08/04/2015

Semaine 3

La semaine passée a débuté comme la semaine précédente a terminé.  Autrement du vent, du vent et encore du vent, mais moins de pluie...

Lundi, rouleaux relax en mode récupération active.  Après 45' à tourner les jambes, les muscles sont nettement plus souples Sourire.

Mardi, entraînement en matinée avant d'aller à l'école.  Certes, la météo était sèche mais Eole était déchaîné, à se croire sur la côte belge.  Autrement dit, le rythme n'a pas été extraordinaire, difficile d'avancer vent de face Incertain.  Franchement, marre de ce vent Criant !

Mercredi, j'étais sur les rotules après ce travail pour l'école qui m'a bouffé une énergie folle (surtout à courir derrière les membres du groupe Criant), et en plus, le vent toujours présent...  Evidemment, mercredi veut dire fractionnés.  J'ai longuement médité sur comment j'allais faire cet entraînement sans bouffer du vent sans cesse.  Décision prise : échauffement dans les servitudes environnantes et fractionnés sur le tapis de course dans le garage Rigolant.  Mais courir à plus de 15km/h sur le tapis, ça ne donne pas les mêmes sensations que le faire sur terre ferme Bouche cousue.  J'ai moyennement apprécié, mais pas de vent.

Jeudi, entraînement "indoor" classique.  Des rouleaux avec des consignes, suivi d'une dose homéopathique de course à pied sur le tapis, mais à vitesse plus réduite que la veille Clin d'œil.

Vendredi, entraînement en matinée avant d'aller à l'école.  Super sensations et super rythme Clin d'œil...

Samedi, à nouveau choix entre rouleaux ou repos.  Finalement, j'ai opté pour un aller-retour maison-boulot en VTT.  Au matin, sous la pluie pas trop soutenue, en endurance relax.  Fin de journée, mon pneu arrière était presque plat (sûrement une crevaison lente), le ciel était menaçant, donc pas envie de prendre la drache, j'ai enfourché le VTT sans faire de réparation.  Résultat, retour en mode "tortue" pour ne pas abîmer la jante et ne pas dégonfler trop vite...

Dimanche, entraînement à 7h du mat' avant d'aller bosser.  Longue sortie avec une bonne partie au seuil Langue tirée ! Les jambes n'étaient pas au top, dur, dur de garder un rythme correct.  Mais j'y suis arrivée, au bout de cet entraînement.  Et à midi au boulot, escaliers, escaliers, escaliers,...  Vive la panne d'ascenseur...  Au soir, les pattes explosées Déçu !

 

Commentaires

Bah bravo pour ton parcours, je suis épatée ;)

Écrit par : Alex | 09/04/2015

Les beaux jours sont de retour et le vent est tombé :-)
Reste les jambes... mais je n'en doute pas, elles vont suivre ce vent d'optimisme.
Au fait comment vont les 2 lascars ? On n'a plus beaucoup de nouvelles...

Écrit par : Xavier | 09/04/2015

Xavier, ils vont super bien les deux Cockers Anglais :). Infatigables, toujours à vouloir jouer.

Écrit par : Virginie | 13/04/2015

Ah super... me voilà rassuré ;-)

Écrit par : Xavier | 30/04/2015

Les commentaires sont fermés.