres sur une piste cyclable ravagée.  Et ce GPS a même voulu me faire passer par des servitudes ou chemins de remembrement en sable, terre ou plein de caillasses ! Il oubliait que j'étais en vélo de course Bouche cousue...  Au final, assez sympa comme entraînement, également suivi d'un petit peu de course à pied que j'ai réalisée sur le tapis de course.

Cette semaine-ci, par contre, a été catastrophique...  Lundi, mardi et mercredi, point d'entraînement.  Grosse, grosse fatigue Incertain.  Valait mieux ne rien faire pour récupérer.

Aujourd'hui, j'ai fait l'aller-retour maison-boulot en VTT.  VTT que je n'ai plus utilisé depuis 3-4 semaines, position bien différente que sur le vélo de course...  J'ai dû remonter ma selle avant de démarrer, j'avais l'impression d'être sur un vélo trop petit Clin d'œil.  Il est vrai que la selle a tendance à descendre petit à petit (millimètre par millimètre) au fur et à mesure que je roule, et pourtant le serrage rapide est bien serré.  A ne rien comprendre...  Au matin, il faisait un peu frais mais pas de vent.  Au soir, super météo avec soleil et un petit vent léger.  J'ai fait quelques détours au matin ainsi qu'en fin de journée pour faire au total 80' de VTT.  Les sensations étaient bonnes.  

 

Les commentaires sont fermés.