22/02/2015

Week-end

Samedi, j'ai repris la direction du garage pour une séance de rouleaux.  Cette fois-ci, j'avais décidé de commencer par un petit échauffement de 15' suivi d'un travail sur la cadence de pédalage.  Amusant et en plus, ça fait passer le temps Sourire...  Plus aucune appréhension au niveau de la clavicule j'étais en appui symétrique sur le guidon.

Dimanche, après une longue balade en forêt de Soignes avec les Cockers, j'ai enchaîné avec un entraînement course à pied où j'ai été explorer toute la plage de FC en endurance.  Vu l'heure (12h), un superbe soleil avec malheureusement un vent frisquet et des chemins très boueux voire franchement mouillés, mais c'était plutôt chouette Clin d'œil...

20/02/2015

Entraînements de la semaine

Lundi, entraînement effectué au matin et à jeun, obligatoire vu le programme de la journée.  Petite séance sur les rouleaux en endurance cool, une bonne séance de récupération active.  L'après-midi, je passais sur le billard pour ôter le matériel d'ostéosynthèse que j'avais sur la clavicule gauche depuis avril 2013, d'où le jeun obligatoire Clin d'œil... One Day Clinic donc retour en soirée au bercail.

Mardi, encore quelques douleurs qui ne m'ont pas empêché de dormir, ni de m'entraîner.  J'étais à le fin de mon plan, un entraînement en course à pied, en endurance.  Direction les champs en fin de matinée, le cardio était HS pour raison indéfinie, par contre les sensations étaient super bonnes.  Une petite anesthésie générale pour se mettre en forme Clin d'œil...  J'ai évidemment couru à la sensation, et ça m'a fait un bien fou y compris sur les douleurs au niveau de l'épaule, les endorphines sûrement...

Pour la suite, Fernand préférait me laisser au repos avant de me donner la suite, mais rester à la maison à ne rien faire, ça ne me convient pas...  Donc, mercredi, j'ai enfourché le vélo sur les rouleaux pour 50' de pédalage à différentes intensités.

Jeudi, la sagesse Innocent ! Oui, oui, je n'ai pas fait de sport...

Aujourd'hui, après avoir fait une balade d'une heure avec les Cockers sous la pluie, j'ai enfilé la tenue "running" pour une séance en endurance cool suivie de quelques déboulés.  Toujours de bonnes sensations, un terrain très boueux mais pas trop de pluie au moment où j'ai été courir.

16/02/2015

La boucle est bouclée

Le 26 avril 2013, lorsque je suis passée sur le billard afin de réduire une vilaine fracture de la clavicule, jamais j'avais imaginé qu'un jour il allait falloir enlever le matos.  Autant à cette époque, j'aurais voulu que ça aille plus vite pour être soulagée au plus vite.  Autant pour enlever cette plaque-vis qui ne me dérangeait, je n'étais pas pressée de repasser par la case "salle d'op".  Et pourtant, il fallait bien.  Maintenant, c'est fait...  Quelques grammes en moins, peut-être quelques neurones en moins, un pansement compressif et des douleurs en plus.  A voir dans quelques jours...

IMG_1242.jpg

Petit souvenir Clin d'œil.

15/02/2015

Crosscup Rotselaar

La 6e manche de la Crosscup se déroulait ce dimanche à Rotselaar.  Comme l'an dernier, elle servait de cadre au championnat de la VAL.

La météo était printanière, soleil, 10°C et un petit vent léger.

Le parcours était identique à l'an dernier, plat avec un départ relativement court, suivi d'un S.  Le reste du parcours était également très sinueux, donc pas mal de relance.  Au niveau revêtement, très varié, herbe, graviers et sable.  Un parcours un peu similaire à celui de la Crosscup de Gand, qui se déroule également dans un domaine récréatif avec une pièce d'eau et une plage.

Côté athlètes, d'une part les habituées de la Crosscup et de l'autre, les athlètes qui participaient au championnat VAL.

Le départ a été très rapide vu sa configuration, de mon côté, j'ai pris un meilleur départ qu'en 2014.  J'étais aux environs de la 19e place.  Comme l'an dernier, j'ai commencé à remonter des concurrentes sur la plage, en restant au bord de l'eau voire plus, les pieds dans l'eau, les appuis sont plus efficaces Sourire.  A l'entame du dernier tour, j'étais en 15e position et toujours relativement bien dans le sable et sur les obstacles (qui étaient positionnés à la sortie de la plage alors que l'an dernier, ils étaient positionnés bien avant la plage).  J'étais sur les talons d'une athlète du FCHA (Mélanie Stordeur), lors d'une relance, je suis passée devant car je savais que je ne pouvais pas attendre le sprint, 11 années nous séparent, ça fait une fameuse différence pour le sprint, déjà que ça n'a jamais été ma spécialité... Mais ma tactique n'a pas été payante, je n'ai jamais su creuser un écart suffisant et dans le final, cette athlète m'a battue au sprint.

C'est un très bon résultat.  Alors que c'est un parcours avec des relances, donc des changements de rythme, du sable et plutôt très plat, j'avais d'excellentes sensations en course (un peu comme en 2014).  Pour la première fois sur cette saison cross, je réalise le même chrono qu'en 2014.  Sur toutes les autres manches, avec des météos assez similaires, j'avais des chronos nettement moins bons (+2').  Probablement que la forme arrive Sourire.  Il ne reste plus qu'à espérer que l'anesthésie prévue demain ne chamboule pas ce processus... Wait and see.

Les résultats sur : www.lottocrosscup.be 

CC Rotselaer.jpg

14/02/2015

A la bourre...

2 semaines de retard Surpris ! 

Lundi 3, j'ai fait une séance de rouleaux, une bonne idée après un effort dans le froid.  Les muscles étaient bien déliés après 45' à bien mouliner.  Par contre, mon cardio n'a pas supporté le froid de la veille, il n'a pas arrêté de déconner...

Mardi, repos.

Mercredi, point de fractionnés, juste un entraînement en endurance que j'ai pu réaliser au petit matin.  Les jambes ont bien tourné.

Jeudi, l'entraînement "indoor" traditionnel.  Une bonne partie avec consignes sur les rouleaux suivi d'une dose homéopathique de course à pied, que je réalise sur le tapis.  Les jambes étaient super, par contre le dos c'était une autre histoire...

Vendredi, repos, excellente idée vu l'état du dos qui a nécessité l'intervention de mon collègue ostéo.  Probablement le froid qui m'avait tétanisée en fin de course dimanche.

Samedi, tout était rentré dans l'ordre côté dorsal, ce n'était pas le cas de mon cardio qui vraiment a dû prendre un coup  de froid Bouche cousue...  Une séance dynamique au petit matin avant d'aller bosser.  La météo était fraîche et les muscles des cuisses étaient un peu raide en fin d'entraînement.

Dimanche, retour de la pluie et donc de températures plus douces.  Idéal pour un entraînement "cross", tous les ingrédients y étaient Langue tirée.  Malgré qu'il était tôt, la partie "cross" est très bien passée.

Lundi 10, un entraînement sur les rouleaux en endurance très cool, une bonne récup active.

Mardi, entraînement à 6h du mat' (ceux que je préfère).  Une grosse partie sur la route entre Waterloo et Lasne, et une petite incursion dans les champs avec la frontale.  La visibilité était dégueulasse avec l'humidité.  De très bonnes sensations Sourire pour cet entraînement.

Mercredi, Nivelles.  Echauffement dans le parc de la Dodaine, suivi de fractionnés sur la piste.  Pour la piste, j'avais décidé de tester mes nouvelles chaussures de compétition, des Nike Flynikt Racer.  Vraiment génial, j'ai survolé le tartan Rigolant.  En tout cas, aucun souci pour respecter les chronos demandés par Fernand.  Peut-être que la forme revient tout doucement, et si le rythme revenait ce serait encore mieux Clin d'œil.

Jeudi, aller-retour maison-boulot en VTT.  Au matin, -3°C au thermomètre, j'ai pris le chemin le plus direct donc vallonné.  Les chemins étaient gelés et roulants, et les pouces aussi étaient gelés...  En fin de journée, il faisait vraiment "printanier" avec un beau soleil.  Tout avait dégelé...  De la boue bien collante, en fine couche et glissante.  J'ai fait quelques détours pour respecter les consignes d'entraînement.  Arrivé à la maison, direction le garage pour 10' de course à pied sur le tapis.

Vendredi, repos.  Ce qui m'arrange bien pour le moment, puisqu'après le boulot, je vais à l'école.  C'est une journée de "ouf"...

Aujourd'hui, un entraînement course à pied en endurance avec quelques déboulés pour terminer.  J'ai été courir vers 8h, sous un ciel couvert avec quelques gouttes qui tombaient.  Direction les champs où il ne faisait pas trop boueux.  Les sensations n'étaient pas mauvaises. 

01/02/2015

"Les Hivernales" de Boisfort

Que faire d'autre par cette matinée hivernale ? Participer aux "Hivernales", course organisée par le RCB en ce début d'année.  Course qui propose deux distances : 10 ou 20km avec la quasi totalité du parcours en forêt de Soignes.

Pour cette édition 2015, 2000 coureurs, suffisamment dingues pour affronter ces conditions hivernales.

Côté météo, comme écrit ci-dessus, hivernale.  Quelques flocons étaient tombés la nuit, juste assez pour laisser une fine couche de neige qui dégelait.  Au niveau thermomètre, 2-3°C avec un petit vent, un ciel menaçant qui amènera des averses de neige et de pluie pendant l'épreuve.  Difficile de savoir quelle tenue sera la plus appropriée pour courir, short/T-shirt : risque d'avoir froid, collant/manche longue : risque d'attraper froid car mouillé.  Le dilemme...  J'avais choisi la première option + une paire de gants.

Côté parcours, quelques modifications à cause de travaux dans le quartier en 8 à Boisfort, résultat un parcours un petit peu rallongé par rapport à l'année précédente.  Avec ces conditions, les trottoirs et les drèves macadamisées de la forêt étaient recouverts de "miche-pape", très dérangeante en montée et sur le plat où les appuis étaient fuyants, nettement en descente. Par chance, le parcours ne propose pas que des parties macadamisées, mais également des chemins en graviers ou avec de la gadoue et quelques pavés.  Evidemment, malgré les modifications, ce parcours était toujours aussi sélectif et vallonné, avec un début essentiellement en côte, le milieu un peu plus roulant, et la fin à nouveau vallonné aussi bien en descente qu'en montée.

Sur la ligne de départ, pas vraiment de concurrence directe, mais cela n'est pas toujours une certitude.  Dès le début de la course, j'étais en tête côté féminin.  Les jambes tournaient bien sur les premiers 7kms qui sont très vallonnés et souvent en côte, j'avais vraiment l'impression de ne pas être dans le rouge.  Au 8e km, je me disais tout de même que j'étais dingue de courir en "petite tenue" dans ces conditions hivernales.  Etonnamment, fin de la Drève de Lorraine, point de coureurs du 10 km Surpris!!! Finalement, ils sortaient de la forêt plus loin sur l'Avenue Dubois, et toujours autant de cacophonie, pas très disciplinés les coureurs du 10 qui s'étalent sur toute la largeur et vont nettement moins vite que les coureurs du 20.  Pourtant un bénévole leur demandait de "serrer à gauche".  Il ne restait plus qu'à slalomer...  Après la séparation 10-20, toujours les mêmes coureurs en point de mire.  Au 14e km, je commençais à avoir froid aux mains, forcément les gants étaient mouillés Incertain.  Vers le 16e km, j'avais les muscles qui tétanisaient sous l'action du froid, mais d'autres coureurs accusaient carrément la défaillance.  Dans cette longue portion rectiligne à déclivité variable, 2-3 hommes me dépasseront.  Les deux dernières grosses descentes du parcours, au 18e et 19e km me feront vraiment mal aux jambes et même aux pieds.

J'ai bouclé ces 20,5 km glacés en 23e position au classement général et 1e femme en 1h23', soit 10' après le premier homme ce qui constitue un bon résultat, en plus je n'avais vraiment pas l'impression d'être limité par le moteur, mais bien par des muscles un peu raides en fin de parcours.

SAM_0504.JPG

L'arrivée Rigolant.

Les résultats sur : www.rcb-gal.be (bientôt)