31/01/2016

Jogging de Nivelles

Hier, j'ai participé à la première manche du challenge du Brabant Wallon qui se déroulait à Nivelles.  Une météo détestable avec 5°C au thermomètre, Eole en folie et le ciel qui déversait des litres de flotte. Mais malgré tout cela, un peloton très conséquent au départ.

Malgré que Nivelles est voisine de Braine et que je suis affiliée au CABW, je n'avais jamais participé à cette course.  Le parcours fait 10,5km et sillonne la ville de Nivelles mais surtout la campagne environnante, avec un profil assez accidenté sur route principalement, juste une portion de 500m de graviers, boue et herbe.

Beaucoup de monde sur la ligne de départ avec du côté féminin, Alexandra Tondeur, Amélie Saussez et bien d'autres. Le site de départ était assez exigu et finalement, la libération du peloton se fera sur la route.  Départ bousculé, rapide et en descente.  Cette descente "à froid" faisait un peu mal au niveau musculaire surtout vu les conditions climatiques.  Alexandra a pris un départ très rapide, de mon côté, je préférais temporiser dans cette descente.  Petit à petit, je reprendrai les athlètes qui s'étaient laissés emporter par le profil des premiers 200m.  J'avais d'excellentes sensations qui fera que vers le 3e kilomètre, je suis revenue sur Laurent et un peu plus loin vers le 5e km sur Mathieu, 2 équipiers de Training7.  J'avais Alexandra en point de mire, mais impossible de réduire l'écart, j'aurais dû tourner à 3'30" au kilomètre au moins, et encore, car certains kilomètres (sûrement roulant, en descente) ont été parcourus en 3'35"/km.  Au final, je termine la course en seconde position chez les féminines et 1e dans ma catégorie, quant au chrono, avec les bousculades du départ, mon chrono n'a pas démarré, je devrai attendre les résultats wink.

IMG_1731.jpg

Résultats à suivre (si j'arrive à me connecter à mon blog sealed)

Janvier et ses "Relais Givrés"

Janvier, le mois d'un incontournable de la course à pied, les Relais Givrés.  Une organisation rôdée, un parcours modifié légèrement (comme souvent) et plus de 250 équipes au départ.  Cette année, Training7 avait deux équipes au départ, malheureusement pas mal de coureurs absents pour blessure ou obligation.  La meilleure équipe du team pouvait viser un top 10 mais pas le podium, surtout vu la concurrence.

Côté féminin, de la belle concurrence avec Mathilde Hanuise pour UrbanTriSport, Catherine Martens pour Formyfit (application comprenant des plans d'entraînement et conseils en collaboration avec Fernand Brasseur), la femme de l'équipe polonaise et bien d'autres.  Le départ a été rapide, comme à chaque fois dans cette course, me plaçant à la 9e place.  Je remonte rapidement à la 7e, 6e et puis 5e place, je me retrouve dans le sillage d'une athlète qui courait pour Jogging Plus.  Les 4 premières commençaient à creuser un petit écart, quant à moi, je commencerai à me débarrasser de mon adversaire dans le sous-bois qui était bien boueux.  A la fin du premier tour, j'étais isolée à la 4e place avec les 3 premières en point de mire.  Dans le second tour, pas de réels changements, mis à part Mathilde qui s'est envolée, Catherine qui larguait la Polonaise et pour ma part, je recollais à la Polonaise à la sortie du sous-bois.  Au final, je remet le témoin à Laurent Recour en 4e position juste derrière la Polonaise.  Lors des relais suivants, nous avons oscillé entre la 6e et 10e place.  

5X9A6024.jpg

Le dernier relais en équipe a été très disputé puisque nous nous sommes retrouvés avec 2 autres équipes, les "Turbo" et "Cepal".  Dans ce dernier tour, c'est l'élément le moins rapide de l'équipe qui conditionne le rythme.  La première équipe (Turbo) a été très fair-play en nous laissant passer, par contre avec le Cepal ce fut très différent.  Cette équipe avait décidé de défendre chèrement sa peau et pas toujours de manière fair-play, entre blocages en tout genre pour scinder notre équipe, coups de coude et j'ai même eu droit à me faire écraser le pied par un de ces coureurs.  C'était vraiment limite et pas sympa, mais à ce jeu-là, ils ont réussi à nous faire perdre un de nos coureurs qui n'a jamais su revenir donc il a fallu l'attendre...  Au final, on s'est classé 9e, tout juste dans le top 10 smile.  

IMG_1697.jpg

DSC_4935.jpg

La seconde équipe de Training7 s'est classée à la 33e place.

Les résultats sur : www.relaisgivres.be

 

Décembre avec une première course sur route depuis longtemps :)

Gros souci pour se connecter au blog ces dernières semaines yell...  Pour quelles raisons ??? Il a fallu que je reprenne un vieux PC pour vérifier si incompatibilité avec le navigateur internet sur mon Macbook.  Pas mieux avec Internet Explorer, finalement, ça fonctionne sur Google Chrome.

Après cette bonne reprise d'entraînement depuis mi-octobre et surtout un bon suivi du plan que Fernand m'avait fourni, il m'avait demandé de participer aux "Foulées Hivernales AXA" à Boisfort.  Une course en forêt de Soignes reste toujours une course avec un parcours sympa, donc...  Le 6 décembre, après de longs mois sans compétition, j'ai pris la direction de Boisfort pour participer à cette course.  La météo était relativement clémente pour la saison avec 8°C, pas mal d'humidité et du vent.  Sur la ligne de départ, beaucoup de monde et côté féminin,  Nancy Vanden Driesch (qui tourne pas mal) et Mathilde Hanuise, belle concurrence qui allait me permettre de me situer.

Départ de la course, très rapide pour Mathilde, je la laisse prendre quelques mètres mais je surveillais wink.  Le début de la course se faisait en côte pendant pratiquement 3km, mais les pourcentages étaient plus importants sur le premier kilomètre.  A la fin de ce premier kilomètre, j'étais passée devant Mathilde, très tôt sur une course qui comptait 12km et quelques...  Résultat, j'ai continué à insister pour tenter de distancer Mathilde.  Au 3e km, il n'était pas très loin, mais c'était la fin de la première longue ascension.  Ensuite, le parcours était un peu plus roulant avec des portions "tobogans" ou de longs faux-plats descendants.  Evidemment, vu l'écart, je n'ai toujours pas relâché (en me demandant combien de temps j'allais tenir le rythme sealed).  Dans cet exercice, j'ai bénéficier de l'un ou l'autre allié masculin présent dans le petit groupe.  Vers le 9e km, dernière grosse difficulté, un petit mur suivi d'un faux-plat montant.  Les derniers 1500m étaient en descente, je n'allais pas m'en plaindre...  Au final, une 31e place, 1e femme avec un chrono de 48'48" soit une belle moyenne de 15,6km/h.  Y'avait longtemps que je n'avais plus couru à ce rythme laughing.

5X9A1460.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans les derniers 1500m smile.

Foulées Axa.jpg

Chouette résultat.

Le restant du mois de décembre, j'ai réussi à cumuler boulot, étude et respect du plan d'entraînement.  Tout un programme tongue-out.