07/09/2013

Reprise

Lundi et mardi, repos et ce n'était pas superflu ! Bien que étonnamment, les muscles n'étaient pas si courbaturés. Juste le quadriceps droit et un peu de fatigue dans les autres muscles.
Mercredi, j'ai fait une tentative sur route avec le VTT, mais plutôt mauvais plan. Je risque plus la gamelle qu'autre chose. Donc, j'ai remis le Specialized sur les rouleaux pour 30' d'endurance super cool en moulinant bien.
Jeudi, repos.
Vendredi, Fernand m'avait envoyé mon programme. J'ai pris la direction des champs pour un petit entraînement en endurance. Pas top ! Le marathon était encore dans les pattes. Les muscles plutôt raides, sans tonicité. Pas fâchée d'en avoir terminé avec cet entraînement en soirée.
Aujourd'hui, j'avais le choix entre course à pied ou rouleaux. J'ai préféré la seconde option, au moins les muscles n'allaient pas se manifester. 50' de pédalage statique, toujours en moulinant bien et en endurance relax.

02/09/2013

Belman (Robertville)

Si j'ai repris l'entraînement au mois de juin, c'était en vue de cet objectif.  Lorsque je donne ma parole, je la garde, mais nul n'est tenu à l'impossible.  3 mois d'entraînement pour faire un marathon, un peu short mais pas irréalisable Clin d'œil...

C'est ainsi que samedi soir, j'ai pris la direction de Robertville pour rejoindre mes coéquipiers qui constituaient notre team pour l'Ironman qui allait se dérouler le lendemain.  Initialement, j'avais prévu d'arriver le jour J, mais finalement une nuit un peu plus longue à l'hôtel ne ferait pas de tord, d'où nous étions pas dans le même hôtel.

Dimanche 7h du mat', nous voilà réunis au bord du lac de Robertville.  Une demi-heure plus tard, le départ allait être donné...

Notre équipe NSTT/RCBT composée de : Eric (nageur), Benoit (cycliste) et moi (course à pied).

1236421_10202134685472334_1683102357_n.jpg

La météo était fraîche à cette heure-là, l'eau du lac à 18°C, le soleil commençait à pointer au-dessus de l'horizon.  Environ 90 athlètes se sont élancés pour 3800m de natation dans la lac de Robertville, individuels et équipes.  La partie natation était constituée de deux tours de 1900m, ce qui permettait aux spectateurs de voir les nageurs quasi sur l'entièreté de l'épreuve.

540123_10202134686072349_187262225_n.jpg

 

A la sortie de l'eau, Eric pointait à la 13e place (toutes catégories confondues) et en 3-4e position au niveau des équipes.  Il a réalisé 1h05'01'', pile-poil le temps qu'il voulait réaliser Sourire.

1234367_10202134686952371_1868162445_n.jpg

1234457_10202134687952396_415422777_n.jpg

Pour la partie vélo, c'est Benoit qui s'en chargeait.  Et pas une mince affaire, avec 180km et un dénivelé positif de plus de 2000m.  Deux boucles distinctes qui passait entre-autres par le signal de Botrange et pour le second tour, le circuit de Spa-Francorchamps (à faire 6x). Sûr que les cuisses allaient chauffer sur un tel parcours Langue tirée...  

1234318_10202134688912420_875172098_n.jpg

Pour le début vélo, les températures n'avaient pas encore vraiment augmenté, par contre le vent montait petit à petit Incertain.  Finalement, c'est au bout de 6h49'40'' que Benoit me passera la puce de chronométrage.  Cela faisait 20 minutes que je l'attendais et que petit à petit le stress montait.  Quelle idée j'avais eu de m'engager dans un truc aussi fou...  Partir sur un marathon en solitaire, et tout cela après trois mois de reprise entraînements course à pied, et comme premier contact avec la compétition.  Dingue, quoi Bouche cousue !

Me voilà partie pour 42,195 km...

1236248_10202134691912495_31991905_n.jpg

Sans pression ou presque Clin d'œil.

Le plus difficile à gérer dans ce genre d'épreuve, c'est le rythme, pas trop vite, pas trop lent.  Mais vu le profil du parcours, ce ne serait pas une chose aisée, et doublement pas aisée vu mon manque de repère.  Eventuellement, je pouvais me baser sur ma fréquence cardiaque et encore vu le profil...

Trois boucles à effectuer, dont les deux premiers tiers montaient et le dernier descendait.  En réalité, c'était plus ou moins cela, effectivement ça grimpait par petites côtes aux pourcentages acceptables, en faux-plats et quelques portions plates, de rares descentes (courtes) et un passage dans un chemin plein de caillasses.  Le dernier tiers, deux solides côtes aux pourcentages plus conséquents, surtout une descente très casse-patte et une autre descente sur un chemin plein de caillasses.  Pour le dernier tour, cela voulait dire deux solides côtes dans les sept derniers kilomètres.  Sans compter que le vent était bien sûr de la partie Incertain, et que le balisage était à certains endroits limites.  Heureusement, dans le premier tour, j'étais complètement lucide donc pas d'erreur de parcours, j'en ai même rappelé un sur le droit chemin Clin d'œil...

Le premier tour est passé relativement vite et facile.

1236966_10202134693232528_710558235_n.jpg

Passage après 14km.

Dans le deuxième tour, j'ai commencé à sentir qu'une ampoule se formait sous le pied gauche.  Mauvais plan ! Surtout si tôt dans la course, bien avant le 20e km Criant.  Finalement, je devrai me décider de m'arrêter quelques secondes pour resserrer mes godasses.  Sage décision puisqu'après la gêne était nettement moins forte, mais le mal était fait.  Les deux passages dans les caillasses devenaient pénibles pour les petons...  Avant la grande descente du second tour, je marquerai à nouveau un arrêt de quelques secondes pour resserrer la puce de chronométrage (qui me faisait un peu mal dans les descentes).  Décidément Déçu...

530490_10202134693872544_2053118592_n.jpg

Passage vers le 28e kilomètre Cool.

Dernier tour, la barre des 30 km passée Langue tirée.  Petit à petit, les muscles commençaient à devenir plus raides, les pieds de plus en plus douloureux surtout le gauche à cause de l'ampoule.  A partir du 35e kilomètre, cela commençait à devenir long, je courrais de plus en plus en mode automatique.  J'attendais surtout avec impatience le dernier passage dans la caillasse, ensuite, c'était descente, un petit mur et puis descente jusqu'à l'arrivée.  Autrement dit, le plus dur était derrière Rigolant.

Sur la totalité du marathon, je n'aurai fait que de rattraper des coureurs soit d'équipes ou individuels (chapeau bas, je n'y arriverais pas à faire un Ironman), ce qui était assez stimulant surtout dans le dernier tour.

1240583_10202134695392582_583380298_n.jpg

Les derniers mètres avant l'arrivée Sourire...

La descente avait beau faire mal aux cuisses, le dernier kilomètre est très bien passé.  Finalement, j'ai bouclé ce marathon en 3h01'26''.  Pas mal du tout pour cette reprise et les conditions de course.

L'équipe termine 12e au général et 6e au classement des équipes.

Merci à mes coéquipiers pour cette chouette journée de sport Rigolant.

Les résultats : www.bibtiming.be 

31/08/2013

Endurance

Ce matin, un petit entraînement en endurance cool avec quelques déboulés pour clôturer Sourire.  Après autant de jours de repos, j'avais des fourmis dans les jambes...  Et donc, j'ai été arpenter les chemins agricoles sous un ciel plombé mais pas de pluie et plutôt un temps lourd.  La machine a bien tourné, chouette sensation Clin d'œil.

30/08/2013

Semaine cool

Lundi, repos.

Mardi, j'aurais dû faire des rouleaux, mais comme d'habitude mardi = jour compliqué Incertain...

Mercredi, j'ai été faire un "tour" à Nivelles.  Cela faisait un bail que je n'avais plus été courir au parc de la Dodaine et sur la piste du CABW.  Je suis arrivée tard puisque j'avais ma séance de rééducation entre le boulot et l'entraînement.  Petit échauffement dans le parc (qui n'a pas changé Clin d'œil), ensuite quelques fractionnés longs sur la piste.  Ce fut un entraînement très cool où les sensations fut bonnes Sourire.  Cela faisait également plaisir de retrouver Fernand, Noël, Micheline et le groupe de Fernand.  J'ai eu droit à  un accueil bien sympa.

Jeudi et aujourd'hui, c'est repos également, que ce soit entraînements ou boulot, sauf pour l'épaule...  Rééducation, rééducation,...  Pour essayer de faire avancer les choses, mais là il y a encore du boulot Bouche cousue !

25/08/2013

Longue sortie

Entraînement dominical et long.  Tout comme la balade des Cockers en forêt de Soignes, 2h15 via de larges drèves ou petits chemins plus sauvages, les chiens étaient super heureux et bien fatigués au final Clin d'œil.  Mais le Cocker n'est pas fatigué pour longtemps...  Par contre, j'ai dû postposer l'entraînement vu l'heure à laquelle je suis revenue au bercail...

Donc, entraînement à partir de 15h20 jusqu'à 17h20, 2h de course par monts et par vaux du côté du grand Lasne.  Et en démarrant à cette heure-là, j'ai eu droit au soleil et à un circuit relativement secRigolant.  Très sympa pour courir, en plus les jambes étaient du tonnerre, les sensations étaient vraiment géniales, meilleures que le week-end passé sur le même type de séance.  Que demander de plus Cool...

24/08/2013

Fin de semaine et samedi

Jeudi, pas le choix Clin d'œil ! Je devais impérativement retourner au boulot en courant, puisque je ne sais toujours pas rouler à vélo Bouche cousue...  Donc, entraînement à 7h du mat', en endurance cool via un des circuits le plus court en direction de Lasne.  Court veut dire également pas mal de dénivellé Rigolant.  Malgré l'entraînement dynamique de la veille, les jambes ont super bien tourné et le rythme était très correct.  C'est sympa de retrouver des sensations pareilles, l'amélioration de la mobilité de l'épaule y est pour quelque chose, plus que probablement Sourire.

Vendredi, j'ai été courir en fin de journée, malgré que c'était un peu "short" entre le kiné (séance pendant laquelle on est arrivé à 90° d'élévation en passif, mais une fois pas deux !) et le RV chez l'acupuncteur pour la pubalgie (je ne laisse plus évoluer les douleurs jusqu'à un stade insupportable).  Encore une séance dynamique à souhait que j'ai effectué dans les chemins de remembrement, et toujours avec de bonnes jambes Sourire.

Samedi, mini entraînement sur les rouleaux en endurance très soft.  Je n'avais pas envie de faire au-delà de 30 minutes, de toute façon, c'est juste un peu de récupération active Clin d'œil.  Et enfin ! J'arrive à poser correctement la main gauche sur le guidon tout en restant en place sur la selle et avec moins de compensation dans le dos.  C'est très positif.  Cela veut dire que d'ici une à deux semaine(s), je devrais être capable d'aller rouler à vélo soit sur la route soit en mode VTT, en faisant gaffe évidemment...

Demain, entraînement long, sûrement sous la pluie ? A suivre... 

21/08/2013

Début de la semaine

Un début de semaine pareil aux semaines précédentes, càd lundi repos et mardi pas le temps d'aller m'entraîner Incertain.  Par contre, les Cockers sont bien entraînés, entre la balade éducative du lundi soir et l'agility du mardi soir...  Mais c'est trop marrant de les voir s'amuser Rigolant.  

L'avantage de ces 2 jours de repos consécutifs, c'est que cela remet les compteurs à zéro.  Ou autrement dit, les douleurs de pubalgie et la fatigue disparues Sourire.

Et donc, ce mercredi, j'avais des sensations du tonnerre, des jambes de feu et la gnac pour m'entraîner.  Au programme, un entraînement assez dynamique, identique à celui de mercredi passé.  A part, que cette fois-ci, je n'ai pas été sur la piste, mais j'ai fait un bon fartlek dans les champs.  Et pour mieux gérer mon temps entre boulot et rééducation, je suis rentrée du boulot en courant, en faisant de larges détours dans les champs.  Et comme noté précédemment, un entraînement super chouette et qui s'est bien déroulé Sourire...

18/08/2013

Entraînements

Vendredi, un entraînement en fin de journée, après le boulot (fini les 12 jours d'affilée Sourire) et la séance de rééducation.  L'épaule étant plus souple, c'est nettement plus confortable lors de la course...  Direction les champs avec le soleil au début, ensuite les nuages se sont pointés et le vent s'est levé.  Du coup, les températures étaient plus adéquates pour courir.  Globalement, la séance était fort dynamique et j'ai bien suivi le rythme, sauf en fin d'entraînement Incertain...  Probablement la fatigue qui sortait et l'épaule (certains muscles) commençait à me gêner.

Samedi, j'avais décidé de (re)faire des rouleaux.  Cela faisait quelques semaines que je n'en faisais plus car j'avais une douleur au niveau du genou droit à cause de ma position.  Mais maintenant, j'arrive à poser la main gauche sur le guidon, donc ma position est légèrement meilleure (aucune souplesse car je suis à fond au niveau des amplitudes possibles).  Une petite demi-heure, bien relax afin de récupérer Sourire.

Aujourd'hui, j'ai démarré l'entraînement à 7h du mat'.   Bonne inspiration, les nuages étaient de la partie, ainsi qu'Elle mais pas encore de pluie Rigolant.  A nouveau direction les champs, et comme l'entraînement était long, j'ai fait une bonne partie du grand Lasne.  Ce qui voulait dire, parcours varié et vallonné...  La pluie a fini par m'arroser, légèrement d'abord et ce n'est que pendant la dernière demi-heure que la pluie s'est intensifiée.  Comme vendredi, en fin d'entraînement, j'ai commencé à "m'endormir" avec une grosse perte de dynamisme et de tempo Incertain.  Sinon, comme d'habitude lors d'entraînement dépassant l'heure, les muscles de l'épaule ont commencé à spasmer, mais ça, je gère facilement et ne m'empêche pas de courir...

15/08/2013

Fractionnés et endurance

Mercredi, entraînement en soirée Incertain...  J'ai dû modifier mon "programme" journée, initialement je voulais aller courir entre mon "pélérinage HBW" (c'est ainsi que j'appelle le passage à la radio suivi du RV chez l'ortho Clin d'œil) et le kiné, mais retard à l'hosto...  Les news clavicule sont bonnes, comme prévu puisque la consolidation s'était bien amorcée depuis début juillet.  Prochain RV chez l'ortho, dans 3 mois.  Finalement, j'ai été courir après le kiné, entraînement dynamique et bien rythmé.  C'était la première fois que je courrais depuis la dilatation capsulaire, et franchement plus aucune comparaison avec avant.  Enfin ce bras bouge presque correctement et surtout est plus souple Sourire ! Du coup, les sensations étaient encore meilleures pendant la course...

Aujourd'hui, petit entraînement cool à 7h du mat' sur le tapis de course.  L'épaule s'est comporté comme la veille, c'est nettement plus confortable, et les jambes ont bien tourné Sourire.

13/08/2013

Encore du retard !

C'est récurrent, les retards deviennent une habitude Bouche cousue...

Vendredi, entraînement en fin de journée après le boulot et la séance de kiné.  Au programme, une séance assez longue et dynamique.  J'ai été arpenté les chemins agricoles et fait pas mal de détours afin de faire un circuit qui correspondait à la durée de l'entraînement.  A ce jeu-là, en général je ne me trompe pas trop.  Les jambes ont bien tourné.

Samedi, j'a repris la direction du garage pour un petit entraînement en endurance cool sur le tapis de course.  Entraînement effectué aux petits aurores avant d'aller bosser Sourire.  Car au soir, c'était au tour des Cockers de s'entraîner...

Dimanche, entraînement matinal en forêt de Soignes pour une longue séance en endurance plus ou moins dynamique.  A cette heure-là, la forêt était déserte et cela m'a permis de croiser un jeune chevreuil peu farouche.  Sympa la rencontre Sourire.  Les températures avaient vachement diminué, le soleil a fini par faire quelques apparitions qui ont un peu réchauffer l'atmosphère.  L'entraînement s'est très bien déroulé, malgré que sur la durée les muscles de l'épaule ont tendance à se manifester Incertain.

Lundi, jour de repos.  Mais programme "chargé" pour tenter d'améliorer l'état de cet épaule, infiltration avec dilatation capsulaire suivi d'une bonne séance de kiné.  Traitement de choc et peu agréable, mais qui donne de bons résultats.  Effectivement, environ 10° gagnés dans chaque mouvement, plus cette sensation d'avoir l'épaule prise dans un étau.  Pourvu que ça continue à progresser, d'ici 2-3 jours le Dépo-Médrol commencera à agir et les douleurs s'estomperont encore.  Et si besoin, on peut recommencer cette dilatation capsulaire dans 3-4 semaines en fonction.  Wait and see...

Mardi, comme la semaine précédente, l'entraînement est passé à la trappe, par manque de temps et en plus, j'accusais un peu le coup par rapport à la veille.  Il faut dire que l'infiltration et la dilatation ne sont pas des actes "agréables" même fait par un radiologue expérimenté.  J'ai bien sué sur la table, plus les effets secondaires de la Xylocaïne et les mobilisations très appuyées du kiné...  J'avais bien dormi la nuit et j'étais encore en état second aujourd'hui Langue tirée... 

08/08/2013

Entraînements

Lundi, repos.

Mardi, pour le moment c'est un jour "complexe" entre boulot, rééducation, balade des Cockers et agility, je ne trouve pas le temps d'aller courir.  L'entraînement a tout simplemet "sauté"...

Mercredi, entraînement vespéral après le boulot et la séance de kiné.  La séance était relativent longue pour la semaine et dynamique avec une partie sous forme de fartlek.  La météo était sensiblemet différente par rapport aux jours précédents, mais nettement mieux pour courir surtout au niveau température Sourire.  La pluie avait rendu les chemins glissants, et je n'avais pas mis les chaussures les plus appropriées.  Mais j'avais pris un circuit avec pas mal de portions sur route ou pavés, et un petit passage sur les chemins de remembrement.  Le tempo était bon et les sensations également Sourire.

Ce matin, direction le garage et le tapis roulant pour un petit entraînement soft, de récupération.  Et franchement pas mal comme sensations et progression...  Il est loin le temps où je me "traînais" à 10 à km/h pour une FC moyenne de 143 puls/min.  Ce matin, sur le tapis à 10 km/h avec 1,5% d'inclinaison, FC moy 128.  Chouette Rigolant ! Et je vais me répéter, si l'épaule pouvait progresser de manière identique ce serait le top.  Mais, c'est loin d'être top, actuellement aucun progrès Déçu, juste moins mal... 

04/08/2013

Seconde partie de semaine mitigée

Mercredi, en théorie fractionnés sur piste. Au matin, j'étais motivée de le faire en soirée de plus que la météo ne prédisait pas de températures caniculaires. Mais c'était oublié que je devais aller chez le kiné, et que la motivation après risquait d'être plus aussi vive surtout que j'avais mal au crâne. Chaleur au boulot, peut-être une hydratation limite, certitude je n'étais pas très vaillante Incertain.  Résultat, j'ai préféré le canapé au tartan...

Jeudi, c'était repos en théorie, mais je culpabilisais un petit peu de n'avoir rien fait la veille Déçu...  Donc, j'ai pris la direction du garage et mis le tapis de course en fonction pour un entraînement super cool aux petites aurores.  Rien de tel pour être en forme pour le restant de la journée Sourire.

Vendredi, impossible de faire quoi que ce soit en fin d'après-midi.  La température était de 35° à l'ombre, alors au soleil ? Après le boulot, je n'ai été que faire une séance de kiné avec l'airco.

Samedi, les températures avaient bien chuté malgré que les orages annoncés n'étaient pas arrivés...  22° c'est le pied Clin d'œil ! Direction les chemins de remembrement après la balade des Cockers, pour un entraînement dynamique.  Les jambes n'étaient pas au top, tout comme l'épaule Incertain...  Un jour sans...

Aujourd'hui, je n'ai pas su courir en matinée.  La balade avec les toutous a été extensible dans le temps.  J'ai dû faire cet entraînement long dans l'après-midi, après le dîner, pas vraiment idéal.  Une pause digestion, ensuite j'ai pris la direction des champs.  Il faisait 28° mais la présence de quelques nuages et surtout du vent, rendait cette température agréable.  L'entraînement se déroulait que sur des intensités moyennes.  Entraînement facile, malgré l'estomac un peu lourd Clin d'œil.  Pas trop mal comme sensation, nettement mieux que la veille.

30/07/2013

Endurance

Lundi, repos et sur toute la ligne Clin d'œil...  Les Cockers ont fait une bonne balade éducative en soirée, de quoi les fatiguer...

Aujourd'hui, entraînement matinal.  La météo était mitigée avec un ciel partiellement couvert et du vent, quant aux températures, idéales Sourire.  Direction les chemins de remembrement, pas mal de boue dans certaines servitudes, mais globalement roulant.  Finalement mon circuit sera un peu short par rapport au chrono Bouche cousue, mais cela veut surtout dire que ma vitesse est en constante augmentation et que bientôt, je pourrai cibler sur mes anciens circuits. C'est sympa de se voir progresser, maintenant jusqu'où ?

29/07/2013

Semaine chaude :)

C'est dernier temps, c'est ainsi, le temps me manque en semaine pour mettre le blog à jour Incertain.  Mais priorité au boulot, à la rééducation, aux toutous et aux entraînements...

Lundi passé, jour de repos, mais tout de même RV chez le kiné et l'acupuncteur Sourire.

Mardi, j'aurais dû m'entraîner en soirée car je commençais à travailler tôt et donc pas possible d'aller courir avant.  Mais ce jour-là, il faisait excessivement chaud avec une qualité de l'air très mauvaise, conditions qui ont perduré relativement tard.  Donc, pas d'entraînement Déçu...

Mercredi, entraînement à 6h30 du mat', juste à la fin des averses orageuses qui étaient tombées en fin de nuit.  19°C avec énormément d'humidité, pas vraiment agréable mais nettement mieux que la veille.  Au programme, des fractionnés en temps.  J'avais donc le choix de le faire en mode piste ou mode fartlek nature.  J'ai fait un mix des deux Rigolant.  Les sensations étaient très bonnes.

Jeudi, rouleaux en mode récup.  Mais avec 30°C, ce type d'exercice est très désagréable, pas d'effet éolien et surchauffe assurée même à 125 puls/min...  J'ai allié l'utile à l'agréable, j'ai mis l'arrosoir oscillant en fonction, comme ça le gazon était hydraté et moi, rafraîchie par la douche froide.  J'ai juste dû déplacer un peu les rouleaux car l'adhérence du pneu sur le cylindre en acier n'était pas bonne.

Vendredi, entraînement course à pied en début de soirée.  Il faisait chaud mais Eole était de la partie.  De plus, j'ai démarré sous le soleil, mais sur la fin, le ciel s'est couvert et des orages devaient s'abattre au lointain, ce qui a rafraîchi l'atmosphère.  Ce fut un entraînement bien sympa avec de bonnes sensations.

Samedi, pas de rouleaux car je ressentais une douleur au-dessus du genou, probablement à cause de ma position asymétrique sur le vélo puisque cet épaule ne me permet toujours pas de poser mes deux mains sur le guidon.

Dimanche, 7h du mat', direction la forêt de Soignes pour un entraînement de 1h45 en endurance, avec des changement d'intensité.  Très chouette, sans trop de boue ou de dégâts malgré les orages de la nuit.

Globalement, la poursuite des entraînements se déroulent bien.  Je progresse, la pubalgie est sous contrôle (toujours présente mais peu de douleurs ou raideurs), par contre l'épaule est dérangeante avec des douleurs musculaires parfois articulaires et pas de progrès actuellement.

21/07/2013

Entraînement long

Initialement, j'avais prévu d'effectuer ce long entraînement très tôt le matin vu les prévisions météo. Mais la nuit n'a pas été bonne, j'ai pas mal décompté les heures et ce n'est qu'en fin de nuit que j'ai commencé à bien somnoler... Donc, j'ai postposé le lever. Et ce n'est qu'après la balade des Cockers que j'ai entrepris d'aller courir. Début à 11h30 en pleine chaleur... J'ai pris la direction de la forêt de Soignes afin de profiter de la fraîcheur relative qui y régnait (c'était mieux à 9h avec les chiens). Début d'entraînement en endurance pour finir par une bonne portion très dynamique. Finalement, je n'ai pas eu trop chaud et les sensations étaient excellentes. La semaine qui arrive, sera comme les précédentes, bien occupée entre le boulot, les entraînements, la rééducation et les Cockers.

20/07/2013

Endurance et rouleaux

Hier, comme prévu, je suis rentrée du boulot en courant. Faute de voiture, je n'avais que cette option puisque mon épaule ne me permet pas d'arriver jusqu'au guidon du VTT ou du vélo de route... À 15h30, les températures devaient avoisiner les 30 degrés, mais heureusement un bon petit vent frais soufflait au milieu des champs :). J'avais planifié un entraînement en endurance dynamique, avec un petit détour afin de courir 60'. Très sympa cet entraînement qui est passé facile malgré la chaleur. Après cela, direction douche, récupérer la voiture au garage et aller voir mon confrère pour ma séance quotidienne de kinésithérapie. Cette semaine, pas vraiment de gain d'amplitude, mais l'épaule bougeait plus facilement dans les amplitudes acquises. Malheureusement, dans ce type de problème, la kinésithérapie n'accélère pas vraiment la guérison, mais ce n'est pas néfaste. Aujourd'hui, option rouleaux en endurance très cool. À 7h15 du mat', la température était nickel, pas de soleil qui donnait dans le jardin, donc en plus de pédaler, j'avais installé l'arrosoir automatique pour faire prendre le gazon en rouleaux qui a été posé mercredi. Résultat, encore plus d'air vu l'humidification du jardin :). Après douche et acupuncteur pour l'épaule. Autant je suis convaincue pour la pubalgie, autant je reste sceptique pour ce problème de capsulite rétractile. Mais, j'essaie tout de même et persévère...

18/07/2013

Les retards s'accumulent :(

Entre boulot, rééducation, entraînements et Cockers...  Pas le temps de s'ennuyer et peu de temps à consacrer au blog.  Mais avec un tel retard, je ne sais même plus tout ce que j'ai fait comme séances Bouche cousue ! C'est Al qui guète...

La semaine passée, j'ai encore un peu plus varié et intensifié l'entraînement.  De l'endurance bien sûr, sur les pieds ou sur les rouleaux.  Mercredi 10, première séance de fractionnés sur piste depuis ma fracture de la clavicule.  J'avais décidé de faire des 1000m sur un tempo correct sans trop monter dans les FC.  Et finalement j'ai bien ciblé sur ce point-là Sourire.  Cette séance est très bien passée, même au niveau de l'épaule.  Bon, le lendemain, j'avais les mollets un peu courbaturés.  Après endurance cool.  Dimanche, un entraînement de 85', une première également depuis que j'ai repris, avec un bon travail au seuil.  L'épaule a un peu moins apprécié mais c'était tout à fait acceptable.

Lundi, aprés la kiné et l'acupuncture, j'ai été à la piscine de Rixensart.  Non pas pour enfiler des longueurs en crawl, mais direction pataugeoire pour faire travailler l'épaule gauche, mobilisation passive, activo-passive et renforcement grand dorsal et triceps brachial.  Je l'ai un peu payé le jour suivant, quelques muscles douloureux Déçu...

Mardi, 40' de rouleaux à 20h15 dans le jardin.  Malgré l'heure déjà avancée, il faisait encore chaud et l'air manquait un petit peu.  mais les jambes ont bien tourné.

Mercredi, 6h30 du mat' et déjà 19°C, direction la piste du G. Reiff.  Cette fois-ci, j'ai fait des 2000m, super séance et déjà trop chaud Clin d'œil.

Aujourd'hui, petit entraînement en endurance cool dans la chaleur, 32°C au thermomètre.  Heureusement, Eole était de la partie, ça rafraîchissait Rigolant.  Et aucune séquelle de la séance fractionnés de la veille.

En théorie, demain je rentre du boulot en courant car pas de voiture (entretien) et impossible de prendre le vélo ou la moto.  Il reste les pieds, mais ça promet d'être chaud vers 15h Langue tirée...  A suivre...

07/07/2013

Toujours courir...

Mercredi, j'étais en récupération côté boulot puisque je passais chez l'orthopédiste.  Une bonne et une moins bonne nouvelle...  La consolidation de la clavicule évolue très bien, le cal est à présent visible sur la RX Sourire, ce qui veut dire que ça ossifie, chouette ! Par contre, aucun progrès au niveau de la mobilité de l'épaule, épaule gelée, ce qui promet de longs mois de rééducation avant de pouvoir bouger ce bras normalement Déçu.  Mais cela ne m'empêche pas de courir, mais bien de remonter sur mon Specialized ou mon VTT, condamner à faire encore des rouleaux si je veux pédaler.

Et ce mercredi, malgré que je ne bossais pas, je n'ai même pas trouvé l'opportunité d'aller courir.

Jeudi, entraînement matinal sous la bruine.  Petite séance en endurance dans les champs, avec de bonnes sensations.

Vendredi, j'ai démarré ma séance en sortant du kiné.  Entraînement nettement plus long où j'ai poussé un peu dans les tours.  La météo était nettement plus agréable que la veille, le soleil était de la partie, par contre les chemins étaient encore bien boueux.

Samedi, un entraînement cool en endurance.  Les jambes n'étaient pas top, probablement un peu de fatigue de la veille.  Difficile de garder un rythme correct sous peine de voire la fréquence cardiaque augmenter.  Faut dire également qu'il commençait à faire chaud puisque j'ai démarré après la balade Cockers, soit vers 11h.

Aujourd'hui, un journée sous le mode "course contre-la-montre", tout cela pour un dimanche au timing serré ! Et donc, juste 20' à consacrer à la course à pied.  Etant chez ma Grand-Mère, j'ai arpenté mon ancien quartier du côté de Woluwé-Saint-Pierre/Saint-Lambert.  Petit tour sympa et surtout ombragé (il était 11h15) le long de la Woluwe, dans le parc des Sources et l'ancien chemin de fer Cool.  Les jambes ont très bien tourné...

La semaine à venir, encore un timing serré entre boulot, entraînements, rééducation et Cockers Rigolant.  Donc, retard assuré...

02/07/2013

Un peu à la bourre

Vendredi, comme prévu, j'ai été courir au soir avec une amie.  Entraînement super cool de mon côté Cool.

Samedi, fini les congés ! J'ai été courir à 7h du mat' sous une bruine qui mouillait bien.  J'ai fait de l'endurance assez dynamique.  Les sensations étaient bonnes Sourire.  Ensuite, "course contre-la-montre" de la fin de l'entraînment à la fin du dressage des toutous.  Pas une minute pour s'ennuyer Clin d'œil.

La nuit de samedi à dimanche a été un petit peu courte, donc matin, pas le courage de se lever plus tôt pour aller courir.  Et puis, il valait mieux que je mobilise mon épaule...  Au soir, trop fatiguée pour aller courir ou pédaler Incertain.

Lundi, à nouveau une journée à courir du matin jusqu'au soir.  Boulot, kiné, entraînement, dressage toutou, tout cela entre 6h50 et 22h15...  Toujours à courir derrière les minutes, donc j'ai démarré mon entraînement en sortant du kiné.  Direction les champs, pour de l'endurance dynamique.  Franchement, il y a du progrès Sourire...

Aujourd'hui, entraînement prévu au soir après une journée full, mais timing non respecté et donc pas d'entraînement...

28/06/2013

Endurance et rouleaux

Jeudi, un peu pressée par le temps (RV chez le kiné Sourire), je n'ai pas tenté de remettre la bande de "Coban" et donc prendre le risque (très minime) de courir sans rien.  L'essai orécédent datait du dimanche, sur le tapis et n'avait pas été très concluant Déçu...  C'était 4 jours plus tard...  Et donc, j'ai été arpenté les chemins de remembrement en endurance.  La progression au niveau tempo en endurance est très satisfaisante, j'ai déjà "gagné" 35-40"/km pour une FC moyenne de 140 pulsations/minutes Cool.  Si au moins l'épaule pouvait progresser au même rythme...  Il y a également du changement, puisque sans bandage il ne m'a pas dérangé et pas de contractures musculaires réflèxes comme le dimanche.  Mais niveau amplitude, ça stagne quelque peu Incertain.

Aujourd'hui, j'ai fait des rouleaux au lever, avant le p'tit dej', en endurance dynamique.  Et occasion de tester si j'allais atteindre le guidon plus facilement que lundi.  Petite désillusion de ce côté-là...  Par contre, ça m'a fait un bien fou de pédaler même si c'est en statique (je vais finir par apprécier, je sais, je me répète Rigolant).  Normalement, ce soir j'irai courir avec une connaissance, pour moi ce sera très (trop) cool, pour elle ce sera autre chose...  Question d'entraînement Bouche cousue.