30/04/2015

Jogging de la Principauté de Chimay

Samedi 18/4, j'ai fait le déplacement jusqu'à Chimay pour participer à cette course, principalement parce que Fernand m'avait demandé de faire un semi ou une course de plus de 10km dans le cadre de la préparation marathon, et surtout cela tombait bien puisque je ne bossais pas ce week-end.

Après 3 ans d'absence sur le Delhalle, me voici sur la ligne de départ.  Course que je n'avais jamais couru donc aucune idée du parcours, mais vu la région, le parcours allait être vallonné.  Le soleil était de la partie, le vent également et finalement heureusement sinon il aurait fait trop chaud.

Côté féminin, Sabine Froment était présente sur la ligne, un bon repère, j'ai décidé de calquer ma course sur elle du moins si j'arrivais à la suivre dans les premiers kilomètres Bouche cousue...  Premiers kilomètres qui étaient relativement plats et roulants, qui nous ont fait passés dans le centre de Chimay, son château, des prairies et des bois.  Vers le 6e km, longue côte en macadam, Sabine était à l'avant du groupe quant à moi en fin de groupe.  Dans cette côte, elle ralentit, je reste derrière, continue à ralentir, donc je passe à l'avant sans réellement attaquer.  Au sommet de la difficulté, j'ai une trentaine de mètres d'avance sur Sabine.  Mais je n'avais sûrement pas choisi le meilleur endroit pour passer devant, tout d'abord c'était tôt dans la course, et après le parcours se corsait...  Tout d'abord, une descente dangereuse, pas pour moi mais il faisait sec et finalement je l'ai bien négociée.  Ensuite, deux difficultés qui se sont succédées, je n'avais plus d'ischios...  Au lac de Virelles, mon avance n'avait pas bougé, Sabine était toujours à une trentaine de mètres.  A nouveau une portion plus plate et surtout quelques passages sur macadam où j'arriverai à grignoter quelques mètres à Sabine.  Le final était à nouveau assez corsé avec une très longue côte dans les bois.  Au final, je termine la course en 26e position et 1e féminine en 58'08'' avec 80m d'avance sur Sabine.  Super contente Sourire, c'était une victoire inespérée qui prouve que petit à petit je retrouve un meilleur niveau qu'en 2014 ou même que début de l'année 2015 où Sabine m'avait pris 1'-1'15'' aux Relais Givrés sur 8km...

Résultats sur : www.chronorace.be

Suite entraînements

Après le gros coup de mou du dimanche 12, lundi 13 rimait avec repos Clin d'œil, de plus je n'avais pas la suite du programme...

Mardi 14, entraînement en endurance assez dynamique.  Le rythme n'était pas encore terrible, la fatigue du dimanche se faisait encore un peu ressentir mais les muscles ne rechignaient pas.

Mercredi 15, un entraînement fartlek puisque la piste du CABW est en rénovation.  J'ai essayé de trouver un parcours relativement plat, ce qui n'est pas aisé dans le coin.  Pour ce faire, j'ai démarré du boulot avec la partie échauffement très vallonnée, ensuite j'ai presque réussi à réaliser chaque fractionné sur une portion presque plate.  Les sensations étaient terribles Sourire.

Jeudi 16, entraînement en endurance active sur les rouleaux.

Vendredi 17, un petit entraînement en endurance cool, juste 45' avec quelques déboulés pour clôturer.

13/04/2015

Semaine cool

Semaine nettement moins intense du côté des entraînements.  Pas mal vu le programme boulot où j'enchaînais 2 week-ends de suite, celui de Pâques et le suivant.  D'ailleurs, dimanche 5 au soir, je ne sentais plus mes jambes à cause de la panne d'ascenseur et surtout la longue sortie au petit matin Clin d'œil...

Lundi, repos.

Mardi, entraînement course à pied après le boulot.  Météo appropriée (enfin plus de vent), chemins de remembrement relativement secs.  Visiblement, j'avais bien récupéré du week-end, les sensations étaient bonnes et le tempo également Sourire.

Mercredi, j'ai été courir dans la matinée.  Séance en endurance, assez dynamique.  J'ai à nouveau arpenté les chemins de remembrement au milieu des champs.  Les jambes ont très bien tourné.

Jeudi, aller-retour maison-boulot en VTT, en mode endurance au matin et un peu plus dynamique l'après-midi.  Le matin, il faisait un peu frais mais l'après-midi, c'était vraiment génial avec environ 20°C quasi pas de vent et un beau soleil.  Par contre, pour le retour le VTT faisait des bruits assez bizarres de type craquement ??? Qu'est-ce qui pourrait bien casser ? Je n'étais pas spécialement à l'aise, il faut dire que la selle est montée au maximum et que visiblement la source de ces bruits venait de là Bouche cousue...  Bon, rien à casser sur le retour, mais je regrette mon VTT Cube que l'on m'a piqué en octobre En pleurs.

Vendredi, repos.

Samedi, programme rouleaux relax après le boulot.  Je n'étais pas très motivée, donc j'ai fait le minimum demandé càd 30'...

Dimanche, j'aurais mieux fait de m'abstenir d'aller courir.  En rentrant du boulot, ce n'était déjà pas la grande forme, mais après l'entraînement, c'était encore pire ! Mal partout, aux articulations, aux muscles Déçu...  Une catastrophe...

 

08/04/2015

Semaine 3

La semaine passée a débuté comme la semaine précédente a terminé.  Autrement du vent, du vent et encore du vent, mais moins de pluie...

Lundi, rouleaux relax en mode récupération active.  Après 45' à tourner les jambes, les muscles sont nettement plus souples Sourire.

Mardi, entraînement en matinée avant d'aller à l'école.  Certes, la météo était sèche mais Eole était déchaîné, à se croire sur la côte belge.  Autrement dit, le rythme n'a pas été extraordinaire, difficile d'avancer vent de face Incertain.  Franchement, marre de ce vent Criant !

Mercredi, j'étais sur les rotules après ce travail pour l'école qui m'a bouffé une énergie folle (surtout à courir derrière les membres du groupe Criant), et en plus, le vent toujours présent...  Evidemment, mercredi veut dire fractionnés.  J'ai longuement médité sur comment j'allais faire cet entraînement sans bouffer du vent sans cesse.  Décision prise : échauffement dans les servitudes environnantes et fractionnés sur le tapis de course dans le garage Rigolant.  Mais courir à plus de 15km/h sur le tapis, ça ne donne pas les mêmes sensations que le faire sur terre ferme Bouche cousue.  J'ai moyennement apprécié, mais pas de vent.

Jeudi, entraînement "indoor" classique.  Des rouleaux avec des consignes, suivi d'une dose homéopathique de course à pied sur le tapis, mais à vitesse plus réduite que la veille Clin d'œil.

Vendredi, entraînement en matinée avant d'aller à l'école.  Super sensations et super rythme Clin d'œil...

Samedi, à nouveau choix entre rouleaux ou repos.  Finalement, j'ai opté pour un aller-retour maison-boulot en VTT.  Au matin, sous la pluie pas trop soutenue, en endurance relax.  Fin de journée, mon pneu arrière était presque plat (sûrement une crevaison lente), le ciel était menaçant, donc pas envie de prendre la drache, j'ai enfourché le VTT sans faire de réparation.  Résultat, retour en mode "tortue" pour ne pas abîmer la jante et ne pas dégonfler trop vite...

Dimanche, entraînement à 7h du mat' avant d'aller bosser.  Longue sortie avec une bonne partie au seuil Langue tirée ! Les jambes n'étaient pas au top, dur, dur de garder un rythme correct.  Mais j'y suis arrivée, au bout de cet entraînement.  Et à midi au boulot, escaliers, escaliers, escaliers,...  Vive la panne d'ascenseur...  Au soir, les pattes explosées Déçu !

 

01/04/2015

Semaine 2

La semaine passée, météo plutôt mitigée avec pas mal de pluie et ensuite, en plus de la pluie, un vent à décorner les boeufs Surpris...

Lundi, rouleaux très relax pour récupérer de la longue sortie de la veille.  Les jambes ont bien tourné.

Mardi, un programme full.  Donc entraînement CAP début de matinée, direction les champs pour un entraînement en endurance très dynamique.  Ensuite, ce fut la course pour prendre la douche et partir pour l'école...

Mercredi, Nivelles et son étang (et ses nombreuses flaques Bouche cousue).  Après un court échauffement dans le parc, même programme que la semaine précédente.  Pas de piste, donc fractionnés autour de l'étang.  Peut-être même programme mais pas du tout mêmes sensations Incertain.  Autant le 18/3, je n'avais aucune difficulté à respecter le rythme imposé, autant cette fois-ci, il n'en fut rien...  Evidemment, le terrain était lourd, mouillé, donc pas du tout roulant.  Plus le vent qui était un peu plus gênant que la semaine précédente.  Ce qui pouvait expliquer la différence de 3-5'' de différence au kilomètre.  J'ai terminé cet entraînement dans le même état qu'après un cross, et pourtant la saison est terminée...

Jeudi, même séance que la semaine précédente.  Des rouleaux en endurance avec des consignes à suivre, suivi de 10' de course à pied sur le tapis de course.

Vendredi, une journée extra-longue, école de 8h à 18h Langue tirée, heureusement ce n'est pas souvent le cas.  Parce qu'une journée pareille, évidemment l'entraînement passe à la trappe.

Samedi, c'était au choix repos ou rouleaux.  J'ai pris la première option car je devais terminer le travail à présenter à l'école le mardi 31.

Dimanche, longue sortie avec une météo presque apocalyptique, et encore, j'ai été courir tôt donc la pluie était moins intense mais le vent était déjà bien soutenu.  Malgré que j'ai été en forêt de Soignes, les arbres étant encore déplumés, aucune protection contre la pluie ou le vent.  Le pire fut pour la fin, puisque j'ai terminé les 5 derniers kilomètres, vent de face sous une pluie battante dans les rues de Waterloo.  Fallait vraiment être motivé !