20/01/2013

Et s'égarer...

Pour le moment, on ne peut pas dire que les conditions météorologiques soient des meilleures Incertain...

Après une météo plutôt automnale avec des températures relativement douces pour la saison et surtout pas mal de pluie et donc de boue, y compris sur les routes, qui "refaisait" la peinture des vélos et encrassait les transmissions Criant.  C'est l'hiver qui s'est installé avec des températures polaires et la neige, qui fait que la pratique du vélo n'est pas aisée du tout ! Résultat, je ne sais pas trop comment garder la condition physique...  Le VTT, bof ! Mardi passé, j'ai passé plus de temps à courir qu'à pédaler vu la neige et les congères pour faire un aller-retour maison-boulot, qui s'est soldé également à une chute et plusieurs chutes -2 Surpris, et la pubalgie pas contente.  Le vélo de route n'a plus quitté le garage et les rouleaux depuis plusieurs semaines, mais cette activité me gave toujours autant Langue tirée, donc pas toujours l'envie de me coltiner ce genre de séance...  Bon, j'avoue, je craque de temps en temps.  Je remonte sur mon tapis de course pour un petit entraînement en endurance pendant 30-40', l'avantage de ce type de course c'est qu'il n'y a pas de variation de vitesse, d'inclinaison ou de foulée, donc la pubalgie ne fait pas plus mal, mais ne va pas mieux.  Et je ne suis pas encore "motivée" à retourner dans le milieu aquatique pour le moment, faut dire que tous mes projets 2013 sont tombés à l'eau.  Le pire dans l'histoire, c'est que depuis que j'ai pris la décision d'arrêter la compétition et donc les entraînements structurés, mon problème physique ne va pas mieux, je ne fais que "bouffer" toutes sortes d'AINS que peut offrir la pharmacopée belge, aucun ne fait d'effet.  Rien ne change Déçu...  Finalement, c'est Kéo qui est super content (moi aussi car j'ai la chance d'être entourée de personnes super sympas, géniales,...) avec des balades entre copains "humains" et "canins" plus fréquentes qu'avant Sourire, comme ce matin par exemple, 2h dans la poudreuse !

Hier, j'ai eu une petite pensée au monde de la course à pied, c'était les "Relais Givrés" et en version givrée réellement, fait rare Clin d'œil ! Training7 2e pour la team A et 12e pour la team B, et le NSTT 5e, de beaux résultats.

05/01/2013

Passer le cap

J'ai enfin "digéré" cette décision de stopper la course à pied et les compétitions.  Je me sens à nouveau bien dans mes baskets Clin d'œil.

Maintenant, continuer ou arrêter ce blog.  Il était consacré à la course à pied, donc ce serait logique que je l'arrête ici...  Quel(s) serai(ent) le(s) liens :

- Avec le vélo que ce soit VTT qui n'est pas ma pratique préféré dans le cyclisme ou le vélo de route que je préfère nettement (cela remonte à longtemps, les VTTs n'existaient pas encore en Europe).  Certes, je vais y consacrer pas mal d'heures, mais sous forme "entraînements" sans autres objectifs si ce n'est de garder la condition. 

- Avec les Cockers Anglais.  J'avais réellement appris à connaître cette race au boulot, où un beau jour, nous nous sommes retrouvé avec une chienne Cocker Anglais à trois pattes ! Et voilà, en 2011 après l'euthanasie de mon Siberian Husky, j'ai été acheté un Cocker Anglais bleu rouan.  Maintenant, il a 20 mois et c'est un chien qui me correspond bien, dynamique, gai, joueur et sportif.  Et toujours prêt à faire une bêtise Clin d'œil.

Kéo sans dessous-dessus.JPG

Tellement craquant, que pour diverses raisons, un second Cocker Anglais va venir tenir compagnie à Kéo, fin du mois de janvier.

IMG_0472.jpg

Locky, Cocker Anglais noir et feu (4 semaines sur la photo).

Cela promet des heures de bêtises, de jeux et de balades Sourire...

- Avec l'aquariophilie, la moto, la photographie,...

Pas de risque que je m'ennuie Rigolant !

A suivre...

29/12/2012

STOP

Voiesansissue.jpg

Cette photo résume bien la situation dans laquelle je suis...

Pas d'issue à gauche, pas d'issue à droite et pas plus de posibilités tout droit.  Donc il ne reste plus qu'à arrêter !

Ce ne fut pas une décision facile à prendre, parce que la course à pied fait partie intégrante de ma vie.  Que malgré toutes ces années à fouler chemins, sentiers, pavés et asphalte, la motivation était toujours là, et les résultats aussi.  Ce qui demandait pas mal de sacrifices et d'assiduité à l'entraînement. 

Mais finalement, cette pubalgie que je traîne depuis deux ans et demi a eu raison de ma passion.  Aucun traitement n'est efficace, donc j'arrête les frais.

 

23/12/2012

Une dernière, et puis...

Vendredi, en rentrant du boulot, j'avais pris la décision d'essayer de courir.  Pas bien longtemps, juste un petit tour dans le coin en prenant quelques petites rues, quelques servitudes et un petit passage dans le parc.  La météo n'était pas terrible vers 16h30 avec la pluie et le vent, comme d'hab Criant...  Par contre, ça n'a pas été du tout côté articulaire et musculaire, j'avais l'impression que les adducteurs et les ischios n'arrivaient pas à se détendre, résultat foulées très étriquées et aucune souplesse Déçu.  Sans compter la douleur...  Je pense que la course à pied, c'est STOP !

Samedi, je n'ai pas été m'entraîner, les journées ne sont pas extensibles...  Une bonne heure de balade avec Kéo et trois autres copains chiens dans les champs au matin, dans la boue et sous la pluie Incertain.  Et dans l'après-midi, comme annoncé, j'ai nettoyé les deux vélos, toujours sous la pluie...  Et pour rien, puisque le VTT allait servir dimanche.

Ce matin, j'ai enfourché le VTT pour une longue sortie en forêt de Soignes.  De Waterloo à Auderghem, en revenant par Groenendael et en passant par la Hulpe, j'ai pédalé pendant 1h50'.  J'ai essentiellement utilisé des drèves larges et relativement roulantes, mais quelques passages plus boueux étaient au programme également.  Il n'a pas vraiment plu, juste un petit crachin de temps en temps, mais les chemins étaient bien détrempés, ce qui fait que j'ai terminé avec de la boue de la tête au pieds, et le VTT dans le même état...  Et un élément très gênant, c'était le vent ! Dans le sens Waterloo->Auderghem, je l'avais dans le dos, et en plus le parcours descendait plus qu'il ne montait, la moyenne était élevée.  Mais dans le sens Auderghem->la Hulpe, Eole était de face, et le parcours montait plus qu'il ne descendait, retour nettement plus lent Bouche cousue.  Et le pire, fut les derniers kilomètres sur la route...  Quel vent !  

20/12/2012

Stop ou encore ?

Lundi et mardi, rien fait, nada, que dal...  Sauf faire un passage chez l'ostéo le lundi soir, juste question de voir si cela pouvait un peu aider au niveau de la pubalgie...  Effectivement, mardi ça allait un petit peu mieux Sourire.

Mercredi, vu que les douleurs s'étaient fortement atténuées, voire pour certaines, disparues, les fourmis dans les jambes réapparaissaient avec une folle envie d'aller courir.  Cela faisait tout de même quasi trois semaines que je n'avais plus fait une foulée en mode course Surpris ! Résultat, j'avais décidé de faire le retour du boulot en courant, soit un petit parcours de 8-9 kms via les rues de Lasne, quelques chemins de remembrement dans le noir, équipée de la lampe frontale.  Pas à dire, les jambes étaient d'enfer, la forme pas mauvaise du tout, par contre ça coinçait un peu au niveau de la symphyse pubienne Incertain.  Même sous AINS, elle ne me laissera pas tranquille...  Et donc, petit à petit, je me pose la question : stop ou encore ? Continuer à courir dans ces conditions n'est pas agréable du tout, d'ailleurs je pense que je suis arrivée à saturation côté "expériences nociceptives".  Je dois attendre février afin de pouvoir faire une infiltration, mais combien de temps fera-t'elle de l'effet ? Combien de temps je pourrai courir sans gêne ? Autrement dit, le cerveau cogite pas mal Bouche cousue...

Aujourd'hui, j'avais planifié "vélo de course" pour rejoindre le boulot, vu que je faisais mon horaire "week-end" à savoir 10-18.  Malgré tout, j'ai démarré l'entraînement dans le noir, forcément c'est un des jours le plus court de l'année ! En plus de l'obscurité, la pluie était de la partie et les températures pas très élevées, de l'ordre des 3°C.  Mais j'étais super motivée, donc bien équipée, "même pas peur" Clin d'œil.  En faisant un large détour, j'ai pédalé pendant 1h10' dans les éléments déchaînés, pluie, vent,...  Au bout de 50', j'avais les surchaussures trempés et percés avec les chaussures transformées en piscine, donc j'ai commencé à attraper froid aux pieds.  Après 60', ce sont les gants et la veste imperméable qui étaient arrivés à saturation.  Moi, pas encore, mais les impératifs horaire étaient là, et j'ai pris la direction du boulot pour finir par une solide côte qui fait bien mal aux quadriceps (surtout qu'ils étaient un peu refroidis) et fait monter le moteur en tours Langue tirée.  Ce week-end, il faudra que je récure le VTT et le Specialized, ils sont tous deux dégueulasses Criant !

16/12/2012

Programme week-end

Vendredi, malgré un entraînement prévu, je n'ai rien fait, j'aurais tout simplement été dans l'incapacité de courir Déçu...

Samedi, le programme natation s'est transformé en, d'une part balade avec le toutou dans les champs pendant une bonne heure, ensuite des rouleaux, question d'entretenir la mécanique et pour finir, dressage avec le toutou.  Une journée sympa Sourire.

Aujourd'hui, Fernand m'avait mise au repos, faut dire que côté articulaire ce n'est pas le top Incertain.  Donc, au matin, grande promenade (de 2h) avec Kéo en forêt de Soignes, avec d'autres copains canins.  Pendant laquelle le côté "Crazy" du Cocker s'est bien exprimé, il a tout de même frôlé la catastrophe en testant la gravité...  Il n'a rien trouvé de mieux que de sauter sur un muret bien mouillé et glissant, d'où il n'a pas su éviter la chute dans le vide et atterrir 5 ou 6 mètres en contre-bas Surpris...  Résultat, un Cocker un peu refroidi par l'expérimentation (involontaire) de la chute des corps, mais totalement indemne, ouf !

Complètement CRAZY Rigolant !

Kéo crazy déc 12.JPG

Un harnais qui lui colle bien à la peau (ou aux poils), manque plus que le parachute et les airbags...

13/12/2012

Natation et VTT

Mercredi soir, direction Rixensart pour un entraînement natation.  Entraînement qui allait vraiment être cool, et pour que je le confirme, c'est que c'était cool Clin d'œil.  Plus court et moins intense, avec la technique comme ligne conductrice.  Et franchement je sens que je progresse surtout en technique bras, mais il reste encore une bonne quantité de travail avant d'avoir une nage efficace...

Aujourd'hui, j'avais décidé de faire l'aller-retour maison-boulot en VTT.  Au matin, il faisait polaire avec -5°C, mais sec et le sol bein gelé.  Résultat, un circuit très roulant pour aller au boulot, mais j'ai terminé avec les pouces bien refroidis.  Au soir, comme annoncé, la pluie était là et sur le sol gelé...  Verglas assuré ! Par précaution, j'ai évité les grande descentes sur routes de Lasne et environs, donc détours par Plancenoit afin de rester sur le sommet de la crête.  J'ai dû tout de même descendre dans les chemins de remembrement, qui étaient bien gelés mais avec les aspérités du terrain, et le fait que j'avais encore les pneus à clous sur le VTT, le risque de glisser était quasi nul.  En fin de parcours, j'ai dû emprunter des sections un peu plus dangereuses et susceptibles d'être verglacées, mais j'ai atteint mon but sans problème Sourire.  Les jambes ont très bien tourné.

11/12/2012

Natation

Lundi, j'ai repris la direction de la piscine pour un entraînement de 20h30 à 22h.  Malgré que je n'avais pas encore réupéré de la semaine folle, les sensations dans l'eau n'étaient pas mauvaises du tout.  Pour le moment, je n'ai pas vraiment l'impression de gagner en vitesse, mais je me sens de plus en plus à l'aise dans ce milieu et ma technique continue à progresser.  Par contre, j'arrive encore à me choper des crampes aux orteils et dans le pied, très désagréable Incertain...

Aujourd'hui, je n'ai même pas regardé ce qui était prévu au programme.  Faut dire que la pubalgie me coupe un peu les jambes, au propre comme au figuré.  L'envie de courir n'est pas présente parce que les douleurs sont assez importantes, il faudrait que je m'applique à prendre les antiinflammatoires...  Et cet après-midi, balade toutou pendant 2 heures par une belle météo, ensoleillée et fraîche Sourire.

10/12/2012

Week-end

Encore un week-end chargé...

Samedi, rien de spécial au programme, si ce n'était que tenter de récupérer la fatigue accumulée pendant la semaine.  Evidemment, un jour n'allait pas être suffisant...  J'ai tout de même pris la direction de la piscine de Rixensart vers 12h30 pour aller nager, je n'y avais pas été, ni le lundi, ni le mercredi.  J'ai fait un "petit programme perso" Clin d'œil pendant une heure.  Bonnes sensations dans l'eau, un moment de décontraction Sourire.

Dimanche, lever aux petites aurores pour se rendre au Brussels Dogshow avec Kéo le Cocker.  et donc une journée bien remplie Langue tirée...

IMG_1327 - Copie.jpg

Bien docile, Kéo Clin d'œil !...  Tout un art que de présenter son chien, et pas si aisé...

07/12/2012

La neige pour parenthèse :)

Pas mal de retard, mais le semaine boulot a été intense, entre le 8e et le 12e jour d'une série de 12 :p, qui m'a bouffé pas mal d'énergie. Par contre, semaine cool au niveau entraînement. Et malgré que l'entraînement était allégé, je n'ai pas réussi à suivre le plan. Trop fatiguée pour aller nager à 20h30, et surtout revenir à 22h40, sommeil en retard. Pas motivée d'aller courir, la pubalgie m'agace ! Et finalement, il ne restait plus que le vélo, qui s'est résumé à : mercredi, des rouleaux pendant 60', j'étais motivée et surtout en manque d'exercices. Et à : aujourd'hui, aller-retour maison-boulot avec la neige comme dimanche passé :), mais cette fois-ci avec le VTT équipé "neige" avec les pneus à clous. Très utiles au matin, mais en fin de journée, c'était le grand dégel avec comme résultat un mélange de neige fondante, d'eau et de boue.

02/12/2012

Tombe la neige...

La météo l'avait annoncée et elle est arrivée, la neige Sourire.

photo.JPG

Comme je travaillais ce dimanche, j'avais décidé d'aller au boulot en vélo.  Initialement, j'avais prévu le vélo de route, du moins lors de ma planification du week-end que j'avais pensé en milieu de semaine... Mais vu les prévisions météo d'hier soir, j'ai pris l'option VTT.

Au moment de démarrer du bercail, la neige a commencé à tomber, mais plutôt calmement.  Mais 10' après, les flocons tombaient de manière assez dense et les champs se sont recouverts rapidement d'une fine couche blanche Sourire

Comme j'avais le temps, j'ai fait quelques détours avant d'arriver au boulot, et ces conditions rendaient les chemins difficiles, avec un mélange de boue, d'eau et de neige, pas très roulant tout cela.  Mais c'était sympa Clin d'œil.

Au soir, retour dans l'obscurité totale et par le chemin le plus court.  Et point de neige, par contre beaucoup de boue...

01/12/2012

Une semaine de .....

Evidemment, toutes les bonnes choses ont une fin...  Fini les congés Déçu et reprise du rythme habituel.

Lundi, c'était jour "natation".  Donc direction Rixensart en soirée pour 1h30 d'entraînement, et comme toujours, pas mal de longueurs au programme.  Franchement, ma semaine de congé m'avait fait le plus grand bien, et je l'ai bien ressenti lors de cet entraînement tardif.  J'étais en forme Sourire.

Mardi, j'étais pourtant mi-temps au boulot, mais je n'ai pas été m'entraîner, j'ai préféré faire une longue balade avec Kéo et d'autres copains canins dans les champs pendant 2 heures Innocent.  En tout cas, Kéo s'est éclaté comme un petit fou, il est rentré avec de la boue du sommet de la tête jusqu'à la pointe de la queue en passant par les coussinnets.

Mercredi, j'ai fait l'impasse sur la course à pied aux petites aurores, d'une part car la fatigue commençait à s'installer et d'autre part à cause de la pubalgie qui revient de plus en plus Incertain.  Par contre, au soir, j'ai été à la piscine pour un entraînement natation.  Mais ce fut loin d'être terrible, j'ai attrapé mal au crâne dès l'échauffement et il ne m'a pas quitté...  No comment.

Jeudi, programme VTT aller-retour maison-boulot.  Au matin, départ dans l'obscurité, pas de pluie mais fort humide et côté température pas très élevé.  Comme j'avais un peu de temps, j'en ai profité pour faire un petit détour.  Il faisait relativement boueux dans les champs.  En fin de journée, la météo était pareille, toujours humide mais sans pluie.  J'ai fait également quelques détours, et de ce côté-là, les chemins étaient encore plus boueux.  Vive la période des betteraves Clin d'œil...  A part cela, les jambes ont très bien tourné, et très sympa comme entraînement.  Par contre, une journée un peu tristounette, Mirko, notre chien de presque 14 ans a dû être euthanasié à cause de problèmes aux pattes postérieures, Kéo a perdu son copain En pleurs.

Vendredi, j'avais le choix entre de la course à pied et du vélo.  Finalement, j'ai enfourché le vélo sur les rouleaux vers 21h, mais je n'ai "tenu" que 30', cela me gavait, j'ignore pourquoi ? Ensuite, j'ai fait quelques exercices de renforcement et d'assouplissement.  Mais la forme n'était plus celle du début de la semaine.

Aujourd'hui, j'ai été faire un petit entraînement de course à pied, en endurance cool avec quelques déboulés pour finir.  J'ai débuté sur la route car il faisait encore un peu sombre à 7h30, ensuite direction les champs.  L'envie de courir était là, mais les sensations pas terribles du tout, cela se confirme bien, la pubalgie est à nouveau bien présente, et elle commence à me déranger pour courir.  Les jambes ont plutôt tourné carré Incertain...

25/11/2012

Cross de la Louvière

Initialement, j'avais coché la Crosscup de Roulers, et finalement, j'ai pris la direction de la Louvière Surpris.  A quoi bon se farcir 1h30 de route, surtout que ces derniers temps, je vais souvent dans ce coin de la Belgique, entre Courtrai-Gand-Mouscron, cela fait pas mal de kilomètres et de carburant consommé...  Au moins, la Louvière, c'était une demi-heure de route et en plus, il était inscrit dans le challenge du CABW Sourire.

Et franchement, nullement déçue de mon choix.  Un super parcours dans le "Domaine de la Louve", essentiellement herbeux avec quelques passages plus boueux, très sinueux avec des épingles à cheveux et donc pas mal de relances, et légèrement vallonné, juste assez pour que ce soit sélectif Sourire.  Une organisation nickel avec respect des horaires, bonne signalisation en course et rapidité des podiums en après-course.

Départ commun pour les juniores, seniores et masters femmes, et chose un peu étonnante, la même distance pour les trois catégories, 3700m.  Un peu court pour les seniores, mais distance habituelle pour les juniores et masters, ce qui faisait un tour moyen suivi de deux grand tour.  Sur la ligne de départ, nous étions une vingtaine avec des athlètes "locales" de l'ACLO, mais également de l'UAC, du CRAC, du DS, donc pas mal de clubs du Hainaut et quelques représentantes du CABW Clin d'œil.

Le départ a été rapide, malgré que celui-ci était en montée, et d'emblée, 2 athlètes seniores du club local ont pris la tête, Amélie Saussez et Stéphanie.  Vu que Eole était de la partie, je me suis cachée juste derrière.  Après quelques virages serrés, Amélie commençait à creuser le trou sur sa coéquipière, donc j'ai un peu accéléré pour me remettre dans le sillage d'Amélie.  Elle avait un bon petit rythme, surtout dans les portions roulantes et descendantes, mais il n'y en avait pas tellement sur le parcours Langue tirée.  Avant la fin du premier tour (moyen), une longue côte pour revenir vers l'arrivée et vent de face, je voulais "rester sage", mais l'envie était trop grande...  Je suis passée à l'attaque Bouche cousue...

SAM_0097.jpg

Fin du premier tour.

Amélie s'est bien accrochée dans le premier des deux grand tour, l'écart restant relativement stable, environ 30-40m, je ne pouvais pas relâcher mon effort, à l'attaque dans les portions ascendantes et point de récupération dans les descentes Langue tirée.

Dans le dernier tour, je garderai toujours un tempo élevé, et le résultat fut que l'écart a grandi, ce qui m'a permis de temporiser dans les descentes car la dernière ascension avant l'arrivée faisait mal aux cuisses, surtout avec le vent contraire, je préfèrais souffler un petit peu Clin d'œil.

A l'arrivée, je précède Amélie et Stéphanie, les deux athlètes du club organisateur.

SAM_0107.jpg

Le podium Sourire.

Eole était peut-être là, mais le soleil également, et donc c'était un dimanche après-midi bien sympathique, le plein de vitamine D Clin d'œil...

Les résultats sur : www.raclo.be (bientôt)

24/11/2012

Natation

J'ai profité des "heures creuses" à la piscine, càd vers 12h30-13h, pour y piquer une tête afin d'aller aligner quelques longueurs Clin d'œil.  Pas de consignes pour cet entraînement puisque j'ai été en heures "public".  J'ai commencé d'emblée par du crawl, puisque je me sens de plus en plus à l'aise dans cette nage pour un échauffement de plusieurs centaines de mètres, ensuite j'ai fait quelques éducatives avant de recommencer à aligner les longueurs.  Une petite séance d'une heure, très sympathique Sourire.

23/11/2012

Vive le vent, vive le vent...

Pas d'hiver bien entendu, mais d'automne Criant ! 2 entraînements avec Eole, pas si simple...

Hier, programme vélo.  Etant en congé, j'ai pu enfourcher le vélo de route vers 10h30.  Météo automnale, sèche avec un beau soleil, températures correctes pour pédaler (9°C), par contre pas mal de vent.  J'avais envie d'un peu varier ma sortie vélo, donc je n'ai pas été tourner sur le circuit d'Ophain.  J'ai pris la direction de Couture-Saint-Germain via un chemin asphalté (plus ou moins) au milieu des champs, après une petit passage par Maransart suite à une bonne ascension et vent de face, j'ai fait un quasi demi-tour pour me diriger vers Sauvagemont, vent dans le dos Rigolant.  Ensuite, j'ai pris la direction de Céroux pour bifurquer vers Rixensart, et à nouveau vent de face et piste cyclable dans un état tristounet Incertain.  Côté pistes cyclables, le summum est arrivé entre Rixensart et Genval, c'était pratiquement du cyclo-cross entre les bordures, trous, bosses, boue, feuilles...  A dégoûter d'utiliser ces infrastructures ! Pour ces raisons, j'essaie d'éviter un maximum de voiries équipées de pistes cyclables, mais malheureusement, ce n'est pas évident de toutes les éviter.  Après retour par la Hulpe, Genval, Ohain et Waterloo, un peu plus de 10 bornes le vent dans le nez par monts et par vaux.  Sûr qu'Eole m'a bien ralenti sur le final Langue tirée.  Sinon, les jambes ont bien tourné et les sensations étaient bonnes, le principal finalement...  Au soir, j'ai changé le cintre de mon Specialized Roubaix.  Il était équipé "de série" d'un 42cm, trop large pour mon gabarit, donc j'ai été acheter un 40cm.  Ainsi placé, mon vélo sera un peu plus "sur mesure".  Je le modifie petit à petit pour 2013, en prévision de duathlons ou triathlons.  J'ai déjà su récupérer mes roues à bâtons en carbone (un bonus non-négligeable dans les courses sans drafting), pas compliqué (une fois qu'on le sait), les corps de cassettes Shimano sont compatibles 7-8-9-10 vitesses.  Il me reste à changer le pédalier, mais j'hésite sur la marque et sur les plateaux que je vais prendre (39 dents pour le petit, mais 50 ou 52 dents pour le grand), et un prolongateur.

Aujourd'hui, programme fractionnés sur piste.  A 8h du mat', le vent soufflait déjà pas mal, mais cette fois-ci, le ciel était gris.  J'ai fait quelques détours pour l'échauffement puisque j'ai été au stade g. Reiff.  Arrivée sur la piste, pas de doute, le vent était fort, d'ailleurs il sifflait dans la tour de chronométrage, les pylônes et la tribune.  La séance comportait des fractionnés longs, suivi de fractionnés plus courts.  Vu les temps demandés par Fernand, ça n'allait pas être si simple Bouche cousue.  Effectivement, j'ai mis 2 à 4" de plus sur les fractionnés longs, pour les courts, chronos respectés Sourire.  La pluie s'est invitée en fin d'entraînement, tout juste Clin d'œil...

22/11/2012

Course à pied et natation

Hier, deux entraînements sur la journée, comme c'est le cas depuis un petit temps Clin d'œil...  Mais les congés ont des avantages non négligeables, ainsi...

J'ai été courir à 8h du mat', soit en plein jour avec un beau soleil levant et un vent modéré.  C'était un entraînement en endurance, pas fort long, avec quelques déboulés pour finir.  J'ai été faire une boucle dans les champs, où les chemins étaient mieux boueux que la veille.  Petit entraînement sympa Sourire.

A 20h30', entraînement natation avec au total 3200m effectués.  Ces 3200m étaient bien entendu "fractionnés" en distances variées et en exercices variés.  Cette semaine, ça va nettement mieux en natation, j'ai encore passé un palier dans ma progression, mais je suis encore nul part, il y a encore pas mal "de pains sur la planche" surtout au niveau technique.

20/11/2012

Natation et course à pied

Hier soir, c'était le "jour natation", j'ai donc pris le chemin de la piscine de Rixensart.  Au programme, une pyramide sans consigne particulière si ce n'est que nager Clin d'œil.  Pour ma part, je devais essayer de me concentrer sur la technique, d'ailleurs il y a encore de nombreux points à améliorer, mais je suis de plus en plus à l'aise dans le milieu aquatique, c'est déjà pas mal et mon endurance à la nage en nette progression  Sourire

Aujourd'hui, entraînement course à pied à 8h du mat', c'est chouette les congés, ce qui permet de s'entraîner à la lueur du jour.  Au programme, un entraînement très dynamique et relativement court.  J'ai pris la direction des champs où plusieurs chemins étaient vraiment glissants avec la boue, surtout que je n'avais pas vraiment des chaussures adaptées à ce type de terrain.  Résultat, quelques glissades et figures de styles Rigolant.  Et côté sensation, c'était vraiment génial, de bonnes jambes et pas de souci pour faire monter les tours côté moteur.

19/11/2012

Cross de la Thyle

Hier après-midi, le CABW organisait le cross de la Thyle à Sart-Dames-Avelines.  La météo n'était pas très engageante puisque la pluie était au rendez-vous, mais finalement l'après-midi sera relativement sèche, la pluie s'arrêtant au début des courses Sourire.  Eole était présente également sur cette prairie bien exposée aux éléments, mais il y a déjà eu pire...  Côté parcours, rien à voir avec le cross de Braine-l'Alleud que l'on peut mettre dans la catégorie "des parcours très roulants" puisqu'il se déroulait dans un parc.  Ici, et comme chaque année, c'est la véritable prairie à vache, d'ailleurs les vaches ne la quittent que quelques heures avant le cross, les bouses en témoignent Clin d'œil ! La patûre présente également un beau dénivelé surtout avec le parcours qui y serpente dans tous les sens, certaines portions sont roulantes avec un sol certes spongieux mais à l'herbe courte, certaines portions très piégeuses avec une boue grasse et collante et surtout glissante, et parfois des "champs de patates" avec des bosses et des fosses Rigolant.  Autrement dit, un parcours varié et sélectif.  Parcours identique à 2011.

Cette année, quelques nouveautés avec en première course, le cross court dames avec les cadettes.  Ensuite, ce fut au tour des plus jeunes, parfois même très jeunes dans le cadre de l'action "Etoiles de demain".  Action déjà présente dans les manches de la Crosscup, afin de découvrir de jeunes talents et de faire découvrir l'athlétisme aux enfants.

Les scolaires filles, juniores filles, masters dames et seniores dames avaient un départ commun à 13h20, comme souvent dans les cross.  Chaque catégorie devant effectuer un nombre de tours différents, les scolaires 2 tours, les juniores et masters 3 tours et les seniores 4 tours.  Nous étions nettement plus nombreuses sur la ligne que la semaine précédente à Braine.

Le départ a été rapide avec les scolaires et juniores, Marine Lecart (USBW) prenant la tête rapidement et imprimant un bon tempo dans la portion ascendante de la prairie.

IMG_1174.jpg

Après 500m environ, un petit peloton s'était formé à l'avant de la course avec Marine Lecart (juniore, USBW), Virginie Soenen (seniore, SMAC), Amélie Saussez (seniore, ACLO), Yewbdar Denys (juniore, CSDyle) et 4 athlètes du CABW : Julie Castreman (scolaire), Clara Delbruyère (scolaire), Céline Draux (scolaire) et moi (masters, mais je courais en seniores).

IMG_1188.jpg

Ce peloton de huit éclatera assez rapidement, bien avant de revenir au point de départ, à cause des successions de montées et descentes, et les portions boueuses.  On se retrouvera à 4, Marine, Julie, Céline et moi.  Dans la portion la plus basse de la prairie, Julie a lancé les hostilités en prenant la tête et en accélérant.  Pensant qu'elle était passée en juniore et que donc, elle aurait fort à faire avec Marine, je me suis "mise au service" de Julie en lui servant de lièvre.  Lui imprimant un bon tempo tout en surveillant les adversaires, la protégeant du vent et lui prodiguant quelques conseils ou encouragements.  Ce fut certainement la partie la plus sympa de la course Sourire.  A 40-50m, il y avait un duo formé de Céline et Marine.

IMG_1226.jpg

Grand fut mon étonnement lorsque Julie m'a remerciée et accéléré dans la fin du second tour.  En fait, Julie est encore scolaire Surpris.  Et donc, elle a remporté la course devant Céline, qui est scolaire 1e année, et qui s'est bien accroché à Marine.

A partir de là, le reste de ma course s'est résumé en un cavalier seul, puisque dans le troisième tour seule Marine suivait à une cinquantaine de mètres.  Dans le quatrième tour, les écarts avec mes plus proches poursuivantes étaient de l'ordre de 100-150m, mais la situation avait changé, lors des deux premiers tours c'était Virginie Soenen qui occupait la seconde place en seniore, mais Amélie Saussez est remontée de la 3e à la 2e place sur la fin de la course.

IMG_1296.jpg

L'arrivée Sourire.

Le podium seniores femmes :

IMG_1310.jpg

Les résultats : www.cabw.be

 

1

2242

VANDROOGENBROECK VIRGINIE

19'27"8M

 

W40

1971

CABW

2

847

SAUSSEZ AMELIE

20'02"7M

 

SEND

1988

ACLO

3

851

SOENEN VIRGINIE

20'47"4M

 

SEND

1986

SMAC

4

916

GODEFRIDI ISABELLE

22'09"3M

 

SEND

1993

RIWA

5

882

GILLOT GAELLE

22'59"6M

 

SEND

1990

CABW

6

883

DROFIAK SOPHIE

23'27"1M

 

SEND

1990

CABW

7

9975

FLONET MARYLENE

24'23"1M

 

SEND

1978

CABW

8

791

LACROIX CAROLE

26'00"0M

 

SEND

1979

CABW

9

9901

D'HERDE GISELE

   

SEND

1991

CABW

10

9922

GALLEGOS LOPEZ ALESSANDRA

   

SEND

1993

CSDY

 

16/11/2012

Entraînement

Entraînement matinal, entraînement vespéral ? C'était la question de la veille au soir, et...  J'avais vraiment envie d'aller m'entraîner au matin afin d'avoir une soirée plus cool.  Normalement fractionnés et finalement, j'ai couru sur le tapis de course au fond du garage, pas vraiment la même séance Bouche cousue, oups ! Mais j'étais à la bourre et je manquais de temps.  J'ai profité de tester un programme pré établi sur le tapis avec des changements de vitesse.  Un peu "light" tout de même malgré que j'avais programmé en vitesse maxi 16km/h, le max que le tapis peut atteindre et que j'avais mis 2% d'inclinaison.  Impression dûe au fait que les parties rapides n'ecxédaient pas la 4' (pour la plus longue).  J'ai quand même bien sué Clin d'œil.

15/11/2012

Rouleaux

Programme du jour, du vélo, soit en mode "indoor" sur les rouleaux, soit en mode "outdoor" avec un aller-retour maison-boulot.  J'ai pris l'option rouleaux par manque de temps pour effectuer les trajets à-travers champs.  J'ai enfourché le vélo en soirée pour 45' de pédalage en endurance avec la musique dans les oreilles.  Finalement, c'est passé très vite, je n'ai pas vu le chrono tourné Sourire.