24/07/2016

L'Ardennaise (Louette-Saint-Pierre)

Hier après-midi, j'ai repris contact avec le challenge Delhalle.  Jusqu'à présent, j'ai couru 2 courses du challenge : Erpent et Bousval.  Ce qui veut dire que si je veux être classée dans le challenge, je dois encore participer à 3 courses.

Ce 23 juillet sur le coup de 16h, le départ de l'Ardennaise a été donné.  Enormément de coureurs sur la ligne de départ, et du côté féminin de la concurrence avec Sabine Vanderzwalmen, Sophie Fourgeaux (leader actuel) et Amélie Saussez.

La météo était relativement bonne, ciel couvert avec quelques éclaircies et quelques gouttes, du vent et 20°C.  Cependant, l'atmosphère était lourde.  Par contre, il y avait eu plusieurs orages dans la région, ce qui voulait dire que le parcours allait être boueux, détrempés et glissants à certains endroits.  Auparavant, je n'aurais pas pris ce paramètre dans le choix des chaussures, je faisais tout en chaussures de compétition.  Mais avec la pubalgie, je n'apprécie guère les glissades, donc j'avais mis les trails, un peu moins dynamique, mais surtout plus lourdes lorsqu'elles sont inondées yell...  Quelques modifications au niveau du parcours annoncées entre le km6 et km8 pour atteindre le pied de la Croix Scaille, mais plus loin dans le parcours, il y a des passages dont je n'avais plus aucun souvenir foot-in-mouth.  Faut dire que je n'avais plus couru à Louette depuis 2012...

J'ai essayé de démarrer en temporisant pour ne pas avoir le coup de mou traditionnel vers le 5e km que j'ai dans chaque manche du BW.  Pas de chance, après 5kms, les jambes "vides", le moteur bridé, le calvaire commençait avant l'enfer wink...  Début de la descente pour rejoindre la Croix Scaille, Quentin revient sur moi et m'entraîne dans son sillage pour une descente rapide (3'35''/km).  Ensuite, je monte la Croix Scaille comme je peux (avant les côtes, c'était mon point fort, à présent...  No comment sealed).  Au sommet de la difficulté, soit vers le km12, je retrouve des sensations et j'arrive à relancer le rythme avec Quentin en point de mire à une soixantaine de mètres.  La partie est roulante avec des portions de plat roulant, de descente "facile" parfois entre-coupées par des endroits plus délicats pour les appuis.  La dernière côte, pas longue mais aux pourcentages vertigineux est un peu encombrée par les derniers coureurs du 9km, mais j'arrive à me faufiler smile.  Deux relances aux portiques avant de reprendre un petit chemin plat et de terminer en descente sur la route.

Au final, je clôture les 21,7km à la 23e place, 1e féminine en 1h34'16''.  Le chrono n'est pas terrible, mais même les chronos des hommes sont en retrait, probablement que l'état du parcours l'explique.

Ardennaise 16.jpg

Les résultats : www.chronorace.be

Capture d’écran 2016-07-24 à 09.40.07.png

Capture d’écran 2016-07-24 à 09.40.47.png

1e Corrida de Saint-Germain

Robert (athlète que Fernand entraîne) avec 3 autres personnes se sont lancés dans l'organisation d'une course dans leur coin, à Eghezée.  Robert m'avait envoyé une invitation via Facebook, difficile de refuser surtout lorsqu'il décide de me mettre la pression tongue-out...  Pourtant, c'était loin d'être le meilleur moment pour ma part.  D'abord grosse fatigue liée à la fin de cette année académique, qui m'a usée jusqu'à l'os sealed, et puis la course avait lieu un vendredi soit après une semaine de boulot et avant mon week-end de garde.  En plus, en ce vendredi 9 juillet, je terminais au boulot à 14h15 mais c'était pour enchaîner avec une activité assistée par les animaux pour Activ'dog a.s.b.l. dans une autre maison de repos de 15h30 à 16h30.

Pour une première édition, ce fut une réussite, que ce soit au niveau organisation ou au niveau du nombre de coureurs (un peu plus de 200) au départ des 2 distances (5 ou 10km).  Le parcours comportait une boucle de 5km, composée de routes, de servitudes et autres petits chemins et prairie.  La météo était clémente à l'exception du vent qui était bien présent vers les kms 2-3 du parcours.

J'étais vraiment hors forme, pas de jambes et encore moins de rythme, je réalise un temps plus que médiocre de 39' et quelques secondes, je termine 7e au scratch et 1e féminine.  Un petit plus agréable, sur le podium, les 3 premiers recevaient une carte cadeau de chez Décathlon.  Sympa laughing !

St-Germain 16.jpg

04/07/2016

Un quadrimestre intense

Dernière ligne droite de l'année de spécialisation en gériatrie et psychogériatrie.  Cumuler boulot, école, travaux, stages, examens pour clôturer l'année académique, et entraînements, c'était un fameux challenge ! J'ai bouffé quelques boîtes de vitamines, laisser de l'énergie et des "plumes" et même faillit faire un infarctus sealed...  Mais faut avouer que la fin est superbe avec une "Grande distinction" (80,9%), YES laughing !

ISEI 1.jpg

ISEI 2.jpg

ISEI 3.jpg

Côté sport, à mon grand étonnement, j'ai repris les compétitions malgré que le temps était compté surtout à partir de fin mars avec 5 travaux divers et variés à remettre entre la seconde quinzaine d'avril et fin mai ou avant surprised.

Comment résumer cette période de l'année ? 7 épreuves du challenge du Brabant Wallon, 1 Delhalle, les 20km de Bxl et les interclubs masters.

Le challenge du Brabant Wallon avait un grand atout pour moi, le déplacement n'est pas trop long, la distance de la course n'excède pas les 12 km ou de peu, et les remises des prix sont relativement rapides.

- Lillois : un chouette parcours, peu boueux mais très venteux.  Une victoire smile.

Braine.jpg

- Beauvechain : toujours du vent et plein de caillasses undecided...  Une seconde place derrière Alexandra Tondeur, et 1e dans ma catégorie.

Beauvechain.jpg

- Jauche : un parcours sympa où j'ai pu "m'amuser" avec mes coéquipiers de Training7.  Le parcours était relativement roulant, mais à chaque l'impression d'être dans le dur dans les derniers kilomètres.  Une victoire avec Sabine Vanderzwalmen qui se rapproche.

Jauche.jpg

- Wauthier-Braine : un peu frais au départ, mais par la suite, le soleil s'est invité et les températures ont commencé à grimper, comme le parcours qui proposait quelques belles ascensions tongue-out...  Une victoire de plus.

Wauthier.jpg

- Bierges : un peu juste au niveau de la récupération musculaire, seulement 4 jours entre les deux courses.  Est-ce bien sérieux ? D'abord, l'été s'était invitée, que calor !!! Et puis, le parcours plus que vallonné surprised ! Début de course OK et puis comme les courses précédentes, l'impression d'être "bridé" et impossible de remettre du rythme.  Victoire avec Sabine à 45''...

Bierges.jpg

- Wavre : sur le site, il était noté : "si temps pluvieux avant la course, prévoir des trails", sympa de prévenir car c'était vraiment utile surtout dans la première partie du parcours où l'on passait dans un bois.  Toujours des côtes et une grosse descente où même les trails n'étaient pas très utiles, ça glissait vachement...  J'ai levé le pied vers le 8e km car impossible de revenir sur Laurent et surtout participation (qui n'était pas prévue) aux Interclubs masters le lendemain.  J'ai dû mettre la seconde dans le dernier km car Sabine était toute proche surprised !

Wavre.jpg

- Baisy-Thy : parcours qui emprunte quelques passages du cross de Bousval, et vu les conditions climatiques des jours précédents, une bonne partie du parcours s'est transformée en bourbier, intéressant wink.  Et toujours bien vallonné.  Victoire aisée en l'absence de Sabine.

Baisy-thy.jpg

Au niveau du challenge Delhalle, j'ai pris part à ma seconde course dans ce challenge en participant au cross de Bousval.  En ce début mars, la météo était dégueulasse, fraîche et pluvieuse, ce qui allait garantir un parcours boueux.  Cependant, au cross de Bousval, il est très difficile de faire le choix entre chaussures route ou trail.  J'avais opté pour des chaussures route qui n'était sûrement pas la bonne option vu les modifications de parcours.  Une grosse partie de route avait été changée par des chemins de remembrement et des sentiers de sous-bois sealed...  Malgré les problèmes d'adhérence, j'ai remporté la course.  Vais-je arriver à faire 5 courses dans le challenge pour y être classée ? A voir...

Bousval.jpg

Et pour clôturer ce résumé, une compétition sur piste qui n'était pas du tout prévue.  Les interclubs masters se déroulaient à Herve le 5/6, j'étais alignée sur le 3000m.  Je n'avais plus foulé une piste depuis la mi-avril par manque de temps vu le nombre de travaux pour l'école.  La météo était chaude et lourde, et évidemment pas vraiment d'ombre sur la piste.  Il fallait participer à une course sur piste pour rencontrer une "vieille" connaissance en la personne de Sabine Froment smile.  On s'est rapidement retrouvée à deux en tête de la course, où nous nous sommes relayées vu la présence d'Eole.  Pour ma part, j'avais la course de Wavre dans les pattes et l'absence d'entraînements spécifiques sur piste.  Sabine n'est pas une spécialiste de la piste, néanmoins, elle a fait toute la saison de cross.  A 700m de l'arrivée, je vais essayer de la décrocher sans succès et elle reprend immédiatement la tête.  A 300m, j'essaye à nouveau de la lâcher, impossible, elle reste dans mon sillage et je ne me sens incapable de continuer sur le tempo jusqu'à l'arrivée.  Du coup, je coupe complètement mon effort pour que Sabine repasse devant.  Il ne restait donc plus que l'ultime ligne droite, qui n'a jamais été ma spécialité.  En sortie de virage, je me suis décallée et j'ai accéléré pour au final prendre 2'' sur mon adversaire.  Lutte qui n'était pas réellement indispensable puisque nos clubs respectifs n'étaient pas dans la même division, mais c'est l'esprit de compétition wink...  Le chrono n'était pas terrible, 10'44", mais j'avais rempli mon "contrat", rapporter le max de points pour le club.  A la fin des 3000m, un orage intense avec pluie et grêle s'est abattu sur le stade, piste inondée et relais annulés.  Au final, on termine 3e.

IC masters.jpg

Maintenant avec la fin des obligations scolaires, je risque de m'ennuyer sealed ou pas...  Prochain objectif, difficile à définir, peut-être un marathon ???