27/06/2014

Super semaine d'entraînement :)

Finalement, c'est un peu à cela que sert les congés...  A pouvoir se consacrer correctement aux entraînements et surtout avoir le temps de récupérer entre Clin d'œil.

Début de semaine relax, ensuite un peu plus d'intensités...

Mercredi, le jour habituel pour les fractionnés sur piste.  Direction Nivelles en fin de journée.  Après l'échauffement dans le parc de la Dodaine, les éducatives et les déboulés sur le terrain de foot, direction le tartan.  Au programme, des fractionnés longs, suivi de fractionnés plus courts et un dernier 1000 pour terminer.  Et tout cela sur un tempo rapide Rigolant...  Autant les mercredis précédents, c'étaient plutôt "galère", autant cette semaine, c'était bien même très bien.  Super sensations, chronos respectés, que demander de plus ?

Jeudi, programme vélo-course à pied.  J'ai enfourché le vélo vers 13h30, à cette heure-là, il faisait super bon voire chaud, du soleil, parfois un petit nuage et un peu de vent.  J'avais des consignes à respecter au niveau fréquence cardiaque, pas question de faire n'importe quoi Langue tirée.  J'avais équipé mon vélo avec des roues à bâtons (qui ont toute une histoire, elles ne sont pas jeunes, 1993 je pense, mais quasi jamais utilisées), ce qui m'a conforté sur la provenance de toutes sortes de bruits qu'émettait le vélo.  Je pensais que c'était le pédalier, mais j'avais démonté et graissé +++, la direction, idem : démontée et graissée +++, mais toujours des craquements !!! Finalement, ce bruit provient des roues Mavic Cosmic, probablement les roulements, à faire voir...  Evidemment, le vélo équipé ainsi, ça roule vachement plus vite pour un effort équivalent : 29,1km/h de moyenne en endurance Sourire.  Après le menu "vélo", le temps d'enfiler la tenue course à pied pour effectuer un petit tour dans le quartier en endurance suivi de quelques déboulés.  Voilà un bel après-midi sportif clôturé.

Aujourd'hui, entraînement course à pied matinal à 7h30, j'ai pris la direction des champs complètement désert avec un petit soleil matinal timide et de superbes températures.  Probablement que quelques gouttes de pluie étaient tombées pendant la nuit, le sable était légèrement mouillé, un peu moins de poussières Clin d'œil.  Les jambes ont super bien tourné malgré un mollet droit un peu récalcitrant (comme souvent)...

Et pendant cette semaine de congés, j'ai profité pour relooker un vieux vélo de course, qui a 20 ans au compteur et pas tellement de kilomètres.  De vélo de course un peu rétro, il est passé en "singlespeed", un peu de matos achetés : les roues, la chaîne, les poignées, la câblerie,... chez Decathlon.  Les pneus chez Megabike.  Et beaucoup de pièces de récup : le guidon plat, la selle, les pédales, les étriers de frein-direction-pédalier (tout de même du Shimano Dura Ace) et évidemment le cadre Clin d'œil.  Et voilà le résultat, un singlespeed en 42x18 qui me permettra probablement pas d'attaquer toutes les côtes de la région Langue tirée :

Avant

IMG_0669.JPG

Après

IMG_0921.JPG

 

24/06/2014

Endurance

Lundi, repos Sourire.  J'en ai profité pour faire un petit passage chez l'acupuncteur pour traiter mon articulation arthrosique Bouche cousue... 

Aujourd'hui, j'ai été m'entraîner vers 8h30, avec au programme : un entraînement en endurance plutôt dynamique.  J'ai pris la direction des chemins de remembrement.  Avec la météo actuelle, soleil, sèche et températures très agréables, les chemins sont très secs et à plusieurs endroits très meubles car sablonneux.  Une difficulté supplémentaire pour avancer Clin d'œil...  J'ai emprunté un circuit habituel qui fait la part belle à la campagne et surtout côtes en tout genre.  Les sensations étaient forcément bonnes à cette heure-là Rigolant.

22/06/2014

Semaine en demi-teinte

Une semaine mi-figue mi-raisin...  Un jour ça va, un jour ça va moins bien, bof, bof, bof Incertain...

Lundi, c'était repos sportif et récup boulot puisque j'avais bossé le dimanche.  Mais tout de même un peu de muscu au programme.

Mardi, j'ai été m'entraîner en fin d'après-midi.  A la lecture de l'entraînement, ça allait être dynamique mais pas corsé Sourire.  Mais finalement, sur le terrain à cause d'un mauvais choix de chaussures, la séance allait s'avérer dure, voire même quasi épuisante.  Résultat, j'ai terminé cet entraînement avec les muscles explosés...

Mercredi, je n'avais toujours pas récupéré de l'entraînement de la veille, donc j'ai préféré faire l'impasse sur les fractionnés Bouche cousue.

Jeudi, entraînement vélo suivi d'une dose homéopathique de course à pied.  J'ai démarré l'entraînement vélo à 18h30 pour éviter la grosse circulation.  Le rythme était assez bon par rapport aux consignes demandées.  Ensuite, j'ai fait la petite partie course à pied sur le tapis.

Vendredi, j'avais à nouveau les muscles dans le même état que mercredi Déçu, résultat : repos...

Samedi, un entraînement course à pied en endurance cool.  Je l'ai fait comme je préfère, càd au matin et à jeun Sourire.  Très bonnes sensations.

Dimanche, 8h30 vélo pour 90' de pédalage en fonction des consignes.  La météo était assez sympa avec peu de vent et des températures correctes.  Par contre, en ce qui concerne l'état des routes dans le coin, no comment Pied de nez...  Visiblement, je commence à retrouver mes repères sur le vélo (bon développement, bonne cadence,...).  10h15, j'avais changé d'équipement pour effectuer un entraînement course à pied assez dynamique.  A mon grand étonnement, j'avais de superbes sensations en course à pied, même pas le vélo dans les jambes Clin d'œil.

15/06/2014

CB Masters à Lebbeke

Ce week-end, les Championnats de Belgique masters se déroulaient à Lebbeke en Flandre Orientale, à quelques encablures de la région bruxelloise.

Par chance, le 5000m se courait le samedi, car dimanche j'étais de service au boulot.

Le 5000m féminin était d'ailleurs la première course de ce week-end sec, sous un ciel mitigé et très venteux.  Les masters W35, W40 et W45 prenaient le départ simultanément, ce qui faisait au total 11 athlètes (4W35, 5W40 et 2W45) sur la ligne de départ.  Dans ma catégorie, j'avais un "gros morceau", Sylvie Mulle.  Mais quelques noms m'étaient complètement inconnus, et donc je ne connaissais pas le niveau de chaque athlète.  

Actuellement, je suis très septique sur mon état de forme.  A cause d'entraînements mal suivis, des fractionnés que je fais de manière laborieuse,...  Fernand m'avait dit que je pouvais courir en 17'30", une marque nettement inférieure au chrono de la saison de Sylvie Mulle, mais ça ne me rassurait pas plus.  De toute façon, vu Eole, ce n'était pas propice aux beaux chronos.  Alors au risque de me brûler en partant sur des bases de 17'30", j'ai préféré faire une course attentiste Clin d'œil.  Puisque comme dans les Interclubs, en Championnat de Belgique, c'est la place qui compte...

Au coup de feu du starter, j'ai pris un départ tellement prudent que je me suis retrouvée en queue de peloton.  En fait, le départ a été rapide avec un passage en 41" au 200m Surpris !

SAM_0355.JPG

Les tours suivants se sont courus en 1'25"-1'26" sous l'impulsion de Sylvie Mulle, ce qui a décanté le peloton.  On s'est alors retrouvée à 4 athlètes en tête de course, Sylvie Mulle (W40) et Anne Rahmé (W35) qui se relayent et donnaient le tempo, Maaike Ryngaert (W35) en 3e position et qui ne prenait aucun relais, tout comme moi qui clôturait le groupe.  Le rythme a baissé assez rapidement pour se stabiliser aux environs de 1'30"-1'31" au 400m.  Rythme plutôt lent, mais le vent soufflait assez fort sur la piste, et je me méfiais de Ryngaert qui avait l'air plutôt à son aise et qui n'arrêtait pas de se retourner.  Certes, elle ne courait pas dans la même catégorie que moi, mais tant qu'à faire, autant gagner la course Clin d'œil...

SAM_0361.JPG

Le quatuor.

A l'arrière, je cogitais à savoir quand j'allais attaquer.  A 2000m de l'arrivée ? Trop de vent et donc trop risqué.  A 1000m de l'arrivée, peut-être, mais...  A 800m, sais pas...  Les neurones étaient en plein travail Bouche cousue.

Dans le dernier kilomètre, c'est Sylvie Mulle qui a lancé la première attaque, pas très explosive mais un bon haussement du tempo.  Je ne pouvais pas me permettre de laisser un trou se former, du coup, je me met en seconde position mais pour peu de temps car Anne Rahmé et Maaike Ryngaert reprennent leur place initiale.  Cela frotte un peu, ça joue un peu des coudes.  A 600m de l'arrivée, Sylvie remet cela et accélère dans le virage où le vent est favorable, elle creuse 3-4 mètres.  Cette fois-ci, je lance mon attaque, une bonne accélération à 500m de l'arrivée, je remonte mes 3 adversaires et je ne lâche rien dans le vent défavorable.  A 120m de l'arrivée, je jette un coup d'oeil à l'arrière, j'avais fait un trou de 40-50m.  La victoire était acquise Rigolant.

SAM_0364.JPG

Le final Clin d'œil.

SAM_0369.JPG

Le podium W40.

Résultats : www.aclebbeke.be

CB Masters 5000m.jpg

 

14/06/2014

Entraînements de la semaine

Cette semaine, les entraînements se sont pas mal déroulés Sourire.

Lundi, comme souvent, c'était repos, mais j'ai tout de même refait un peu de muscu mais plus calmement que la semaine précédente Bouche cousue...

Mardi, j'avais un entraînement un peu particulier, une alternance entre rouleaux et tapis de course.  Séance sympa même si j'avais l'impression d'être dans un sauna, il faisait tropical dans le garage Langue tirée.

Mercredi, direction Nivelles pour aller s'entraîner sur la piste du CABW.  Echauffement dans le parc de la Dodaine en compagnie de Catherine et Fadija.  Ensuite, nos routes se sont séparées puisque nous avions pas le même programme. Pour ma part, après les éducatives et les déboulés, des séries de 1000m.  Séance que j'ai un peu difficile de boucler actuellement tellement la forme est absente Incertain.  Bon, j'ai fini l'entraînement, mais j'ai dû vraiment me donner pour atteindre les chronos demandés, alors que mi-avril, je les faisais les deux doigts dans le nez...

Jeudi, vélo.  J'ai décidé de faire l'aller-retour maison-boulot en VTT.  Au matin, j'ai pris un circuit relativement direct, donc vallonné.  Météo un peu fraîche mais le soleil commençait à chauffer.  Au soir, beau soleil, chouette température et détours à gogo pour rouler plus longtemps.  Mais le final ne fut pas vraiment ce que j'avais prévu...  Crevaison arrière et perte de pression trop rapide pour arriver au bercail sur les deux roues, donc réparation...  Et pas de bol, la chambre à air de réserve était dans le même état que celle qui venait de rendre l'âme Déçu.  4kms à pied sur les chaussures VTT tout en poussant le vélo, grrr Criant ! J'avais mal aux pieds et au bras droit, p....n ! Il pèse un âne mort ce VTT Clin d'œil.

Vendredi, repos.

09/06/2014

Interclubs masters

C'est par un bel après-midi ensoleillé et chaud, que ce sont déroulés les Interclubs masters à Forest ce dimanche 8 juin.  Ambiance incomparable avec les Interclubs TC (je n'y étais pas cette année), mais l'enjeu n'est pas le même...  Ici, c'est plutôt une "grande fête" où tout le monde (quasiment) se connait et où tout le monde encourage tout le monde Sourire.  Bon, au final, il y'a tout de même le classement et c'est toujours chouette d'y faire une bonne place...  En plus quand la météo est de la partie, c'est encore plus chouette.

Le CABW alignait 3 équipes, 1 féminine en division I, et 2 masculines (div I et IV).  Les filles défendaient leur titre de l'an dernier, les hommes rêvaient de victoires...  Malheureusement pour eux, leur équipe était déforcée et ne leur laissaient que la possibilité de défendre une seconde place, que ce soit en division I ou IV.

Chez les filles, l'équipe était assez costaude, juste l'absence de Catherine qui aurait pu jouer la gagne sur le 800m, et un point faible à la hauteur où l'athlète avait été "recrutée" in extremis et donc n'a pas pu s'entraîner quelques fois pour s'habituer à ce genre d'exercice.  Au moins, cela allait laisser du suspens jusqu'à la fin de la compétition Clin d'œil...

Pour ma part, je défendais les couleurs du club sur le 3000m.  Côté concurrence, la plus forte allait sûrement être la chaleur (aimée des sprinteurs, sauteurs et lanceurs, mais nettement moins des demi-fondeurs...), mais également l'athlète de Dampicourt, Nathalie Loubelle (qui avait fort à faire dans cette compétition avec le 800-3000-4x100, j'ai connu cela également...  Avant Clin d'œil).  Sur la ligne de départ, c'est elle qui figurait comme grande favorite, elle détient les meilleures références chronométriques.

Dès le départ, et vu les niveaux disparates des athlètes, je me suis retrouvée aux avant-postes...  Pas bon plan...  Résultat, j'ai imprimé un tempo lent pour un peu pousser Nathalie à prendre la tête, mais elle restait sur mes talons Incertain.

SAM_0334.JPG

A ce rythme-là, d'autres concurrentes étaient encore dans le sillage.  Après 1000m, j'ai décédé d'accélérer un peu la cadence, sans mettre une accélération fulgurante, juste hausser le train.  L'écumage a commencé et à mon grand étonnement, Nathalie décrochait petit à petit.  A 800m de l'arrivée, nous étions séparées de 50m, un bel écart mais pas vraiment "secure" connaissant le finish de Nathalie.  Hors de question de terminer ce 3000m en déroulant, je n'ai rien lâché dans le dernier 400m où Nathalie a tout de même repris une vingtaine de mètres Langue tirée...

Au final, un chrono modeste, 10'45" (je pense), mais vu le déroulement de la course c'était logique, le principal étant de ramener les 7 points de la victoire Rigolant.

SAM_0339.JPG

Au classement final, l'équipe féminine reconduit son titre : champion en division I Cool, plus que 16x et on égalise le record de Dampicourt Clin d'œil...

Les hommes décrochent la seconde place en division I et IV.

Superbe après-midi où j'ai revu une (très) ancienne partenaire d'entraînement, Valérie qui en catégorie jeune avait été une très bonne athlète sur 400-800m (plusieurs titres de championne de Belgique).  Mais ça date, c'était à l'époque du White Star, cela ne nous rajeunit pas, mais c'est sympa de savoir qu'elle va reprendre un peu l'athlé après une très longue interruption.  Ah, quand le virus nous rattrape Bouche cousue...

Une petite photo du podium...

SAM_0346.JPG

 

08/06/2014

Semaine de ...

Une semaine bizarre Bouche cousue...  Durant laquelle j'ai un peu adapté l'entraînement, mais j'avoue c'était un peu ma faute si j'étais cassée...

Lundi, jour de repos sportif et en plus récup par rapport au boulot, chouette Rigolant ! c'est ce jour-là, que je me suis dit que j'allais faire une petite séance de muscu...  Mais cela faisait un bail que je n'avais plus rien fait en ce sens à cause de la fracture de la clavicule et la pubalgie.  Allez 30' d'exercices en tout genre, et même pas difficile Langue tirée !

Mardi, j'avais les fessiers, ischios et quadriceps courbaturés Embarrassé.  Hum, hum, mauvais plan et impossible de courir dans cet état-là...  Résultat, j'ai enfourché le vélo sur les rouleaux pour tourner les jambes tranquillement pendant 45'.  Les muscles étaient légèrement déliés.

Mercredi, toujours les muscles dans le même état, voire pire...  Les fatidiques 48h Criant...  Un jour de repos n'allait pas faire de tort.

Jeudi, les courbatures étaient quasi oubliées, mais j'ai préféré encore tourner les jambes tranquillement sur les rouleaux, et ensuite faire une vingtaine de minutes de course à pied sur le tapis.

Vendredi, j'avais en théorie un programme assez costaud, mais vu l'état de forme du moment et les Interclubs masters du week-end, j'ai opté pour une sortie en endurance clôturée par quelques déboulés.  J'ai profité de la visite chez ma Grand-Mère pour courir sur mes anciennes terres, Woluwé-Saint-Lambert et Woluwé-Saint-Pierre.  Sur la promenade verte et le parc de Source, ainsi que le long de la Woluwe, il faisait super génial pour courir Sourire.

Samedi, j'ai réitéré l'entraînement de la veille, une séance en endurance, mais cette fois-ci dans les champs vers 9h du mat' afin de ne pas avoir trop chaud.  Les sensations n'étaient pas mauvaises.

Maintenant, qu'est-ce que cela donnera cet après-midi sur la piste de Forest ? La grande inconnue...

02/06/2014

entraînements de la semaine

La semaine passée n'était pas de tout repos, boulot 7j/7...  Et oui, point de jour férié ou de viaduc Clin d'œil (lol)...  Résultat, je n'ai pas toujours trouvé l'énergie pour enfiler la tenue de sport Bouche cousue.

Lundi, c'était repos au niveau entraînement.

Mardi, entraînement en endurance, une séance assez cool mais les muscles n'étaient pas au top.  Les entraînements vélo du week-end étaient dans les quadriceps, et donc les jambes un peu lourdes et raides...

Mercredi, direction Nivelles pour une séance de fractionnés sur piste.  Fernand avait un peu modifié l'entraînement prévu en réduisant le nombre de répétitions.  Ouf, 1/3 en moins et pas fâchée, je ne suis pas sûre que j'aurais survécue à la séance initialement prévue...  J'avais encore les quadriceps en bouillie.

Jeudi, j'ai préféré aller balader les Cockers après ma journée de boulot que d'essayer de courir Bouche cousue.

Vendredi, j'ai repris les choses en main, et hop ! Entraînement ! Un entraînement très dynamique, qui au final s'est bien déroulé malgré la sensation de fatigue que je ressentais, par les muscles étaient au top, vélo digéré Sourire.

Samedi, j'ai fait l'aller-retour maison-boulot en VTT, autant allier l'agréable à l'indispensable, c'est un gain de temps.  Au matin, j'ai fait quelques détours vers Plancenoit au milieu des champs qui sont ultra secs avec le peu de pluie qui est tombée ces derniers temps.  Résultat, les chemins sont très roulants et la moyenne élevée malgré la FC basse, 21,7km/h.  Au soir, j'ai pris un trajet inhabituel qui mêle petites servitudes avec parfois pas mal de dénivelés, un peu de route et des chemins de remembrement roulant.  A nouveau une moyenne élevée, 24,6km/h, encore plus vite Langue tirée et sans monter dans les tours...

Dimanche, j'ai fait l'impasse sur l'entraînement Incertain...  Pas bien...